paranormalcyParanormalcy, tome 1 de Kiersten White

Editions : HarperTeen

352 pages

Paru le 31 août 2010

Aperçu : Bien qu’elle travaille pour l’Agence internationale de confinement des paranormaux, tombe amoureuse d’un métamorphe et soit la seule à percevoir la réalité sous les apparences, Evie s’était toujours considérée comme une adolescente normale. Mais voilà que les rêves d’Evie sont habités de voix obsédantes et de messages énigmatiques — et elle réalise qu’elle pourrait bien être au centre d’une sombre prophétie féerique promettant la destruction à toutes les créatures paranormales. Rien de plus normal.

 

Mon commentaire général : C’est bipement génial !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « C’était ce qu’il y avait de terrible à être la seule de son espèce. Aucune réponse. Jamais. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Mais pourquoi n’ai-je pas lu ce livre avant ? Il y a tout ce que j’aime ! Du fantastique bien exploité, de l’originalité dans la mythologie des créatures surnaturelles, de la romance bien dosée, de l’humour à foison et des personnages ultra attachants. Encore une pépite perdue au fond de ma PAL !

Paranormalcy, ou Paranormalité dans se version traduite, c’est l’histoire d’Evie, 16 ans, une humaine qui a la capacité de voir à travers le glamour des créatures surnaturelles. Cela veut dire qu’elle voit leur apparence réelle sous leur image publique… et peut donc les identifier facilement. Elle travaille depuis ses huit ans pour l’ICPA, une organisation dont le but est de neutraliser les paranormaux. Evie a toujours vécu au Centre, ne sortant que pour ses missions. Pourtant elle se considère comme normale, bien qu’elle vive au milieu des Fés et loups-garous, qu’elle ne sache pas d’où elle vient et que sa meilleure amie soit une sirène qui vit dans un aquarium. Elle ne connait la vie à l’extérieur qu’à travers la série TV pour ados dont elle est fan. Elle commence même à penser à l’amour quand un jeune métamorphe est capturé et confiné au Centre. Pourtant, quand les paranormaux commencent à mourir sans explication, Evie va devoir trouver les réponses aux questions qu’elle se pose depuis toujours. Qu’est-elle réellement ?

La plume très fluide de Kiersten White nous entraîne à la suite des nombreuses créatures surnaturelles qu’on peut croiser au Centre, même si Evie, de par son âge, n’est pas celle à qui on confie le plus d’informations. Mais elle a de la ressource et de la combattivité, en plus de son humour mordant, qui en fait un personnage très touchant. J’ai adoré son rapport biaisé au monde normal, qui m’a fait sourire et m’a en même temps peinée, car c’est un peu l’histoire d’une enfance volée.

Tous les autres personnages sont aussi bien construits, avec leurs défauts et leurs qualités, et même si l’intrigue est plutôt simple, j’ai eu beaucoup de plaisir à tourner les pages de ce roman qui se lit très facilement.

Le livre a de plus l’avantage de se terminer sur une fin complète, avec la plupart des réponses apportées. Ceux qui voudront s’arrêter là auront donc tout le loisir de le faire sans frustration. Pour moi qui ai adoré cet univers, j’ai vraiment envie de savoir ce que Kiersten White a encore sous la pédale concernant Evie, et je sens qu’il peut s’en passer des choses ! J’ajouterai donc rapidement la suite à ma liste de lecture.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Je parle principalement d’Evie parce que c’est notre narratrice mais tous les personnages valent le détour. Lend, le métamorphe, est tout autant attachant et leur romance, douce et progressive, est adorable.

J’ai apprécié que les Fés soient manipulateurs et cachottiers, Reth en tête, mais il agit selon ses propres motivations et ses actes ne peuvent pas vraiment se juger sous la moralité humaine… par laquelle il ne se sent pas concerné !

Vivian aussi a ses propres intérêts à capturer les âmes. Elevée seule au milieu des Fés, plutôt cruels de ce que l’on en voit, elle n’a pas d’autre choix pour se réchauffer le corps et l’esprit que de voler des âmes.

J’ai vraiment apprécié ces nouvelles créatures surnaturelles, dont on ne sait pourtant pas grand-chose, si ce n’est qu’elles ont été créées pas les Fés. Pourquoi ? Dans quel but ?

J’espère le découvrir dans le deuxième tome !

 

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  On part à la chasse aux paranormaux ?

Dis-le moi en commentaire.

Acheter ce livre en soutenant le blog et les libraires indépendants* :

 

les libraires

amazon

 

* lien affiliés (en savoir plus)