be mineBe mine de N.C. Bastian

Editions : Harlequin collection &H

440 pages

Paru le 9 Novembre 2016

Aperçu : Kim

Cinq ans… et j’ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n’en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’Alex m’a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ?

Aujourd’hui, je suis de retour mais j’ai tourné la page. Les contes de fées, c’est terminé. Je n’y crois plus. Et je ne me ferai plus avoir. Je ne céderai pas à la force des sentiments que j’éprouve toujours pour Alex malgré moi. A aucun prix.

Alex

Cinq ans… et l’absence de Kim est toujours aussi insupportable. Inexplicable. Inattendue. Je n’ai rien compris. Rien. Pourquoi ma Kimi est-elle retournée en France précipitamment ? Sans un mot, sans un regard en arrière. Elle a tout plaqué, et moi aussi par la même occasion.

Mais, maintenant qu’elle est revenue dans le Dakota, c’est enfin l’heure des explications. Et rien ni personne ne pourra la tenir éloignée de moi plus longtemps. Elle est à moi. A moi.

Mon commentaire général : sympa…

Ma note : 6/10

La citation qui résume tout : « Aimer, c’est prendre le risque de souffrir. C’était ce qu’il m’avait appris. » (p.70)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Une romance au milieu des bikers, voilà qui change un peu. Surtout pour moi qui n’y connais rien à la moto !

Et, pour le coup, c’est une immersion totale que propose N.C.Bastian. Je ne sais pas si les propos sont réalistes, mais j’y ai cru. On a vraiment l’impression de pousser les portes du club des Silence of death.

Be mine nous emmène dans la vie de Kim, jeune franco-américaine, qui vient vivre quelques temps chez son grand-père dans le Dakota, là où elle passait tous ses étés étant ado. Or, la dernière fois qu’elle est venue, cinq ans auparavant, elle a eu le cœur brisé par un Prospect (c’est-à-dire un débutant) du club de bikers dirigé par son papy. Quand elle croise le regard d’Alex, en ville, les sentiments ressurgissent instantanément. Le problème, c’est que si Kim est partie subitement dans le temps, c’est aussi pour protéger certains secrets

Je suis partagée concernant ce roman. J’ai bien aimé la première partie, moins le reste, plus conventionnel. La plume est agréable, les pages se tournent bien et j’ai apprécié la tension qui règne entre les protagonistes. En alternant les moments au présent et au passé, l’autrice nous explique petit à petit les évènements qui ont conduit aux réactions actuelles.

Par contre, sans vouloir rien dévoiler, je peux dire qu’il y a une évolution dans la relation qui tend à faire verser le roman vers la new romance vue et revue. Cela m’a fait lire la fin plus ou moins en diagonale car je savais déjà ce qui allait se passer.

Bref, j’ai aimé le contexte mais pas la réalisation. Je ne lirai donc pas la suite.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Ça partait bien. J’ai beaucoup aimé la tension du début entre Kim et Alex Pourtant, je ne comprends pas comment le tempétueux biker a fait pour ne pas débarquer simplement chez elle et exiger des explications. Au final, il leur faut presque 200 pages pour se parler.

Il leur arrive purement et simplement de commencer une dispute, puis de laisser tomber comme ça alors que tout n’a pas été dit. Qui fait ça dans la vraie vie ?

Et puis, il y a toute l’intrigue autour de Clay qui se devine dès le moment où Kim raconte son histoire. De même que l’implication de Trick. Tout cela fait qu’entre les scènes de sexe bien trop nombreuses et l’intrigue courue d’avance, je n’avais plus trop d’intérêt à lire la fin.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Aimes-tu la moto ?

Dis-le moi en commentaire.