Ami Lecteur, il s’agit ici de la chronique du deuxième tome de la trilogie des Gemmes. Si tu n’as pas lu le premier tome, Rouge Rubis, ça va forcément spoiler pour toi. Je te redirige donc au besoin vers ma chronique du premier tome.

bleu saphirBleu Saphir de Kerstin Gier

Editions: Milan

374 pages

Paru le 28 septembre 2011

Aperçu : Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d'abord elle n'en voyait qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu'au jour où Gwendolyn comprit : elle n'était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d'autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu'elle voudrait, elle, c'est que son (beau) Gideon l'embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

Mon commentaire général : I’m loving it !

Ma note: 9/10

Les citations qui résument tout : « Personne ne m’a demandé si tout ça me plaisait. Je dois me farcir les cours de danse d’un type complètement cinglé qui n’arrête pas de me crier dessus ; ma chère cousine est chargée de me montrer tout ce qu’elle sait et que je n’arriverai jamais à apprendre... », « Tu es terriblement compliquée, on ne sait jamais ce que tu vas faire dans la seconde qui suit, et pour certaines choses tu peux être parfois presque effroyablement naïve. », « On voit bien que tu manques d’expérience en matière de déclaration d’amour. »

Mon avis (sans spoiler) :

Pour une fois, je n’ai pas expérimenté le « syndrome du tome 2 » où après avoir été enthousiasmée par le premier livre d’une série, la magie s’étiole avec la suite. Bien au contraire, j’ai adoré ce livre, beaucoup plus que le premier tome ! Je l’ai ouvert et j’ai lu, lu, lu et je suis arrivée à la fin sans avoir compris que c’était déjà terminé.

J’avais reproché à Rouge Rubis sa lenteur, ici l’action s’enchaine sans répit, les sauts dans le temps se multiplient et pourtant, tout est bien posé. Je ne me suis jamais sentie perdue dans l’intrigue. Je sens que l’auteure distille les éléments du secret entre les lignes et le tableau final semble se dessiner petit à petit. J’ai trouvé ça très bien amené.

J’ai également beaucoup rigolé. Les dialogues sont très sarcastiques par moment. De façon générale, j’ai trouvé le style bien meilleur dans ce tome. C’est drôle, acerbe, railleur... Beaucoup moins naïf que dans le premier tome. Ça donne l’impression que Gwendolyn a mûri entre les deux livres, peut-être parce qu’elle prend peu à peu conscience de ce qui lui arrive.

Certains personnages secondaires ne sont pas vraiment exploités mais Gwendolyn, Leslie, Gideon  et même Charlotte sont excellents même si j’attends avec impatience le moment où Gwendolyn se rebellera. Il y a même un petit nouveau qui m’a fait mourir de rire. Et en plus, il y a de l’amour et tu sais que moi, j’adore les histoires d’amour...

L’ambiance du passé est vraiment bien reconstituée, on s’y croirait, c’est bluffant.

Si je devais trouver un aspect négatif (parce qu’il en faut bien un), je dirai que les rappels du premier tome au début m’ont semblé un peu redondants. Mais c’est peut-être parce que j’ai enchainé les lectures et que du coup, tout était encore bien clair dans ma mémoire.

La fin m’a complètement scotchée ! Un vrai cliffhanger, qui promet des scènes palpitantes dans la suite. Heureusement que j’ai déjà le tome 3 sous la main...

Voilà, c’est un coup de cœur !

 

coeur scintillant

 

Mes commentaires non censurés :

Il y a trois aspects qui m’ont énormément plu : l’intrigue, l’évolution de Gwendolyn  et l’histoire d’amour.

Concernant l’intrigue : beaucoup d’éléments sont posés dans ce tome. Il est assez clair dans la prophétie que la mort de Gwendolyn est indispensable à la fermeture du Cercle. Mais qu’est-donc ce secret ? La pierre philosophale ? Que peut apporter la magie du corbeau ? Au final, je referme ce tome avec beaucoup de questions et j’espère avoir mes réponses dans le dernier tome.

J’ai également beaucoup apprécié l’évolution de Gwendolyn. Elle reste toujours une adolescente et c’est pour ça qu’elle est parfois vraiment naïve et impressionnable. Malgré tout elle est une héroïne avec beaucoup de fraicheur et un sens de la répartie que je lui envie. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce tome, c’est qu’elle est consciente qu’on lui cache des choses mais elle ne se contente plus de subir ce qui lui est tombé dessus. Elle va à la rencontre des informations, elle provoque les choses. Et moi j’aime les héroïnes qui ne restent pas là à se morfondre sur leur sort. J’attends juste le moment où elle enverra promener tous ceux qui la traitent de haut et qu’elle leur dira ce qu’elle pense vraiment d’eux.

Et l’histoire d’amour : j’aurais pu croire dans le premier tome que Gideon faisait semblant d’apprécier Gwendolyn. Pourtant je pense qu’il est sincèrement tombé amoureux d’elle. Ça m’a semblé assez évident à la soirée de Lady Brompton, après leur petite prestation. Je les ai trouvés tellement mignons ! Je crois que le Comte de Saint Germain essaie surtout d’isoler et de déstabiliser Gwendolyn parce qu’elle possède une arme contre lui dont elle est complètement ignorante et que c’est pour ça qu’il lui a raconté que Gideon se servait d’elle.

La suite au prochain épisode...

Et sinon, as-tu résolu l’énigme à la fin du livre ? Que recèle le coffre ? Un chronographe ?

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Dis-le-moi en commentaire.