Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième et dernier tome de la série La fille des deux mondes. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Un pied dans la tombe (tome 1) ou Deux pieds sous terre (tome 2).

 

trois derniers soupirsLa fille des deux mondes, tome 3 : Trois derniers soupirs de C.C. Hunter

Editions : Michel Lafon

347 pages

Paru le 6 Février 2020

Aperçu : Depuis le réveil d'Hayden, Riley se retrouve seule pour affronter ses nouvelles apparitions et aider les défunts à rejoindre l'autre monde. Le pire dans tout ça, c'est que le jeune homme n'a aucun souvenir de sa période passée dans le coma – et donc, aucun souvenir de celle qui l'aime, et qu'il semblait pourtant aimer lui aussi.

L'adolescente doit faire face à des défunts pas toujours coopératifs et, malgré le soutien de sa meilleure amie Kelsey, elle est souvent bien démunie. Jusqu'à ce que l'apparition inattendue d'une figure de son passé vienne chambouler la vie de Riley et lui fasse oublier tous ses autres problèmes...

 

 

 

Mon commentaire général : Entre larmes et sourire…

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « Je me retrouve avec le mystère qui entoure ma mère, mon père alcoolique, un garçon que j’aime mais qui ne se souvient plus de moi, et dernière intrigue en date, je dois désormais découvrir qui a tué la mariée furieuse et transmettre cette information à la police avant que le coupable ne recommence. » (p.49)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Depuis le premier tome, j’éprouve une affection particulière pour cette série et son héroïne, sensible et déterminée, ainsi que pour les émotions véhiculées dans le récit.

Ce troisième volet ne fait pas exception.

Trois derniers soupirs permet de refermer doucement cette histoire en démêlant tous les fils de l’intrigue depuis le début. Toutes les questions trouvent leur réponse, avec une conclusion qui verse certes un peu dans la guimauve, mais ça reste tellement mignon que j’en aurai voulu davantage.

Le roman reprend l’histoire là où on l’avait laissée dans Deux pieds sous terre. Hayden vient de se réveiller du coma, mais il ne se souvient plus de Riley. Une piste vers une galerie d’art s’est dessinée pour en savoir plus sur la mère de Riley. L’alcoolisme de son père s’est aussi aggravé. Enfin, la jeune fille est poursuivie par le fantôme d’une mariée particulièrement en colère qui lui demande d’empêcher son meurtrier de faire une nouvelle victime. Cela fait beaucoup de choses à gérer seule pour une jeune fille de 17 ans, mais elle va pouvoir compter sur un soutien inattendu en la personne de Kelsey qui se doute du don de son amie

Comme les deux précédents volets, celui-ci est toujours aussi bien écrit et les personnages sont toujours aussi attachants. Les intrigues se mêlent, même si l’enquête liée au fantôme prend moins d’espace que les problèmes personnels de Riley (qui sont quand même assez nombreux !).

J’ai encore passé un excellent moment de lecture avec ce roman que j’ai terminé partagée entre les larmes de clôturer cette histoire et le sourire devant l’évolution des personnages.

Je ne comprends pas que cette très bonne série fantastique ne soit pas plus connue. En tout cas, moi, je te la recommande de tout cœur !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

On peut dire que ce troisième tome est chargé en aboutissements (et en allers-retours à l’hôpital !) puisque tous les bouts d’intrigue trouvent ici leur résolution.

Riley retrouve enfin sa mère (et sa tante) et apprend ce qui lui est arrivé. Cela lui permet aussi de comprendre que son don est un héritage familial. Sa réaction face à cette mère démissionnaire est légitime et parfaitement réaliste.

Son père accepte de reconnaitre et de soigner son alcoolisme. Tous les secrets étant dévoilés, il peut s’appuyer sur sa fille vers la guérison et ne plus boire pour oublier.

Hayden s’est petit à petit souvenu de son histoire avec Riley. J’ai apprécié que les souvenirs lui reviennent doucement, comme des flashs. Par contre, le rapprochement de Riley et Hayden est facilité par Brandy qui prend la décision pour eux, bien soulagée que son petit ami en aime une autre. J’aurais préféré qu’Hayden affiche le courage de rompre.

Enfin, la dernière enquête, pourtant la plus terrifiante, est un peu mise de côté. Evidemment Riley se rend fréquemment au café donut, mais je l’ai trouvée moins impliquée dans cette investigation que les précédentes. Elle a déjà beaucoup à gérer et c’est à un tueur en série qu’elle se trouve confrontée. Néanmoins, la résolution est uniquement le fait du journaliste qui a été mis sur la piste.

Tout est bien qui finit bien, tout le monde est content, mais cette lueur d’espoir fait du bien au moral, avec toutes les épreuves qu’ils ont traversé pendant trois tomes.

De toute façon, j’ai adoré cette série !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Prêt pour un dernier fantôme ?

Dis-le moi en commentaire.