blood of eden T1Blood of eden, tome 1: Je suis une immortelle de Julie Kagawa

Editions : Harlequin collection Darkiss

536 pages

Paru le 1er Décembre 2012

Aperçu : Allie est une rebelle, une « non-enregistrée ». Elle méprise les « larbins » ces êtres humains qui se sont laissé réduire à l’état de bétail par les vampires devenus les maîtres du monde, et se bat pour vivre libre, dans la clandestinité. Mais, une nuit, alors qu’elle part chasser sa nourriture, sa vie bascule : elle est attaquée par des enragés et, quand elle reprend miraculeusement conscience, c’est pour s’apercevoir qu’un vampire la tient à sa merci. Un vampire qui met Allie devant un choix impossible : mourir… ou accepter d’être mordue et devenir à son tour un de ces monstres qu’elle honnit.

Mon commentaire général : beaucoup d’humanité dans ce roman de vampires !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Tu seras toujours un monstre, tu ne peux pas faire marche arrière. Par contre, il t’appartient de décider quel genre de monstre tu seras. » (Chap.18 )

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Voilà un roman de vampire qui change et qui mérite d’être découvert !

Cette pépite se cachait dans l’immensité de ma PAL depuis plusieurs années, et c’est un coup du hasard qui l’a remis entre mes mains. Le hasard faisant bien les choses, à ce qu’on dit, j’ai passé un agréable moment de lecture en compagnie d’Allie, la vampire qui ne voulait pas en devenir une.

C’est un univers sombre et cruel que propose Julie Kagawa. Dans ce monde, les vampires ont pris le pouvoir sur les humains, qui ne leur servent que d’esclaves ou de poches à sang. Les cités sont dirigées par un maître vampire et chaque humain se doit d’être dûment enregistré pour avoir accès aux biens communs. Or il existe des « non-enregistrés », comme Allie, qui vivent cachés et doivent voler pour survivre. C’est lors d’une de ces expéditions en quête de nourriture qu’Allie est gravement blessée. Un vampire lui propose alors de la laisser mourir ou de la transformer… La jeune fille va ainsi découvrir l’autre côté de son monde, et réaliser qu’elle n’est pas plus en sécurité en tant que prédateur…

La plume de l’autrice est très agréable et les personnages bien travaillés. Parce qu’elle est une jeune vampire, Allie a conservé toute son humanité, ce qui en fait un personnage tout en nuances. Horrifiée par sa nature mais obligée de s’y soumettre, la jeune fille est touchante mais déterminée à la fois. J’ai beaucoup apprécié les personnages secondaires, tout aussi bien pensés, qu’ils soient vampires ou humains.

Si l’histoire n’apporte pas de grandes nouveautés au mythe du vampire, le récit prend toutefois un chemin surprenant, auquel je ne m’attendais pas du tout et qui apporte son lot de suspense. Plus qu’un roman de vampire, c’est surtout un roman post-apocalyptique dont le protagoniste est un vampire, et ces deux univers s’emboîtent ici parfaitement.

En mêlant aussi intimement fantastique et science-fiction, Julie Kagawa offre un roman fluide et prenant. Les émotions sont présentes, on s’attache aux personnages et on veut connaître la suite. J’espère que je ne la laisserai pas moisir aussi longtemps dans ma PAL !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Je ne m’attendais pas du tout à tomber dans l’intrigue sur une pandémie (qui résonne étrangement en ce moment particulier, surtout quand l’autrice évoque le « confinement ») et la recherche d’Eden.

Cela nous sort complètement des intrigues standard des romans de vampire, basés le plus souvent sur la hiérarchie vampirique, et nous promène à travers la ruine que sont devenus les États-Unis.

Et puis, il faut bien admettre que l’idée de cacher un prédateur parmi ses proies potentielles est truculente. On ne peut s’empêcher de trembler pour Allie, de redouter le moment où elle se fera découvrir, tout en l’observant tomber amoureuse de Zeke.

C’est ce mélange d’émotions qui est particulièrement savoureux pour le lecteur. Entre angoisse et sentimentalité, sans que jamais la romance ne tombe dans la mièvrerie, on passe par toutes les émotions, porté par une action juste et trépidante.

Avec la troupe à l’abri, Allie va maintenant reprendre son chemin pour s’occuper de problèmes plus « vampiriques ». Sauver son mentor, affronter son « frère », voilà qui devrait bien la secouer… et nous aussi !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Suivras-tu Allie la rebelle?

Dis-le moi en commentaire.