Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série PS: Tu me manques. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur PS: Tu me manques (tome 1).

 

PS Je ne t'ai jamais dit

PS: Je ne t’ai jamais dit de Brigid Kemmerer

Editions : Hachette

440 pages

Paru le 23 Octobre 2019

Aperçu : Ils cherchaient des réponses. Ils se sont trouvés.

Emma a créé un jeu vidéo. C’est une oasis où elle se réfugie chaque jour, même si un joueur la harcèle en ligne.

Rev pensait avoir réussi à fuir son passé. Pourtant une lettre de son père ravive ses souvenirs et réveille ses vieux démons.

Ces deux lycéens, que tout oppose, se rencontrent au détour d’un chemin. Commence alors une relation inattendue.

Mais les secrets ont un prix. Et ceux d’Emma et Rev pourraient bien tout gâcher…

Mon commentaire général : Encore meilleur que le premier tome !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « J’oublie toujours qu’on est tous abîmés. » (p.264)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Après ma lecture de PS : Tu me manques, j’ai directement enchaîné sur PS : Je ne t’ai jamais dit. Quand j’ai acquis cette série, j’ai eu l’intuition que j’aurais besoin des deux tomes. Je ne m’étais pas trompée et pourtant, j’ai été surprise par mon enthousiasme envers ce deuxième livre qui ne porte pas sur les mêmes personnages.

Dans PS : Tu me manques, Rev n’était qu’un personnage secondaire, l’acolyte mystérieux de Declan, retranché derrière sa capuche et ses citations de la Bible. Dans PS : Je ne t’ai jamais dit, il prend enfin toute la place qu’il mérite. Mon coeur s’est serré pour ce jeune homme à qui la vie n’a pas fait de cadeau, mais qui parvient tout de même à conserver une incroyable gentillesse.

Lorsque son père tente de reprendre contact avec lui, Rev est perdu. S’il n’a pas oublié les sévices qu’il a subis dans son enfance, quelque part il a gardé l’envie de plaire à son père. De son côté, Emma connaît des également des difficultés. Comme si les disputes incessantes de ses parents ne suffisaient pas, la jeune fille est harcelée par un des joueurs du jeu vidéo qu’elle a créé. Pas facile d’être une fille dans un univers réputé masculin. C’est dans cet état d’esprit qu’Emma et Rev se rencontrent. Chacun commence à se confier l’un à l’autre et petit à petit, les murs tombent…

J’ai encore plus aimé ce roman que le précédent ! Tout d’abord, j’ai trouvé les circonstances de leur rencontre beaucoup plus crédibles et j’ai adoré la douceur de leur duo. Evidemment, l’intrigue n’est pas très compliquée et les développements pas difficiles à deviner, mais j’ai tout de même été complètement accrochée à cette histoire. J’ai éprouvé une véritable affection pour Emma et Rev, ainsi que pour les personnages secondaires.

Les thèmes abordés ici restent durs. On parle de maltraitance, de harcèlement, de déchirements familiaux, mais aussi de confiance en soi, d’affirmation de son identité et de pardon, le tout porté par une jolie plume et des messages forts. 

C’est une histoire qui restera longtemps dans mon coeur.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

J’ai aimé le fait que le roman mettent en lumière d’autres personnages, sans pour autant oublier les premiers. Il faut dire que Declan et Rev sont inséparables, et si Declan prend toute la place, Rev mérite aussi d’être connu.

De fait, ils sont tous les deux à un moment charnière de leur relation avec leur père. Pour Declan, cela sera de faire un pas vers celui qui a brisé leur famille, et vers le pardon. Pour Rev, c’est d’affronter celui qui l’a détruit et le fait douter de lui. J’ai aimé cette fragilité et sa sensibilité. Rev est conscient de ses faiblesses, ou du moins de ce qu’il croit inévitable.

Non, il n’est pas comme son père, et ce dernier affrontement le prouve : Rev est une belle personne, qui a réussi à se construire malgré les sévices.

De son côté, Emma est confrontée à plusieurs situations problématiques. Il y a cette croyance qu’elle déçoit sa mère, l’abandon de son père et le harcèlement qu’elle subit de la part de C0chemar et d’Ethan. J’ai été surprise que les choses dégénèrent aussi vite avec Ethan. Je pense que plus de progression aurait été bienvenue. 

Il y a aussi Matthew qui mérite tellement d’amour. Mon coeur s’est également brisé pour lui. On ne devrait pas avoir connu tant de malheurs à 14 ans. J’espère qu’un jour il pourra devenir le héros de sa propre histoire.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Te confies-tu plus facilement face à face ou en ligne ?

Dis-le moi en commentaire.

 

Acheter ce livre en soutenant le blog et les libraires indépendants* :

 

les libraires

amazon

 

* lien affiliés (en savoir plus)