nos passés imparfaitsNos passés imparfaits, tome 1 : Destins volés de Danielle Rollins

Editions : Michel Lafon

395 pages

Parution le 6 Février 2020

Aperçu : Une histoire d'amour envoûtante qui traverse le temps et les époques.

Dorothy est piégée et prête à tout pour échapper au mariage arrangé par sa mère. Y compris s'enfuir et embarquer clandestinement à bord d'un étrange vaisseau. Mais en faisant la connaissance du jeune et mystérieux Ash, la jeune fille est loin de se douter qu'elle va atterrir dans un futur déchiré par les catastrophes naturelles et la guerre civile. Un futur dans lequel Ash a une mission des plus cruciales : remonter le temps et retrouver le Professeur, son mentor, afin d'empêcher le monde de sombrer dans le chaos. Ce que Dorothy ignore, c'est qu'en fuyant son tragique destin, c'est celui de l'humanité entière qu'elle vient de changer...

L'HISTOIRE LES A SEPARES. LE DESTIN LES REUNIRA.

Mon commentaire général : Le futur, ça ne fait pas rêver…

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Une fille en tenue de mariée qui se glisse en douce à bord d’une machine à voyager dans le temps, c’était forcément le début des ennuis. » (p.74)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’ai eu la chance d’obtenir ce livre en avant-première au dernier SLPJ de Montreuil et je dois bien avouer que le résumé m’a énormément intriguée. Voyages dans le temps et rencontres imprévues, voilà qui avait de quoi susciter ma curiosité !

Etant donné que mon exemplaire est une épreuve non-corrigée, je ne jugerai donc pas la plume qui a pu être modifiée pour la version finale.

Pour ce qui est de l’histoire, voici un récit bien original.

Imagine donc un jeune homme en provenance du Seattle de 2077, qui atterrit dans la même ville en 1913 à bord de son avion/machine à voyager dans le temps, à la recherche de son mentor disparu. Imagine également une jeune fille de 1913, s’enfuyant le jour de son mariage arrangé, qui tomberait par hasard sur cet avion et déciderait d’y embarquer pour changer de vie. C’est cette rencontre détonante que propose l’autrice, sur fond de catastrophe et de lutte des classes. En effet, le futur de Danielle Rollins n’est pas très plaisant : Seattle a été dévastée par une série de séismes et de tsunami, laissant une ville en ruines inondées, dans laquelle certains ont tout perdu. Mais si on sait voyager dans le temps, on pourrait remonter dans le passé et changer tout cela, non ? A condition de mettre la main sur l’expert des voyages temporels, qui a disparu en 2076 à bord d’un vaisseau et dont on n’a plus entendu parler…

Il est rare de rencontrer un roman de science-fiction pour la jeunesse qui prenne la peine de planter un contexte scientifique aussi travaillé. L’autrice s’est bien documentée, s’appuyant sur les théories physiques existantes pour proposer une explication convaincante de ses voyages temporels. Si l’intrigue démarre lentement, elle s’intensifie au fur et à mesure des pages au bénéfice d’un enchainement d’action et de rebondissements qui ne laissent pas le lecteur reprendre son souffle !

J’ai aussi beaucoup apprécié la dynamique de groupe des personnages, dont chacun a une utilité propre. Même si Dorothy et Ash sont clairement les héros du roman, les personnages secondaires sont bien exploités et travaillés.

Le seul aspect que je regrette est la rapidité de la romance. Quand on se connait depuis quelques jours à peine, que c’est le chaos autour de vous, on a tendance à plus se concentrer sur les balles qui sifflent qu’à ses papillons dans le ventre. Mais bon, cela n’étant pas omniprésent non plus, cela ne gêne pas la lecture.

Je lirai la suite avec grand plaisir car avec un astucieux système de « présouvenirs », l’autrice nous fait entrevoir le futur des personnages, un avenir qui ne s’est pas encore produit, ce qui promet encore plus de rebondissements et met l’eau à la bouche !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Il y a aussi un autre aspect qui m’a légèrement chagrinée. J’ai trouvé que Dorothy s’acclimatait bien trop vite au futur.

La jeune fille vient de 1913, avant l’avènement de la technologie. Pourtant, elle parvient très rapidement à comprendre le principe des voyages temporels ou l’évolution technologique des années 2070 (même si beaucoup a disparu avec les catastrophes naturelles). Elle devrait connaître un temps d’adaptation. Or le roman se déroule sur une poignée de jours à peine, et Dorothy s’en sort parfaitement bien, ce qui peut laisser perplexe.

Cela va évidemment de pair avec la romance entre Dorothy et Ash, qui se développe tout aussi rapidement. Je n’ai pas été choquée par le baiser, car sous le coup de l’adrénaline et de l’attirance, une étreinte semble plausible. Par contre, on mentionne clairement des sentiments amoureux. Ash repousse même Dorothy parce que son présouvenir lui a montré qu’il allait tomber amoureux d’une autre sous quatre semaines. Cela et le fait qu’on ne voit jamais le visage de Quinn m’a laissé penser que les deux jeunes filles pourraient n’en être qu’une seule… Et je suis ravie de constater que mon hypothèse était la bonne !

D’autant que ce rebondissement promet des évènements intéressants. Qu’est-ce qui pousserait la gentille Dorothy à se composer la réputation épouvantable de la méchante Quinn ? Et pourquoi changer du tout au tout de la sorte ? Qu’est-ce qui motive son envie de tuer Ash ? Beaucoup de questions qui j’espère trouveront des réponses dans la suite !

 

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Veux-tu connaître le Seattle de 2077 ?

Dis-le moi en commentaire.