Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième tome de la série Les royaumes invisibles. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur La princesse maudite (tome 1),  La captive de l’Hiver (tome 2) ou Le serment d’une reine (tome 3).

 

Les royaumes invisibles T4

Les royaumes invisibles, tome 4 : Le prince exilé de Julie Kagawa

Editions : Harlequin collection Darkiss

480 pages

Paru le 1er juin 2012

Aperçu : Une âme mortelle…

A la fin du tome 3, Meghan et Ash n’ont pas eu d’autre choix que de se séparer. Au début du tome 4, Ash est prêt à tout pour retrouver sa bien-aimée, y compris à renoncer à l’immortalité et à gagner une âme.

Trois épreuves décisives…

De dangereuses péripéties vont conduire le prince à travers la Forêt Sauvage, jusqu’aux fameuses Terres des Epreuves. A ses côtés, Puck, son rival mais aussi le complice qui lui permettra de triompher, et d’entrer enfin dans le monde de Meghan.

Les amants réunis…

Les fées maléfiques semblent enfin décidées à laisser Meghan et Ash vivre leur amour. Mais Ariella, l’ancienne passion d’Ash, aura entre-temps reparu dans la vie du prince. Pour la menacer ?

Mon commentaire général : Une aventure semée d'embûches et le point de vue d'Ash : pour moi, le meilleur tome de la série !

Ma note : 5 ⭐️

La citation qui résume tout : « Cette épreuve ne concerne pas que toi, chevalier. Quiconque souhaite voir le Bout du Monde doit passer par le Gantelet. Mais seul, tu n'y arriveras pas.» (p.252)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Le prince exilé s’éloigne complètement du reste de la série : exit les intrigues de cour, bienvenue dans une nouvelle aventure, dans la tête d’Ash qui plus est. Ce roman, entièrement écrit de son point de vue, permet de mieux comprendre (et d’apprécier 🥰) l’ancien prince.

Exilé de la cour d’Hiver, dans l’impossibilité de rejoindre celle qu’il aime à la cour de Fer, Ash se lance dans une dangereuse épopée semée d’embûches, à la recherche de la seule chose qui pourra lui permettre de vivre la vie qu’il souhaite : une âme.

J’ai adoré ce tome, pour moi le meilleur de la série, d’une part parce qu’Ash est le personnage que j’ai préféré, et d’autre part parce que l’univers est à la fois onirique et sombre, avec cette quête impossible et ses épreuves toutes plus chargées en émotions que les autres. C’est le seul tome qui a réussi à me mettre les larmes aux yeux.

C’est aussi une belle ode à l’amitié, aux amours passées, aux regrets aussi. Il y a une dynamique de groupe très intéressante, car Ash n’est pas seul dans sa quête, ce qui donne lieu à des interactions et des répliques hilarantes (Grim ❤️).

J’étais partie pour ne pas lire la série dérivée, centrée sur Ethan, ni les novellas, mais ce dernier tome m’a réconciliée avec toute la saga. C’est dire si j’ai aimé !

Et je t’ai dit que je l’ai lu en une journée ? Voilà qui confirme que décidément, s’il n’y avait qu’un seul livre à lire dans cette série, ce serait celui-là (mais évidemment, il faut lire les autres d’abord parce que sinon tu ne comprendras rien 🤪).

 

Et toi, tu l’as lu ? Tu aimes quand un tome d’une série prend une direction à l’opposée des autres ?

Dis-le moi en commentaire.