DJ IceDJ Ice de Love Maia

Editions : Alice Tertio

346 pages

Paru le 22 Mai 2014

Aperçu : Marley Johnnywas Dylan est un passionné de musique. Le jour, Marley étudie d’arrache-pied pour ne pas perdre sa bourse d’étude dans la très sélect high school que fréquentent de nombreux snobs privilégiés, tout en rêvant à la belle Lea Hall. Le soir, il bosse dans une pizzeria pour payer le loyer et entretenir sa mère héroïnomane. Son rêve ? Devenir un D.J. professionnel, passer ses nuits derrière ses platines à tirer des sons époustouflants de ses “bootlegs”, “mashups” et “medleys”. Quand le hasard lui ouvre les portes d’une boîte de nuit en tant que D.J., Marley voit sa vie s’emballer, entre la musique électro, les clubs embrumés et les nouveaux amis. Mais quand le malheur le frappe, il doit choisir entre sa passion et sa famille. Dans ce roman, l’auteur brosse un portrait puissant et inspirant d’un garçon qui essaie de suivre sa passion malgré les revers du destin.

Mon commentaire général : En avant la musique !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Je me surprends à penser que la vie est un drôle de voyage. Je ne crois pas que je comprendrai un jour comment il est possible qu’elle soit aussi cruelle, triste et injuste, et tellement belle et magnifique à la fois. » (p.283)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

DJ Ice est un roman singulier dans le paysage de la littérature young adult.

Tout d’abord, il met en avant le métier de DJ, ce qui est très rare. D’autant que l’autrice s’y connait très bien et qu’on plonge littéralement dans un set de DJ. C’est très technique, pointu, et on couvre tous les aspects de ce métier dont on ne connait, pour la plupart, que l’aspect glamour et non tout le travail qui se cache derrière les stroboscopes.

Ensuite, le roman est raconté par Marley, 16 ans, orphelin de père, qui vit seul avec sa mère toxicomane. Et là encore, Love Maia a travaillé le contexte. C’est très réaliste et on souffre avec le jeune Marley, obligé de prendre deux jobs pour faire vivre son foyer.

Enfin, on nous montre aussi le choc de deux mondes. Les pauvres et les riches. Racisés et Blancs. Là encore, les choses sont montrées sans fard, sans incriminer les uns ou les autres.

De plus, la plume est très agréable.

DJ Ice est donc un roman qui mériterait d’être largement plus connu !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

J’ai été estomaquée par le niveau technique de ce roman. A tel point que je me suis demandé si l’autrice était elle-même DJ (mais elle est musicienne). C’est intéressant de découvrir tout le travail qui se cache derrière un set de DJ. Il ne suffit pas de se pointer là et de passer des disques. Ce sont des heures de réflexion et de travail pour obtenir un set qui s’harmonise bien, sachant qu’il faudra s’adapter au public présent dans le club au jour J.

Tout comme les recherches sur la toxicomanie. Les réactions semblent justes : efforts, mensonges ou trahisons… Pour finir tragiquement, comme c’est souvent le cas.

Si on veut aller plus loin, on pourrait confronter ce réalisme dans le contexte avec la facilité des évènements pour Marley. Parce qu’il a du talent, personne ne remet son âge en question, alors qu’il n’a que 16 ans, même s’il est très grand. Mais bon, c’est un roman, après tout. Pas un témoignage.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Connais-tu bien le métier de DJ ?

Dis-le moi en commentaire.