la rue qui nous sépare

La rue qui nous sépare de Célia Samba

Editions : Hachette

384 pages

Paru le 20 janvier 2020

Aperçu : Noémia a dix-neuf ans, Tristan vingt et un. Ils se croisent tous les jours, ils se plaisent, c’est évident. Mais Noémia est étudiante et Tristan est sans-abri. Entre eux, il y a le froid, la société ; entre eux, il y a la rue… qui pourrait se révéler difficile à traverser.

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : Une romance qui bouscule, malgré les longueurs

Ma note : 4 ⭐️

La citation qui résume tout : « On ne vit pas dans le même monde, toi et moi. » (p.232)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Une romance mettant en scène un jeune SDF ? Je dis oui ! 

Sous couvert de la romance, Célia Samba aborde avec beaucoup de sensibilité le sujet, sachant que la proportion de jeunes sans domicile augmente de façon inquiétante. On sent que l’autrice s’est pleinement investie dans son travail de recherche, et le destin de Tristan ne paraît que plus réaliste. 

Alors oui, c’est un livre dur, qui va te remuer et te faire t’interroger sur ta posture face à la misère. Mais, c'est à mon sens, un livre indispensable, pour changer le regard de la société et ne plus détourner les yeux en croisant un SDF.

Le roman propose d’ailleurs une fin alternative très judicieuse : soit on lit le destin le plus probable au vu de la société actuelle, soit on remarque à quel point un simple geste peut tout changer.

C’est dommage que l’autrice ait voulu trop en faire en accumulant les sujets graves dans son récit. Noémia a aussi vécu des drames, ses cousins aussi, Tristan rencontre également une autre jeune fille en détresse, etc. Au final, seul le sujet de fond est vraiment traité (et encore, un épilogue n’aurait pas été de trop), et les autres laissés de côté, ce qui laisse un sentiment d’inachevé. Doter les personnages secondaires d’une vraie histoire, c’est très bien, à condition de traiter aussi ces arcs narratifs (ou de prévoir des suites).

En bref, c’est un livre qu’il faut lire pour son originalité et la réflexion qu’il va indéniablement provoquer chez toi, mais qui aurait gagné à se concentrer sur un sujet à la fois. 

 

Et toi, tu l’as lu ? Tu aimes les livres qui bousculent ?

Dis-le moi en commentaire.