sur ma listeSur ma liste de Rosie Blake

Editions : J’ai lu

318 pages

Paru le 7 novembre 2018

Aperçu : Depuis qu'elle a quitté le Danemark, Clara ne s'installe durablement nulle part. Elle habite maintenant à Yulethorpe, un village anglais dont la dernière boutique, un magasin de jouets, risque de fermer à l'approche de Noël. La jeune femme propose de redonner vie à la boutique grâce au hygge, l'art du bonheur à la danoise. Mais Joe, le fils de la propriétaire, ne l'entend pas de cette oreille.

 

 

Mon commentaire général : Une romance de Noël complètement hygge !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « L’espoir était permis. Et elle avait vu le village : il avait besoin que quelque chose change. Elle voulait aider. Elle avait besoin d’aider. » (p. 60)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Voilà une romance idéale pour la période de fin d’année. D’ailleurs, on croirait le scénario d’un film de Noël !

Quand Clara débarque à Yulethorpe, un petit village du Suffolk où elle ne pensait que passer, elle attrape au vol une opportunité impensable. La propriétaire du magasin de jouet, seule boutique encore ouverte dans le village, décide de partir, prenant tout le monde de court. La jeune danoise se propose alors de la remplacer, le temps de son voyage, sans savoir que le village et le fils de la propriétaire du magasin ont grandement besoin d’un peu de hygge dans leur vie…

L’histoire est elle-même assez classique, et d’ailleurs je suis quasi-sûre d’en avoir déjà vu de similaires dans les téléfilms de Noël. Les personnages sont attachants, même les personnages secondaires, ce qui est plaisant. Mais le gros plus de ce roman, c’est le hygge. Cette notion purement scandinave représente le confort, quelque chose de cosy, le fait de prendre le temps dans la vie.

Et de fait, j’ai moi-aussi mis un peu de hygge pendant quelques heures. On a envie de lire ce livre sous un plaid, bien au chaud, avec une boisson réconfortante et des bougies. C’est assez contagieux !

Ce qu’il m’aura manqué, c’est un peu d’originalité et une fin moins tirée par les cheveux. Je veux bien croire aux miracles de Noël, mais certaines choses ont besoin de temps pour se développer. Un peu de réalisme n’aurait pu que bénéficier à cette histoire.

En résumé, si tu cherches une mignonne histoire de Noël sans prise de tête, Sur ma liste est fait pour toi.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Outre le hygge, j’ai aimé les caractères des personnages. Ils ont tous leur charme et servent l’histoire.

J’ai aussi craqué pour les vitrines du magasin que j’ai imaginées avec des étoiles dans les yeux. Les descriptions sont succinctes, mais permettent de se faire une idée de l’émerveillement qu’elles suscitent.

Et puis, il y a cette ambiance de petit village anglais, entouré par les champs et les forêts, si bien retranscrite.

Il m’aura donc manqué un peu de réalisme pour succomber tout à fait.

Evidemment, on devine que le but est de céder le magasin de jouets à Clara et qu’elle finisse en couple avec Joe, qui aura lâché son boulot ultra-stressant à la City.

Mais il y a plusieurs façons d’y parvenir. Il y a la manière convenue et précipitée, comme c’est fait là, où la manière réelle, où tout se déroulerait sur plusieurs mois.

On veut bien croire que Joe est au bout du rouleau et qu’il déchante rapidement une fois revenu en esclavage au travail. Mais rappelons qu’il connaît à peine Clara, qu’ils se sont à peine embrassés et qu’il ne sait rien de ses sentiments.

J’aurais préféré que Clara prenne elle-même la décision d’acheter le magasin pour démarrer une nouvelle vie (elle doit avoir des fonds de son passé de trader), et que Joe décide petit à petit de quitter son job pour la rejoindre.

Mais bon, c’est une romance de Noël, alors j’imagine que l’emballement est de mise.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Aimes-tu les jouets ?

Dis-le moi en commentaire.