un appart de rêveUn appart de rêve (amoureux compris) de Roxane Dambre

Editions : Calmann-Levy

338 pages

Paru le 2 Mai 2019

Aperçu : Jolie rousse dynamique et joyeuse, Noëlle a décroché un boulot atypique mais qui la réjouit : infiltrer des entreprises pour comprendre l’origine de leurs problèmes. Sa vie professionnelle est donc au beau fixe, même si côté cœur c’est une autre histoire…

Son boss l’envoie sur une nouvelle mission qui promet plus que les frissons habituels : elle doit intégrer une agence immobilière de luxe. Budget fringues et accessoires illimité afin de passer pour la chasseuse d’appartement la plus glamour de tout Paris. Sur place, la situation est bizarre, patron tyrannique, collègues à côté de la plaque, mises en avant de biens déjà cédés… Et en guise de période d’essai, le boss donne à Noëlle dix jours pour vendre un manoir prétendument hanté qui traîne dans les fichiers depuis deux ans ! Pour l’aider dans cette mission presque impossible, on lui adjoint les services de JC, le grouillot de l’agence… qui se révèle terriblement efficace et horriblement sexy. Ou serait-ce l’inverse ?

Mon commentaire général : Gare aux fantômes et aux fous rires !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « Comme beaucoup d’hommes avant vous, vous allez assister au miracle de Noëlle ! » (p.27)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Quand j’ouvre un roman de Roxane Dambre, je sais que je vais passer un bon moment.

Comme le reste de sa bibliographie, Un appart de rêve est léger et frais, terriblement drôle et moderne, tout en mettant le doigt sur des sujets de société (relation toxique, harcèlement professionnel, besoin de faire ses preuves…).

Le roman est ici centré sur Noëlle, consultante en stratégie d’entreprise, experte pour infiltrer les sociétés et les observer de l’intérieur. Noëlle est débrouillarde et maligne, pleine de ressources et d’imagination. Sa dernière mission : comprendre pourquoi l’agence immobilière Demeures de Luxe est en déficit. Si l’intégration se passe sans problème, elle se voit assignée la vente des Sapins Bleus, un domaine prétendument hanté par ses anciens propriétaires. Non seulement Noëlle va devoir saisir ce qui bloque cette transaction, mais aussi élucider le comportement de ses nouveaux collègues, dont JC, le grouillot qui se révèle bien plus charmant en dehors de l’agence… Aidée par sa sœur, fraîchement larguée par son petit ami toxique, et sa jeune voisine de 75 ans, Noëlle a fort à faire pour résoudre ce casse-tête, surtout quand son cœur s’en mêle !

Un appart de rêve est le parangon de la comédie romantique : c’est drôle, la romance est douce, la plume est fluide, les personnages secondaires sont bien travaillés. Même si on anticipe forcément la fin, les minutes défilent à toute vitesse, comme les pages, et on se retrouve à la dernière ligne sans avoir compris comment, le sourire aux lèvres.

Ceci dit, je ne serai pas contre une suite, étant donné que la fin laisse la porte ouverte à un petit supplément…

Et sinon, je me demandais, la société Gungnir Conseil embauche encore ? C’est où pour candidater ?

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Evidemment, on devine dès les premiers chapitres que Noëlle va sauver Demeures de Luxe, vendre les Sapins Bleus et tomber amoureuse de JC au passage.

Ce n’est pas gênant car ce qui importe, c’est le chemin parcouru pour en arriver là.

Noëlle se trompe dans son analyse, en favorisant la promotion de Déborah et en laissant de côté le discret JC (dont le patronyme n’a pas été une surprise pour moi). Cette mission lui donne du fil à retordre, et c’est ça qui est drôle !

Tout comme la vente de la maison hantée. Finalement, elle finit par comprendre, grâce à Hortense dont je suis complètement fan, qu’il faut transformer ses défauts en qualités. Et ça marche ! D’ailleurs, c’est une philosophie assez intéressante à appliquer dans la vie de tous les jours…

Quant à la romance, elle est toute mignonne. Noëlle et JC sont attachants dans leur maladresse l’un envers l’autre, et les sentiments arrivent petit à petit.

Ceci dit, il y a un truc qui me titille : où Roxane Dambre va-t-elle puiser son inspiration ? Marier agence immobilière, manoir hanté, infiltration sous couverture et escargots, il fallait oser ! Le pire, c’est que c’est tellement abouti, creusé dans ses moindres détails (dans les personnages, leur caractère, l’oubli des baskets comme gag récurrent, les facéties de Hortense, les sites de rencontres et j’en oublie sûrement), que ça fonctionne !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Aimes-tu visiter les maisons hantées ?

Dis-le moi en commentaire.

Acheter ce livre en soutenant le blog et les libraires indépendants* :

 

les libraires

amazon

 

* lien affiliés (en savoir plus)