7 lettres7 lettres d’Olivia Harvard

Editions : Hachette

436 pages

Paru le 16 Mai 2018

Aperçu : Une lettre est glissée sur le corps sans vie de Colton Crest. L'assassin offre au meilleur ami de la victime, Eliott, un jeu cruel : un jeu de piste pour lui faire découvrir la raison de l'absence de Colton le mois précédant son décès, et comprendre comment il aurait pu empêcher le funeste destin de son ami. Eliott se lance à la recherche de ces six autres lettres disséminées.

 

 

 

Mon commentaire général : ça allait… jusqu’à la fin…

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Je suis le coupable auquel tu t’attends le moins. » (p.17)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Je suis tombée par hasard sur le résumé de ce thriller jeunesse qui m’a immédiatement interpellée : une chasse au trésor pour mettre la main sur un assassin ? Je suis partante !

C’est ainsi que le roman commence par la découverte du corps de Colton Crest par son meilleur ami Elliott. Quelques jours après, ce dernier reçoit une lettre de la part de l’assassin autoproclamé de Colton, lui indiquant qu’il y a en tout 7 lettres cachées qui le mèneront à son identité. Elliott se lance tête baissée dans cette chasse aux indices, sans rien dire à personne, pour savoir qui a tué son meilleur ami…

Premier fait intéressant : le roman se passe en Australie, ce qui change, et nous partage des traditions dont on n’a pas forcément l’habitude. Par contre, il faudra m’expliquer le rapport avec la couverture, sachant que le livre se déroule pendant l’été…

Ensuite, j’ai aimé le principe de la chasse aux indices. Chaque lettre permet d’en savoir davantage sur Colton, puisque l’expéditeur force Elliott à découvrir le passé secret de son ami.

Le problème, c’est qu’en tant que lecteur, on comprend la majorité des indices avant même Elliott, alors qu’on ne connaît pas Colton. C’est assez frustrant de le voir tourner en rond quand on voit une piste se dessiner clairement et qu’il ne la saisit pas…

Le roman se lit bien, malgré ces longueurs, parce que la plume est agréable. Par contre, je n’ai pas l’impression de m’être rapprochée des personnages en lisant ce roman. J’ai tourné la dernière page sans en savoir beaucoup sur Elliott, par exemple, bien qu’il soit le narrateur.

Et en parlant des dernières pages, il y a une énorme révélation à la fin qui est tout simplement tirée par les cheveux. J’apprécie me faire balader, surtout avec les thrillers, genre connu pour les rebondissements de dernière minute. Mais quand c’est gros comme ici, ça ne prend pas avec moi. Par conséquent, je l’ai terminé plutôt déçue.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

En fait, c’est une double révélation qui nous attend : Colton a lui-même envoyé les lettres, et il a été assassiné par le père d’Elliott.

Tout d’abord, je ne comprends pas le principe de lancer ses amis sur une chasse à l’assassin quand on sait qu’on va se suicider. Colton était dépressif, ce dont personne n’était visiblement au courant, même sa famille. Toute cette mise en scène demande beaucoup d’énergie de la part de quelqu’un qui veut en finir avec la vie. D’autant qu’il n’y a pas vraiment de raison à ce suicide, en tout cas, elles n’apparaissent pas clairement.

D’autre part, je ne comprends toujours pas pourquoi le père d’Elliott a tué Colton ou du moins, n’a pas tenté de faire passer ça pour un suicide puisque les lettres l’auraient disculpé. Certes Colton voulait révéler la vérité à Elliott et Cass, mais l’existence de Tristian était un secret de polichinelle. Valérie était au courant, la vérité aurait pu se répandre de toute façon.

Tout cela donne l’impression d’une histoire lancée sur les chapeaux de roues, sans avoir prévu la fin et d’avoir choisi la conclusion la plus spectaculaire, alors même que le reste du récit ne collait pas. Comme le roman est issu de Wattpad, on peut se demander si l’histoire a été pensée du début avant la publication ou imaginée au jour le jour. En tout cas, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Suivras-tu la piste de l’assassin ?

Dis-le moi en commentaire.

 

Acheter ce livre en soutenant le blog* :

les libraires                    amazon

 

* liens affiliés (en savoir plus)