Les royaumes invisibles T1

Les royaumes invisibles, tome 1 : La princesse maudite de Julie Kagawa

Editions : Harlequin collection Darkiss

548 pages

Paru le 22 octobre 2014

Aperçu : Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan.

Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...

 

Mon commentaire général : Une super ambiance, des personnages bien construits mais un manque d'intensité

Ma note : 4 ⭐️

La citation qui résume tout : « Tu es bien plus forte que tu ne le penses. Tu possèdes tout ce dont tu as besoin. Il ne te reste plus qu'à faire un pas en avant.» (p.505)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Ce que j’aime avec la littérature sur les fées, c’est qu’on s’éloigne souvent de l’image bien lisse et gentille de la fée Clochette : ici, il ne vaut mieux pas traîner dans Faérie quand on est humain, sous peine de servir de repas ou de devoir prêter attention au moindre mot pour ne pas conclure un marché défavorable sans l’avoir remarqué.

La Princesse maudite s'inscrit exactement dans cette continuité. On y rencontre Meghan, 16 ans, qui vit dans un endroit isolé et est ignorée par tous, même les membres de sa famille. Mais quand le comportement de son petit frère change en un claquement de doigt et que son meilleur ami lui apprend qu’il a été remplacé par un changelin, Meghan comprend que les monstres existent bien, sauf qu’on les appelle des fées. La jeune fille se lance donc dans un terrible périple à la recherche de son frère et va enfin apprendre d’où elle vient…

Grâce à la très belle plume de Julie Kagawa, que j’avais découverte avec l’excellente série Blood of Eden, les pages se tournent très vite, malgré un petit passage à vide au milieu du roman. Ce que j’ai préféré, c’est l’ambiance, sombre et pesante, entre Narnia, Le pays des Merveilles et l’atmosphère façon Tim Burton, et les personnages fantastiques. Mention spéciale au chat Grimalkin !

Ce qu’il m’a manqué pour pleinement apprécier ma lecture, c’est plus d’incertitude sur le devenir des personnages (je n’ai pas craint pour leur survie, malgré tout ce qui leur arrive) et plus de lenteur dans la romance. Ils se rencontrent et sont déjà prêts à mourir l’un pour l’autre… En résumé : il m’a manqué de l’intensité et des émotions.

En vrai, c’est déjà un très bon roman et si je n’avais pas déjà la suite, je me précipiterais sans doute pour l’acquérir.

En route pour le royaume d’Hiver, alors !

 

Et toi, tu l’as lu ? Tu aimes les romans avec des méchantes fées ?

Dis-le moi en commentaire.