le gang des prodigesLe gang des prodiges, tome 1 de Marissa Meyer

Editions : PKJ

599 pages

Paru le 1er Février 2018

Aperçu : Il y a plus de dix ans, les Renégats, un groupe d'hommes et de femmes détenteurs de pouvoirs surhumains, ont vaincu les super-vilains. Ils font désormais régner la paix et la justice. Mais les super-vilains n'ont pas disparu...

Parmi eux, Nova, qui a dédié sa vie à la lutte contre les Renégats, responsables de la mort de sa famille.

Prête à tout, elle se fait passer pour l'un des Renégats et infiltre leur repaire afin de les espionner. Mais lorsqu'elle se lie d'amitié avec le fils adoptif des deux principaux Renégats, ses certitudes vacillent...

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : Super-héros ou super-vilains ?

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Avant les gens nous considéraient comme des monstres avec des pouvoirs inquiétants. Maintenant, ils nous voient comme… des modèles. » (p.540 )

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Après avoir dépoussiéré les contes, Marissa Meyer s’attaque maintenant aux super-héros et encore une fois souffle un vent de fraicheur sur le mythe des bons et des méchants.

L’originalité vient du fait qu’on suit ici Nova, du camp des super-vilains. Une super-méchante comme héroïne, il fallait oser, même si côté méchanceté, on a connu pire. Mais on y reviendra.

Comme je le disais donc, l’histoire s’attache à Nova, orpheline, tombée du côté des Anarchistes (les méchants) quand elle était toute petite parce qu’elle a été élevée par les vilains. Dans le monde imaginé par Marissa Meyer, les Renégats (les super-héros) sont maintenant les dirigeants de la ville de Gatlon (voire du monde entier) et il est courant de posséder des pouvoirs exceptionnels : on vous appelle alors un Prodige. Les pouvoirs imaginés par l’autrice sont d’ailleurs vraiment originaux et apportent un vent de nouveauté tout à fait bienvenu dans l’univers vu et revu des super-héros.

Nova a pour but principal de se venger des Renégats qu’elle tient pour responsable de la mort de ses parents et pour cela, elle va intégrer le camp des gentils, espérant ainsi les détruire de l’intérieur

J’ai globalement bien aimé ce livre, même si cela ne vaut pas à mon sens Les Chroniques Lunaires. Evidemment la plume de Marissa Meyer est toujours très agréable et on sent bien que son imagination est sans limite mais il m’a manqué plusieurs aspects pour égaler sa première saga.

Tout d’abord, le récit m’a paru assez confus dans le sens où je me suis demandé si l’autrice avait une trame en écrivant ou si elle s’est laissé guider par sa plume. A vrai dire, je ne savais pas trop où elle voulait m’emmener.

Ensuite, si j’ai bien aimé les personnages, Nova en tête qui bénéficie d’une évolution intéressante, je les ai trouvés un peu lisses : les gentils sont gentils, les vilains parfois juste méchants pour être méchants, voire parfois caricaturaux. Marissa Meyer m’avait habituée à bien mieux, même si encore une fois, tout n’est pas si tranché et qu’elle nous montre que chaque camp a des choses à cacher.

Enfin, côté émotions, je suis un peu passée à côté. La romance est juste dosée mais elle ne m’a pas provoqué de papillons dans le ventre. Je n’ai pas eu peur, je n’ai pas douté du sort des personnages. Je n’ai pas été surprise non plus.

C’est pour moi un bon roman de super-héros.

Je lirai néanmoins la suite car la fin promet des rebondissements vraiment intéressants et que j’ai bien envie de voir comment tout cela va se poursuivre…

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Je dois bien avouer que j’étais assez perplexe au départ.

Il y a tout d’abord tous ces noms et pouvoirs de super-héros à retenir et même si le glossaire du début est plus que bienvenu, il m’a fallu un temps d’adaptation pour entrer dans l’histoire.

Les premières pages sont évidemment fascinantes mais il m’a fallu attendre que Nova rejoigne les Renégats pour trouver le temps moins long. L’aspect de la vengeance est pour moi celui qui est le plus intéressant, surtout qu’au contraire d’Ingrid (pour moi l’archétype de la méchante-pour-être-méchante), Nova réfléchit pour que son action ait une plus grande portée. Elle veut frapper au cœur du camp ennemi et pour cela, elle étudie avec minutie chacune des composantes des Renégats, ce qui montre une grande intelligence, surtout pour une fille aussi jeune. Même si elle ne dort jamais, 16 ans me semblent un peu trop justes pour une si grande maturité. J’ai néanmoins apprécié son évolution pendant le roman. Ses certitudes s’effritent, elle prend peu à peu conscience des enjeux cachés, des secrets et commence à se forger sa propre opinion, bien loin du matraquage des Renégats ou des principes hérités de son oncle.

L’autre élément qui est pour moi accrocheur est justement le fait que parfois la distinction entre bons et méchants ne tient pas à grand-chose. Il suffit de se rappeler le comportement odieux de Frost et sa bande pour en être convaincu. Même le Conseil n’est pas entièrement net : leur souhait d’éradiquer les pouvoirs des Prodiges qui ne sont pas de leur côté fait vraiment peur et promet un basculement du pouvoir vers la dictature. Ace Anarchy avait-il raison ?

Puisqu’il est encore en vie (ce qu’on pouvait supposer, étant donné que son corps n’avait jamais été retrouvé), j’imagine qu’on en saura plus sur son avis dans le tome suivant…

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Pour quel camp te battras-tu ?

Dis-le moi en commentaire.