Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série Blood of Eden. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Je suis une immortelle (tome 1).

 

la gardienne d'éternitéBlood of Eden, tome 2 : La gardienne d’éternité de Julie Kagawa

Editions : Hachette collection Darkiss

458 pages

Paru le 1er Novembre 2013

Aperçu : « Les vampires ne rêvent pas. Pourtant, moi, Allie, je rêve. Et tous mes rêves me rappellent vers le lieu que j’ai laissé derrière moi, celui où tout a commencé. »

— Alors qu’elle le croyait à l’abri du chaos et des vampires, Allie retrouve Zeke à New Covington, la cité de sa naissance. Il lui fait une annonce terrifiante : la catastrophe finale est programmée et, cette fois, personne n’y survivra. Seule échappatoire possible : retrouver le coupable, ensemble. Une traque semée de dangers, dont le moindre n’est pas l’instinct prédateur d’Allie, qui redoute de faire de Zeke sa proie…

Mon commentaire général : le syndrome du tome 2…

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Quels que soient les efforts ou les sacrifices nécessaires, je ne deviendrais pas un monstre. » (Chap. 15)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Me voici replongée dans l’univers post-apocalyptique de Blood of Eden, avec Allie, la vampire très humaine.

Ce deuxième tome reprend environ un an après Je suis une immortelle. Allie, à la recherche de son géniteur Kanin, est forcée de faire équipe avec Jackal, son frère de sang. Quand ils reviennent à New Covington, là où les mène la piste, c’est un spectacle de désolation qu’ils contemplent. Le virus fait rage, et ils vont tous devoir se serrer les coudes pour trouver une solution. Or, Zeke est également là, mettant à mal les sentiments d’Allie, tiraillée entre sa nature de vampire et l’amour qu’elle porte au jeune humain…

C’est encore une fois une ambiance très sombre. J’aime toujours beaucoup ce mélange de fantastique et post-apo. Cela donne un environnement glauque et sanglant, qui se prête bien au roman de vampire. On entre également plus dans la politique vampire, avec ses règles bien codifiées. Alors qu’Allie était la seule de son espèce la plupart du temps dans le premier tome, elle doit ici faire équipe avec d’autres vampires, en se soumettant aux Princes vampires.

L’intrigue m’a semblé plus simple, peut-être parce que l’objectif était clairement affiché. Si le début est un peu lent, le reste du récit prend un rythme de croisière agréable, entre combats et révélations. Seulement, ça n’avance quand même pas beaucoup sur le fil rouge de la saga et on sent que le tome 3 sera décisif.

Le souci vient peut-être du caractère changeant d’Allie. Un instant, elle est capable de prouesses vampiriques, et l’autre elle chouine sur le fait qu’être un vampire lui donne envie de mordre Zeke. C’est désarmant… De fait, ça plombe l’ambiance du roman.

J’espère que le dernier tome saura relever le niveau et revenir sur la très bonne surprise que m’avait procurée le premier volet. Avec cette fin spectaculaire, il y a de quoi…

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Si j’évoque ici le syndrome du deuxième tome, c’est parce qu’en fait, l’intrigue générale n’avance pas énormément. Il y a plein de micro-rebondissements qui rythment le roman, mais globalement, à la fin du livre : Sarren est toujours en cavale, le virus n’est pas encore enrayé, et Allie n’a toujours pas accepté sa nature.

Il y a quand même quelques avancées : Kanin est libre, Allie et Jackal se sont rapprochés, un remède est presque prêt.

Le gros rebondissement arrive à la toute fin, même s’il se devinait quelques pages avant. Sarren a probablement transformé Zeke. Le fait de n’avoir que le son sans l’image donnait à penser que la mort de l’humain pouvait être questionnée

Je crois qu’il aurait mieux vallu ne pas voir cette dernière scène avec Sarren, pour nous laisser penser que Zeke était mort. Cela aurait donné encore plus de poids au dernier tome.

Ceci dit, cela ne m’empêchera pas de le lire quand même !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Veux-tu revenir à New Covington ?

Dis-le moi en commentaire.