cocky bastardCocky bastard de Vi Keeland et Penelope Ward

Editions : Hugo Roman Collection poche New Romance

360 pages

Paru le 8 Mars 2018

Aperçu : Chance est frimeur, charmeur, amusant. Aubrey est sérieuse et sort d’une déception amoureuse. Et même si ce n’est pas son type d’homme, il est plutôt irrésistible.

Ils vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Tous deux à un tournant de leur vie, ils se dirigent chacun vers la Californie. Le destin va faire en sorte qu’ils fassent route ensemble. Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n’a pas tout dit et la fin du voyage ne correspond pas forcément à ce qu’Aubrey avait prévu.

Le destin leur offrira-t-il une seconde chance ?

Mon commentaire général : ce roman mérite sa Chance !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Au fond, vous ne voulez pas ce que vous prétendez vouloir. Et la plupart des choses que vous rejetez sont celles que vous voulez le plus en réalité. » (p. 35)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Je découvre la plume combinée de ces deux autrices avec Cocky Bastard et j’ai passé un bon moment de lecture.

C’est une romance originale, où les situations cocasses s’enchaînent (du moins dans la première partie) pour notre plus grand plaisir. C’est vraiment drôle et les personnages s’échangent des répliques particulièrement truculentes qui m’ont beaucoup fait rire.

Cocky bastard, c’est surtout la rencontre d’Aubrey, qui quitte Chicago pour prendre un nouveau départ en Californie, et Chance, beau gosse ayant vécu presque toute sa vie en Australie. Ils font connaissance sur une aire d’autoroute du Nebraska. Quand la moto de Chance refuse de démarrer, il s’invite dans la voiture d’Aubrey. Mais ce road-trip va les conduire bien plus loin que ce qu’ils imaginaient…

Ce roman met en scène une sorte de « choc des cultures ». Chance est tout ce qu’Audrey n’est pas (et qu’elle s’interdit). Pourtant, leur attraction est fulgurante, presque trop. Gare à ne pas se brûler au passage ! Chacun a sa personnalité détonante, ce qui entraîne nombre de ces situations comiques dont j’ai déjà parlé.

J’ai vraiment cru au coup de cœur pendant la première partie, et puis mon enthousiasme est retombé dans la seconde moitié. Je ne peux pas t’expliquer pourquoi sans spoiler, parce qu’il y a un retournement de situation important et qui conditionne toute l’histoire (sinon il faudra lire mon commentaire sans filtre !).

Globalement, j’ai bien aimé parce que c’est frais et original. Parfait pour cette période estivale ! Je regrette pourtant certains des choix des autrices pour la seconde partie du récit.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Je conçois que passer plusieurs jours dans une voiture avec une même personne peut contribuer à créer des liens, surtout quand il existe une attraction sexuelle palpable entre ces deux individus. Pourtant, je suis toujours surprise de ces histoires qui parviennent à faire naître des sentiments forts entre deux inconnus au bout de quelques jours. Je crois qu’on mélange fortement amour et désir.

C’est ici clairement le cas.

Aubrey a le cœur brisé après quelques jours de covoiturage et une nuit avec Chance. En colère, je peux comprendre. Vexée, aussi. Mais dévastée ? Ça me semble un peu gros.

Et puis, il y a toute cette deuxième partie qui m’a mise mal à l’aise, quelque part. Il est louable de la part de Chance de vouloir récupérer celle qu’il aime, surtout qu’il a des explications à donner sur un silence de deux ans. Mais cela ressemble fort à du harcèlement.

Quand on s’introduit chez une personne en douce, qu’on la suit, qu’on continue lorsqu’elle vous demande de la laisser tranquille, ça fait peur. Surtout si en tant qu’autrice, on veut faire passer ce genre de comportement pour du romantisme. C’est encourager ce genre de comportement. C’est faire passer le message qu’une femme peut facilement changer d’avis si on l’y contraint.

Chance n’avait pas besoin de ça.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? 

Prendras-tu la route avec Aubrey et Chance ?

Dis-le moi en commentaire.

Acheter ce livre en soutenant le blog et les libraires indépendants* :

 

les libraires

amazon

 

* lien affiliés (en savoir plus)