Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième et dernier tome de la série Le Joyau. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Le Joyau (tome 1) ou La Rose Blanche (tome 2).

 

la clé noireLe Joyau, tome 3 : La Clé noire d’Amy Ewing

Editions : Robert Laffont Collection R

386 pages

Paru le 24 Novembre 2016

Aperçu : L'avenir se bâtit sur les ruines du passé.

Cela fait trop longtemps que Violet et les habitants des anneaux extérieurs de la Cité solitaire sont soumis au moindre caprice de la noblesse du Joyau. La société secrète connue sous le nom de la Clé Noire s'apprête à lancer l'offensive pour renverser ces dirigeants cruels et corrompus.

Violet a conscience du rôle crucial qu'elle doit jouer dans cette révolte, mais c'est une raison encore plus personnelle qui la pousse à s'engager corps et âme pour la cause.

 

 

 

 

Mon commentaire général : une fin de série qui manque de surprise

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Tout prend soudain un tour plus réel, n’est-ce-pas ? Il ne s’agit plus seulement d’un vague plan élaboré et répété à la Rose Blanche. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Avec La Clé Noire, la trilogie touche à sa fin et si la plupart des questions trouvent leur réponse, la façon de faire m’a souvent paru très simple et très prévisible.

Mais reprenons au début.

Avec l’enlèvement d’Hazel par la duchesse, Violet n’a plus envie de préparer des plans sur la comète dans le confort de la Rose Blanche. Grâce à la complicité de Garnet, elle va trouver un moyen de s’impliquer davantage, plus motivée par des raisons personnelles que par la lutte contre la royauté.

La bonne nouvelle, c’est que ce tome permet de replonger dans les machinations de la royauté et j’ai vraiment apprécié retrouver cet aspect qui avait été laissé de côté dans La Rose Blanche.

La mauvaise c’est que Violet, si laissée à elle-même, prend souvent les mauvaises décisions et qu’il devient difficile pour le lecteur de la comprendre et de l’apprécier…

Le problème aussi, c’est qu’on retombe assez facilement dans le schéma traditionnel des dystopies young adult et que la plupart des rebondissements sont aisément prévisibles dès lors qu’on prête un peu attention aux indices qui sont laissés en évidence par l’auteure.

Cela donne donc un récit à l’atmosphère plutôt sombre, avec des rebondissements qui ne sont pas toujours des surprises pour le lecteur et des personnages qu’on peine parfois à suivre.

Par conséquent, mon tome préféré de cette trilogie restera incontestablement le premier qui avait l’avantage de bénéficier de l’esprit de surprise de la nouveauté.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Qu’est-ce que j’étais contente de retourner au Palais du Lac ! Il faut dire que l’ambiance de la Rose Blanche me paraissait un peu trop paisible et que j’avais envie de retrouver le personnage de la duchesse, pour moi le plus intéressant de cette trilogie.

C’est donc avec grand plaisir que j’ai suivi Violet dans ce rôle de dame de compagnie d’une Coral malheureusement assez insipide.

Mais quand on y réfléchit, Violet n’aura pas été plus utile là que si elle était restée à la Rose Blanche. Son intervention n’a servi qu’à faire exécuter Lucien et elle n’a pas été en mesure d’aider sa sœur avant le jour J, ni de faire avancer les plans de la Clé Noire…

Au final, Violet manque cruellement de charisme et d’initiative et c’est ce qui est le plus agaçant.

Les autres personnages ont aussi bien du mal à tirer leur épingle du jeu face au caractère retors de la duchesse qui prend toute la place. Capable du pire comme du meilleur, personne ne fait vraiment le poids face à elle.

Côté personnages, c’est donc une petite désillusion et malheureusement, le roman n’est pas non plus sauvé par le fil des évènements qui se devine aisément. Par exemple, Lucien fait ainsi plusieurs références à sa mort, annonçant déjà au lecteur que c’est ce qui va se produire…

C’est dommage parce que cette série regorgeait de bonnes idées qui auraient mérité d’être davantage explorées, pour en faire une saga plus complexe.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Es-tu prêt pour la Vente ?

Dis-le moi en commentaire.