Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième tome de la série Les Immortels. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur La Compagne (tome 1) ou Les Loups sauvages (tome 2).

 

les immortels T3Les Immortels, tome 3 : Le Clan d’Amanda Bayle

Editions : Cyplog

320 pages

Paru le 27 Novembre 2020

Aperçu : Olrik, le traître ! Luderik ne pense qu’à lui, il n’aura de cesse de le retrouver pour assouvir enfin sa vengeance.

Ève sait que son vampire attend une seule chose : traquer son frère. L'alliance établie avec Markus a été respectée, Luderik a mené son clan en France et combattu les loups sauvages dans une véritable guerre de races. Le Prince va donc honorer à son tour sa part du contrat et mettre les Chasseurs sous ses ordres afin de pourchasser Olrik.

Mais où ? Il n’y a aucune piste et Ève redoute le départ de son mâle. Elle refuse de rester en arrière, de le laisser prendre des risques inconsidérés, car ce fou dangereux n’hésitera pas une seconde à tuer Luderik s’il en a l’opportunité.

Qui plus est, le Manoir abrite désormais Noélie, une louve sauvage. Si quelqu’un découvre sa présence et ses origines, c’est la sécurité de tous qui sera mise en péril.

Le clan a plus que jamais besoin de son chef !

Mon commentaire général : non, mais j’adore !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Le courage, ce n’est pas seulement de foncer tête baissée sur les ennemis […]. Le véritable courage, c’est d’avouer ses faiblesses à la personne que tu aimes en priant pour qu’elle t’accepte tel que tu es, avec tes points forts et tes failles.» (Chap. 15)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Retour à la Nouvelle-Orléans !

Le Clan a réintégré son Manoir, pour notre plus grand plaisir. J’adore particulièrement l’ambiance de la Louisiane, telle que décrite ici, entre post-apo et bit-lit, avec les multiples Immortels qu’on y croise.

Peu de temps s’est écoulé depuis la fin du tome 2. Le clan s’est regroupé, en emportant dans ses bagages la Louve Noélie. Or, elle va devoir s’intégrer chez les Loups, si Rolf laisse faire… De plus, Olrik n’a toujours pas été retrouvé. Luderik se lancerait bien à sa poursuite, mais des tensions règnent à l’intérieur de son clan. Pourtant, la menace n’est pas éteinte, loin de là, et le Chef va devoir rapidement se positionner…

Ce que j’ai vraiment apprécié dans Le Clan, c’est qu’il met en lumière… le clan, justement. Les feux de la rampe se détournent de Luderik et se dirigent vers les autres : Rolf, Nikolaï, Pierre dans une moindre mesure, et surtout Ève. Pour moi qui attendais de la voir prendre sa place, c’est chose faite ! J’ai beaucoup aimé son évolution.

L’intrigue se densifie, en faisant intervenir des personnages qu’on a déjà croisés, et qui prennent eux-aussi de l’ampleur. C’est un univers très riche, où chacun a du potentiel. On découvre de nouveaux Immortels, la politique des garous, on repart dans les traditions vampires… Chaque page apporte son lot de surprises et de rebondissements.

C’est un tome où on ne s’ennuie pas, sauf en ce qui concerne le fil rouge autour d’Olrik, mal exploité à mon sens. Il est difficile d’en parler sans spoiler. Je peux juste dire qu’on fait du surplace en ce qui le concerne.

En tout cas, la fin promet encore du grandiose pour la suite et ça va bouger dans le clan. Je serai au rendez-vous, évidemment.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Pour moi qui attendais de voir Ève s’affirmer comme Compagne du Chef, j’ai jubilé : la voici qui prend maintenant l’intérim du Chef ! Et c’est une bonne dirigeante, parce qu’elle prend le bien-être des autres membres de son clan à cœur. Or, c’est une phase de bouleversement pour chacun d’entre eux.

Nikolaï est forcé de faire table rase de son passé pour pouvoir aller de l’avant avec Amel. Cette dernière reste discrète tout au long du roman, mais avec les caractères explosifs qui l’entourent, ce n’est pas surprenant.

Pierre et Cynthia se déchirent, causant même le départ de la fanatique ! Voilà un rebondissement auquel je ne m’attendais pas. Je pensais que le statut des Compagnes, c’était à la vie, à la mort, mais visiblement, on peut quand même se séparer. Cela me fait trépigner pour le tome 4 !

Rolf est lui-aussi obligé de faire des choix et de s’affirmer. Son attraction pour Noélie ou les coutumes de sa race ? Il lui faudra le roman, mais il finira par se positionner. Je suis contente de le voir prendre sa place de bras droit.

Et Luderik est forcé de reconnaître la profondeur de son amour pour Ève. Je suis tout de même inquiète pour sa blessure et le poison qu’on y a injecté. A mon avis, ce n’est pas bon du tout…

En dehors du clan, on en apprend plus sur Kane, Anabelle et Markus, Yakov… Et cette sorcière vaudou était juste incroyable. J’ai aimé cette idée.

Avec un tome aussi riche d’intrigues secondaires et de complots, c’est dommage que la traque d’Olrik soit si… plate. Il aurait été bien plus intéressant qu’Olrik se déplace et fasse tourner Luderik en bourrique en le baladant à travers les États-Unis, plutôt que de se terrer comme un rat à New-York. En fait, je n’ai pas compris le but de cette intrigue, à part éloigner Luderik de la Nouvelle-Orléans. De ce fait, ça aurait pu être beaucoup plus palpitant.

Enfin, j’aime quand même beaucoup cette série !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Tu as lu cette série ?

Dis-le moi en commentaire.