un été givréUn été givré de Siobhan Vivian

Editions : Michel Lafon

363 pages

Paru le 25 Avril 2019

Aperçu : Cela fait plus de soixante-dix ans que la boutique de glaces fondée par Molly Meade a une équipe exclusivement féminine. Depuis trois ans, Amelia et Cate, devenues inséparables, y travaillent tous les étés. Et cette année a une saveur toute particulière, car Amelia va enfiler pour la première fois la casquette de manager.

Une saveur qui se fait douce-amère lorsque Molly, la fondatrice, les quitte brusquement, laissant l'avenir du stand de glaces le plus aimé de la ville en suspens... Jusqu'à ce que Grady, son petit-neveu, décide de reprendre les choses en main. Face à cette équipe de filles soudées et fermement opposées au moindre changement, le jeune homme est prêt à tout pour se faire accepter... à moins que tous ses efforts n'aient qu'un seul but : faire fondre le cœur d’Amelia ?

Mon commentaire général : Mignon comme tout !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Des douceurs glacées pour panser les cœurs blessés. » (p.12)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Voilà une romance toute mignonne, onctueuse comme de la crème glacée, qui n’est peut-être pas de saison, mais la glace se consomme à tout moment de l’année, non ?

C’est avec une plume très agréable que Siobhan Vivian nous emmène à la suite de la brigade entièrement féminine de la Meade Cremery, un glacier qui ouvre exclusivement l’été et vend les préparations concoctées par Molly Meade, depuis soixante-dix ans.

On y suit principalement Amelia, devenue cette année « préfète », c’est-à-dire responsable de la boutique. Or quand Molly décède, les cartes sont redistribuées : c’est Grady, son petit-neveu qui a hérité de l’affaire et il ne compte pas rester en retrait, bien décidé à prouver à son père qu’il est un homme d’affaires avisé. Mais travail et sentiments ne font pas forcément bon ménage…

J’ai beaucoup aimé l’ambiance petite ville qui se dégage du roman ainsi que cette boutique 100% féminine. Outre la fabrique de glace, le roman aborde des sujets universels comme le fait de prendre sa place, d’accomplir ses propres rêves, de ne pas se laisser enfermer dans une case. En ça l’histoire de Molly qui nous est racontée en filigrane à travers son journal intime est une mine d’or !

On y parle aussi d’amitié toxique, même si ce n’est jamais désigné sous ce nom. Amelia parait souvent molle en face de Cate que j’aurais bien baffé à plusieurs reprises tant elle est exaspérante !

C’est un roman à lire sans en attendre plus qu’un bon moment de lecture, à déguster comme une bonne glace !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Vis-à-vis de la romance entre Amelia et Grady, toute en nuances, laissant les sentiments se développer petit à petit, l’amitié entre Amelia et Cate donne envie d’en secouer une par les épaules et de baffer l’autre. Cate est insupportable ! Imbue de sa personne, égoïste, auto-centrée, il est difficile de comprendre comment une jeune fille effacée comme Amelia peut la supporter. Ou bien c’est là le nœud du problème : Amelia est tellement gentille qu’elle se laisse marcher dessus par Cate !

Du coup, non seulement l’été permet à Amelia de trouver sa vocation mais aussi de remettre sa « meilleure amie » à sa place, et ça, c’est assez jouissif pour le lecteur !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Quel est ton parfum de glace préféré?

Dis-le moi en commentaire.

Acheter ce livre en soutenant le blog et les libraires indépendants* :

 

les libraires

amazon

 

* lien affiliés (en savoir plus)