once and for allOnce and for all de Sarah Dessen

Editions : Lumen

448 pages

Paru le 8 Mars 2018

Aperçu : À l'aube de son entrée en fac, Louna passe son été à assister sa mère, qui a fait du plus beau jour de votre vie sa spécialité et a embrassé la profession de wedding planner. Louna est au premier rang pour s'émouvoir avec les uns et partager le stress des autres, observer les vœux et les regards, les discours et les sourires. En fin de soirée, tandis que ses collègues et amis parient sur la longévité de chaque mariage, Louna soupire, absolument sûre d'une chose : l'amour, ce n'est pas pour elle. Ce n'est plus pour elle. Et si l'été lui donnait tort ?

 

Mon commentaire général : sympa, mais pas de surprise...

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « C’est toujours le cas quand quelque chose compte vraiment : impossible de se le représenter avant, on est toujours pris au dépourvu […]. » (p.125)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Je découvre la plume toute douce de Sarah Dessen avec ce roman, et si je n’ai pas été entièrement convaincue par le récit, j’ai tout de même apprécié sa sensibilité.

Once and for all nous emmène à la rencontre de Louna. La jeune fille vit son dernier été chez elle avant de partir à la fac. Pendant cet intermède, elle va aider sa mère et son parrain dans leur entreprise de wedding planners. Organiser des mariages pourrait paraître le summum du romantisme… sauf que Louna ne croit plus à l’amour après une première histoire qui s’est mal terminée. Mais peut-être que cet été va lui apprendre que l’amour peut frapper plusieurs fois en une vie…

C’était très sympa de découvrir les coulisses d’un business d’organisation de mariages, surtout quand les wedding planners sont totalement désabusés et ne croient pas en l’amour pour la vie. En outre, le roman traite de sujets graves et douloureux, avec beaucoup de sensibilité. Je n’en dirai pas plus pour ne rien révéler.

Grâce à des flashbacks, Louna nous raconte lentement ce qui lui est arrivé. Même si on le devine facilement, il était émouvant de le voir retranscrit avec ses mots à elle.

Pourtant, je n’ai pas réussi à m’attacher à Louna, ni aux autres personnages, et je n’ai pas cru une seconde à la romance. Je me suis sentie très déconnectée de l’histoire, sans que je parvienne à comprendre pourquoi. Peut-être parce qu’on devine dès les premiers chapitres les gros revirements du récit et qu’il manque de la tension. Il est vrai que l’intrigue est très mince, pour ne pas dire inexistante, et qu’il est difficile de se raccrocher à un fil rouge.

Je crois que j’ai tout simplement manqué d’intérêt, alors que le livre se lit plutôt bien.

Pour autant, c’est un joli roman qui évoque la perte du premier amour avec justesse et qui doit sans doute plaire à un grand nombre d’adolescents.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

En fait, il n’y a pas vraiment de suspense quant aux deux questions principales de ce roman : Louna et Ambrose vont-ils tomber amoureux ? Ethan a-t-il été tué dans une fusillade ?

On devine la réponse dès les tout premiers chapitres.

Pourtant, j’aurais aimé être surprise.

Il aurait suffi de ne pas nous dire clairement que c’étaient les fusillades dans les écoles qui provoquaient les crises de panique de Louna et de laisser planer le doute sur le sort d’Ethan, afin de conserver une certaine tension.

De même, les sentiments d’Ambrose sont transparents et le but du pari est évident (je crois même que Jilly en parle à un moment). Il suffisait juste de rendre Louna jalouse et le tout était joué.

Par conséquent, je n’ai pas ressenti beaucoup d’attrait pour ce roman, parce que je savais déjà tout ce qu’il allait se passer. Peut-être que j’ai déjà lu trop d’histoires du même genre.

En tout cas, j’ai réussi à aller au bout sans m’ennuyer, ce qui prouve que la plume de Sarah Dessen est efficace. Cela me motive à m’intéresser aux autres romans de cette autrice YA prolifique.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Aimes-tu les mariages ?

Dis-le moi en commentaire.

 

Acheter ce livre en soutenant le blog et les libraires indépendants* :

 

les libraires

amazon

 

 

 

* lien affiliés (en savoir plus)