et siEt si… de Rebecca Donovan

Editions : Pocket Jeunesse

474 pages

Paru le 6 Octobre 2016

Aperçu : Quand Cal retrouve Nicole à des milliers de kilomètres de leur ville natale, il n'en croit pas ses yeux. Son amie d'enfance dont il a toujours été amoureux prétend s'appeler Nyelle, et son caractère semble à l'opposé de ce qu'elle était. Qui est vraiment Nyelle ? Nicole, frappée d'amnésie ? Un simple sosie ? La seule chose dont Cal est sûr, c'est qu'il ne peut plus vivre sans elle...

 

 

 

Mon commentaire général : une jolie histoire…

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « ça devrait être ça, la vie. Se marrer.» (p.366)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’avais adoré la trilogie Ma raison de vivre de Rebecca Donovan, pleine d’émotions, si bien que j’avais vraiment envie de retrouver sa plume.

Après avoir fini Et si…, je suis persuadée que l’autrice a le don de raconter des histoires poignantes, même si ce roman n’arrive pas à la hauteur de ses précédents. Mais la barre était haute.

L’originalité de Et si… tient au fait que le narrateur principal est Cal, en deuxième année de fac. Un garçon en romance ado, ça change ! Cal a choisi une université très loin de chez lui, c’est pourquoi il est surpris de croiser sur le campus son amie d’enfance Nicole. Enfin, une fille qui lui ressemble trait pour trait et qui se fait appeler Nyelle… Cette fille, mystérieuse et imprévisible, bouleverse le sérieux Cal. Mais que cache-t-elle réellement ? Est-elle Nicole ou juste un sosie ?

Puisque c’est un roman de Rebecca Donovan, ce n’est pas juste une romance comme les autres. Tout d’abord, il y a ce mystère autour de Nyelle. Qui est-elle ? Que fait-elle de ses journées ? Pourquoi est-elle aussi inconstante ? Et puis, on y parle de blessures d’enfance, de secrets, de sacrifice… J’aurais juste apprécié que les personnages soient moins passifs face à l’attitude invraisemblable de Nyelle.

Pour tout dire, j’avais deviné la vérité une centaine de page avant la fin, ce qui fait que je n’ai pas été surprise.

Et si… est un bon roman, original dans sa construction, qui se lit bien. J’ai juste eu du mal à accrocher avec les personnages.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

L’alternance avec les passages du passé permettent petit à petit de découvrir la vérité et surtout ce qu’il manque : Richelle.

Puisqu’on ne la voit plus et que plus personne n’a de ses nouvelles, il était simple de deviner les raisons de l’attitude de Nyelle. Celle-ci essaie de vivre pour son amie décédée, alors que les autres prennent le choc de sa disparition en pleine face, sans avoir pu lui dire adieu. C’est très dur.

En soi, le changement de comportement de Nicole après la mort de Richelle n’est pas très original. Ce qui l’est plus est de se faire passer pour quelqu’un d’autre, même auprès de ses amis d’enfance.

Je suis très surprise que ni Cal ni Rae n’aient affronté Nyelle pour en savoir plus. En fait, que Cal ne l’ait pas fait se comprend. Amoureux comme il l’est, il ne veut pas faire fuir Nyelle et préfère donc tout accepter de sa part sans broncher. Je n’apprécie pas des masses ce genre de caractère passif.

Par contre, je ne saisis pas pourquoi Rae a laissé faire…

Le roman tient entièrement sur le mystère, parce que sinon, il ne s’y passe pas grand-chose (à part les aberrations de Nyelle).

Ça se lit bien parce que c’est Rebecca Donovan, mais sinon, je pense qu’il ne me marquera pas longtemps.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Prêt à rencontrer la fantasque Nyelle ?

Dis-le moi en commentaire.

 

Acheter ce livre en soutenant le blog et les libraires indépendants* :

 

les libraires

amazon

 

* lien affiliés (en savoir plus)