hors limitesHors limites, tome 1 de Katy McGarry

Editions : Harlequin Collection Darkiss

487 pages

Paru le 1er juin 2012

Aperçu : Un émouvant récit à deux voix…

Echo. Noah. Chacun a vécu un drame. Tous les deux se révoltent à leur façon. Aucun ne veut plus faire confiance à la vie. La seule valeur qui leur reste, c'est l'amitié. Mais peuvent-ils être amis ? ... Chapitre après chapitre, on "entend" Echo et Noah donner tout à tour libre cours à la tempête d'émotions qui bouleversent leurs cœurs d'adolescents au seuil de l'âge adulte.

La guerre est déclarée…

Puisqu’ils ont le monde contre eux, Echo et Noah seront unis contre le monde. Alors qu’ils pourraient se haïr, ils décident de dépasser leurs différences pour déclarer la guerre aux secrets — ces secrets qui les concernent, et auxquels leur entourage leur interdit l’accès.

Une très belle histoire d’amour…

D’abord main dans la main pour découvrir qui ils sont vraiment, Echo et Noah ne pourront faire autrement que de s’apprivoiser… et de s’aimer. Des sentiments si profonds et si purs qu’ils les réconcilieront avec les autres, et surtout avec eux-mêmes.

Mon commentaire général : Une jolie romance !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « Bref, ce qu’on voulait, c’était juste être normaux. » (p.82)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Le problème d’avoir une énorme PAL, c’est d’y perdre des pépites. Et c’est exactement ce qui s’est passé avec Hors limites, qui était en ma possession depuis plusieurs années et que je viens juste de découvrir.

Ce roman très bien écrit met en scène Echo et Noah, deux parias du lycée. La jeune fille est mise à l’écart car on dit qu’elle est folle et qu’elle a essayé de se suicider. Pour le jeune homme, c’est parce qu’il vit en famille d’accueil et qu’il fume un peu trop souvent des joints. Sauf que derrière tout cela se cachent de véritables drames et les deux jeunes gens essaient juste de trouver leur place malgré les blessures du passé, certaines toujours vivaces. Alors quand ils sont forcés de collaborer par la nouvelle psy du lycée, ils se découvrent beaucoup de points communs et une attirance plus forte que les préjugés…

Le schéma est plutôt classique (deux personnes que tout oppose, forcées de se côtoyer, chacune avec des blessures venant du passé) mais ça marche. J’ai tourné les pages avec beaucoup de facilité et j’ai été touchée par Echo et Noah. On sent une grande fragilité en eux ainsi qu’une détermination à toute épreuve. Ils m’ont paru profondément humains et loin des clichés. En somme, pour eux qui n’aspirent qu’à la « normalité », c’est-à-dire vivre une vie normale, loin des drames de leur passé, je les ai trouvés justement parfaitement réalistes, comme s’ils existaient vraiment.

L’autrice n’a pas hésité à aborder des sujets durs, comme la maladie, le deuil, la séparation, les conséquences psychologiques d’un drame, sans tomber dans les clichés.

Ce tome peut se suffire à lui-même et d’ailleurs les autres romans constituant la série sont centrés sur d’autres personnages. Comme je possède le tome 2, qui met en scène Beth déjà aperçue dans Hors Limites, je vais immédiatement enchaîner avec celui-ci.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Les histoires d’Echo et Noah, sans être révolutionnaires, sont pourtant assez originales.

Echo qui vit avec la crainte d’avoir hérité la bipolarité de sa mère doit aussi faire avec l’amnésie qui l’a touchée suite à son accident. Et on la comprend : son esprit ne peut que réagir en conséquence pour la protéger de la vérité, c’est-à-dire que sa mère a voulu la tuer au cœur d’une de ses crises. Mais elle doit aussi composer avec la mort de son frère et le rejet apparent de son père. Cela fait beaucoup à porter pour une jeune fille aussi sensible, aux émotions exacerbées par son côté artistique.

Pour Noah, c’est la séparation d’avec ses frères qui est pesante, tout comme le rejet qu’il a subi de la part des Peterson. Pourtant, c’est un jeune homme attachant et aimable, dont le manque de confiance envers le monde n’est dû qu’à la façon dont il a été traité depuis la mort tragique de ses parents.

Ainsi quand ces deux personnages se trouvent, c’est toute l’affection dont ils manquent par ailleurs qui les réunit. Echo apprécie d’être enfin remarquée et acceptée malgré ses cicatrices extérieures mais aussi intérieures. Noah apprécie que quelqu’un voit enfin au-delà de son apparence de mauvais garçon. Et ensemble, ils sont plus forts. Echo apprend à se rebeller tandis que Noah s’apaise.

C’est un beau couple qui se forme lentement devant nos yeux, les sentiments se développant doucement et avec d’autant plus d’intensité.

C’est pour cela que j’ai hâte de voir quel traitement Katy McGarry réserve à Beth, héroïne de Prêts à tout, qui cache ses sentiments derrière des couches de noir et de cynisme…

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Sauras-tu découvrir la vérité derrière les faux-semblants ?

Dis-le moi en commentaire.