24-épisodes-pour-lui-plaire24 épisodes pour lui plaire de Maureen Goo

Editions : Milan

303 pages

Paru le 15 Mai 2019

Aperçu : Et si le secret de l’amour se trouvait vraiment dans les comédies romantiques ? C’est ce que pense Desi, 17 ans, qui va s’inspirer des romances coréennes, les K-Drama, pour conquérir le beau Lucas en 24 étapes.

Desi Lee, 17 ans : douée en tout, nulle en amour ! Quand elle rencontre Luca, le nouveau du lycée, elle est bien décidée à changer… Et si le secret de l’amour se trouvait dans les séries ? En s’appuyant sur les comédies romantiques coréennes dont raffole son père, elle établit un plan en 24 étapes pour séduire Luca…

 

 

 

 

Mon commentaire général : Je vais me mettre aux K-Drama !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Douée en tout, sauf en amour. » (p.20)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Si tu cherches un roman frais, drôle et mignon pour l’été, arrête-toi là et procure-toi au plus vite 24 épisodes pour lui plaire : voici exactement le livre qu’il te faut !

C’est l’histoire de Desi, d’origine coréenne, qui vit seule avec son père accro aux K-Drama, ces séries ultra-populaires en Corée qui mettent en scène une romance, souvent impossible au premier abord, émaillée de nombreux drames et retournements de situations théâtraux. Desi est douée dans tout de qu’elle entreprend, du foot au Conseil d’école, elle est partout et toujours au top. Sauf lorsqu’il s’agit d’amour… Tellement que ses amis surnomment ses histoires des « florps », contraction de flirt et flop, et que Desi n’a jamais eu de petit copain. Ainsi, quand Luca fait son apparition au lycée, Desi est bien décidée à ne pas laisser passer sa chance. Pour cela, elle va mettre au point un plan d’attaque redoutable en 24 étapes issues des points marquants des K-Drama. Mais l’amour peut-il vraiment être dirigé ?

Outre la plume très agréable, ce sont les personnages qui m’ont accrochée au roman. Desi est attachante, même si on a parfois envie de la secouer par les épaules pour son idiotie. Luca est touchant également, un vrai bookboyfriend idéal. Je regrette toutefois d’en savoir si peu sur les amis de Desi, personnages secondaires qui sont souvent mal exploités.

En tout cas, ce livre n’a pas fait long feu entre mes mains, la preuve que ça se lit très bien. C’est frais et drôle, du genre cocasse de par la maladresse de Desi, mais cela aborde aussi des sujets plus profonds comme le deuil ou la quête d’identité. Et c’est plutôt original avec cette mise en lumière des K-Drama auxquels je me mettrai bien moi aussi !

Bref, un roman que je recommande et que je classerai dans la pile de mes livres doudou pour le relire quand le moral n’est pas là.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Pour moi qui ne connaissais pas les K-Drama (et qui n’aurais jamais pensé apprécier), je révise totalement mon opinion sur ces shows qui ont l’air complètement addictifs. En outre, à la lecture des 24 étapes, je n’aurais jamais pensé que Desi arriverait à les cocher une par une, tant certaines me semblaient tirées par les cheveux. Je n’aurais pas dû douter de l’imagination débordante de Desi qui va jusqu’à créer un accident de voiture ou à presque noyer Luca pour aller au bout de sa liste !

Dans ce sens, même si certains de ces points-clés se sont accomplis tout seul, je ne pensais pas que Desi suivrait scrupuleusement son plan. Une fois en couple avec Luca, elle ne sait pas apprécier son bonheur pour ce qu’il est, faisant des cachoteries ou des drames inutiles, qui donnent juste envie de la secouer brutalement par les épaules pour la réveiller.

Malgré cela, j’ai aimé le fait que, si la romance suit le cours prévu, ce n’est pas le cas de la vie de Desi qui se trouve bouleversée. Elle n’ira pas à Stanford, comme planifié, ce qui l’oblige à remettre en question ses choix de vie : le fait-elle pour elle ou pour faire vivre le souvenir de sa mère ? Peut-on être soi-même ou doit-on respecter les envies de ses parents ? Voilà des questions qu’il est bon de se poser quand on est adolescent et au carrefour de sa vie. C’est ainsi le cas pour Desi, qui doit s’éloigner des traces de sa mère, mais aussi de Luca, qui doit faire admettre ses choix à son père.

En résumé, on rit, on s’énerve aussi, mais on réfléchit également. Tout ce que j’aime !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Es-tu fan de K-Drama ?

Dis-le moi en commentaire.