a bout de soufflePlayers to men, tome 1 :  A bout de souffle de Georgia Lyn Hunter

Editions : Cyplog

396 pages

Paru le 28 Octobre 2020

Aperçu : Lorsque le conte de fées auquel on croit s'écroule, il ne reste plus qu’un grand vide…

C'est du moins ce que je pensais, jusqu'à ce que Mister Problème, un superbe spécimen au corps très sexy, au sourire ravageur – promesse d’un plaisir charnel indescriptible –, atterrisse sur le pas de ma porte. Bien que mon corps me trahisse et que je sois irrésistiblement attirée par lui, j’ai beaucoup trop souffert pour oser réessayer. D'ailleurs, Max Meade-Sinclair est le meilleur ami de ma petite sœur, et donc, totalement interdit.

Les manières froides et dédaigneuses d’Ila Logan m’attirent et sont un défi pour moi dès les premières minutes de notre rencontre. Ce que je veux, je l'obtiens généralement. Alors, un petit détail comme l’âge ne va pas m'arrêter ; ni les hommes qui disparaissent dans cette pièce retirée de son appartement. Toutefois, elle se révèle être un adversaire difficile et me fait craquer un peu plus chaque jour.

Cette jeune femme impétueuse est à moi, mais si je veux gagner son cœur, je dois lui révéler qui je suis vraiment et lui montrer que sous ma façade de dragueur bagarreur existe un mec qui irait jusqu’au bout du monde pour la rendre heureuse.

Mais survivre à mon lourd passé risque de détruire le lien fragile qui se développe entre nous…

Mon commentaire général : Un max de plaisir !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Quand la nuit me prend au piège dans l’obscurité, et que je me sens suffoquer, alors je te regarde, et tout s’efface. » (Chap. 21)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

A bout de souffle est le premier tome d’une série new romance contemporaine par l’autrice sudafricaine Georgia Lyn Hunter.

Nous y rencontrons Ila et Max. Ila est une peintre très douée, qui a eu le cœur brisé par son ex-fiancé. Depuis, elle s’est refermée sur elle-même et son art. Heureusement que sa petite sœur Ray est là pour mettre un peu d’animation dans sa vie. D’ailleurs, c’est grâce (ou à cause) d’elle qu’Ila se retrouve à héberger Max. Tatoué, bagarreur, lunatique, le jeune homme fuit sa famille et son passé. Quand il rencontre Ila, il a l’impression de trouver la lumière au bout du tunnel, sauf qu’elle ne veut surtout pas retomber amoureuse. Mais Max va devoir affronter ses démons s’il veut qu’Ila le prenne au sérieux…

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Les personnages sont attachants, du moins Max et Ray. J’ai eu plus de mal avec Ila, dont je me suis souvent demandé pourquoi elle luttait si fort. La plume est également très agréable, ce qui fait que les presque 400 pages de ce roman se lisent facilement.

Evidemment, comme dans beaucoup de new romances, on se retrouve face à des obstacles que les personnages se créent eux-mêmes ou des imbroglios dramatiques qui se résolvent simplement avec une bonne communication.

Néanmoins, j’ai passé un bon moment et je serai curieuse de découvrir la suite, centrée sur des personnages secondaires, avec qui il y a moyen de passer un moment volcanique !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Malheureusement, l’histoire n’est pas dépourvue des clichés habituels de la new romance.

Max : tatoué, percé, motard, tempérament colérique, séducteur, qui a couché avec un nombre incalculable de filles alors qu’il n’a que 21 ans, riche, a des problèmes avec son père… La liste est longue. Et pourtant, il m’a moins insupporté que nombre des héros dans le même cas. Peut-être parce qu’il y a une vraie fragilité chez lui, bien retranscrite et tangible pour le lecteur.

Pourtant, le point noir du roman, c’est Ila. J’ai vraiment eu envie de la secouer, par moment, tant elle fait du sur place. Heureusement que Max est moteur, et que Ray la force à sortir de sa zone de confort de temps en temps.

Bref, j’en attends plus de la suite car j’aime le caractère de Ray, très indépendante, et j’ai bien envie de découvrir l’ombrageux Jack

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Ce livre te fait envie ?

Dis-le moi en commentaire.