black ridersBlack Riders, tome 1 : Glitter Girl de C.J. Ronnie

Editions : La condamine

485 pages

Paru le 30 novembre 2017

Aperçu : ll a l'habitude d'aller vite, avec elle il va devoir prendre son temps !

Lorsqu'Hayley décide de quitter New-York pour la Californie, Brandon son meilleur ami, choisit de la suivre. Liés par un lourd secret, ils essayent de faire table rase du passé grâce à ce nouveau départ, mais changer d'État suffira-t-il à assurer leur sécurité ? Alors qu'Hayley tente de se concentrer sur ses études d'assistante sociale pour pouvoir venir en aide aux enfants dans le besoin, tout en découvrant les joies d'être étudiante, le destin va décider de la mettre à l'épreuve. Le mystérieux Jace fait son apparition dans sa vie et elle a bien du mal à résister à l'attraction de ce motard ténébreux. Côtoyer le monde des bikers est-il vraiment le bon choix quand on cherche à fuir les ennuis ? Et si le passé d'Hayley la rattrapait ?

 

Mon commentaire général : Quelle aventure !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Cet homme qui me tient entre ses bras devrait me faire fuir. Tout en lui respire le danger mais, pour une raison inconnue, il m’apaise tel un baume que l’on passe sur une brûlure. » (p. 216)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Attention addiction garantie !

J’ai eu l’impression d’avoir à nouveau After dans les mains : je n’ai pu m’empêcher de tourner les pages, encore et toujours, fascinée par le contenu de ma liseuse

Il faut dire qu’il y a de nombreux éléments qui peuvent faire penser à la série à succès d’Anna Todd entre le bad boy au cœur tendre et la jeune fille BCBG ou l’écriture à la fois simple et efficace. Et pourtant la recette marche toujours autant avec moi !

C’est vrai qu’il y a quelques défauts. Le récit est alourdi de nombreuses répétitions car souvent lorsqu’on change de point de vue, on nous rappelle avec une autre voix ce qui vient de se passer (et ce n’est pas nécessaire). De même les dialogues peuvent manquer de profondeur et les rebondissements se devinent longtemps à l’avance. J’ai même regretté que l’autrice cède à la facilité en empruntant la voie qui se dessinait, tant j’aurais aimé être surprise par la tournure des évènements.

Malgré tout, c’est une très bonne histoire avec des personnages très attachants et une volonté humaniste de l’autrice tant pour alerter sur les violences faites aux enfants qu’à démystifier les clubs de bikers.

En tout cas, pour un premier roman, c’est tout à fait admirable et je m’embarquerai pour la suite avec grand plaisir.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Evidemment, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Le bad boy tatoué possède en fait un cœur grand comme ça et la jeune fille bien sous tout rapport dissimule un secret encore plus gros. Pourtant je me suis laissée toucher par l’histoire de Hayley et Jace. Peut-être parce que malgré leur coup de foudre, leur romance se construit lentement, les sentiments prenant le pas sur l’attirance. Peut-être aussi parce que, bien qu’ils soient tous les deux brisés par la vie, ils ne sont pas montrés comme des clichés. Ils présentent tous deux une farouche volonté de s’en sortir, d’un courage face à la vie qui sert de leçon aux plus pessimistes d’entre nous. Peut-être aussi parce qu’ils font tous les deux preuve d’une grande intelligence.

C’est pourquoi j’ai été un peu déçue que l’autrice choisisse la voie du piège avec Garrett qui semblait beaucoup trop évidente à partir du moment où on savait qu’il avait l’intention de se venger à la fois de Brandon et de Hayley. J’aurais préféré être surprise ou que pour une fois, l’héroïne réfléchisse deux minutes et fasse appel à ses protecteurs plutôt que de se lancer dans la gueule du loup.

Cela a un peu douché mon enthousiasme mais ne m’empêchera certainement pas de lire la suite, convaincue que je suis par la plume de C.J Ronnie. Pas mal pour un premier roman !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Veux-tu chevaucher ta Harley au côté des Black Riders ?

Dis-le moi en commentaire.