Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du quatrième tome de la série Covenant. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Sang-mêlé (tome 1), Sang-pur (tome 2) ou Eveil (tome 3).

 

apollyonCovenant, tome 4 : Apollyon de Jennifer L.Armentrout

Editions : J’ai lu

445 pages

Paru le 23 Janvier 2019

Aperçu : Confrontée à ce qu’elle craignait le plus – s’égarer au moment de l’Éveil et être sous l’emprise de l’Élixir – Alexandria n’est plus certaine de savoir à qui se fier. Seth lui a promis beaucoup… mais Aiden a toujours été là pour la protéger et la guider, quitte à défier les dieux.

Alors que le chaos règne sur Terre, ces derniers ne reculeront d’ailleurs devant rien pour empêcher le Premier d’atteindre sa toute-puissance. Pour cela, il faudrait briser la connexion entre les deux Apollyons, or, la seule personne à même d’intervenir est morte depuis des siècles.

Alex prendra-t-elle le risque de partir à la recherche de cette âme ? À moins qu’elle n’empêche Seth d’accomplir son destin… en prenant sa place ?

 

 

Mon commentaire général : Nom d’un bébé démon !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « Au bout du compte, j’étais à la fois le lion et la gazelle. » (p. 309)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Une chose à savoir avant de t’attaquer à ce tome : Elixir, une nouvelle de 70 pages, racontant l’après-Eveil d’Alex et racontée du point de vue d’Aiden est sortie entre les tomes 3 et 4 et sera bientôt disponible en VF. Or ce « companion book » n’en est pas vraiment un : les évènements qui y sont racontés sont déterminants pour comprendre les réactions des personnages, Aiden notamment, et comme on y fait fréquemment allusion au début d’Apollyon, j’ai sincèrement regretté ne pas l’avoir lu avant de commencer ma lecture. C’est globalement le seul reproche que j’ai à faire à ce quatrième volet, celui de ne pas avoir réussi à entrer complètement dans l’histoire dès le départ, tant je sentais qu’il me manquait un bout pour bien comprendre. Il aurait été pertinent de l’inclure au roman, tout comme la novella Démon avait été intégrée à Sang-mêlé.

Pour le reste, il est égal au reste de la série, c’est-à-dire fantastique !

Ça se lit incroyablement vite pour un roman de cette taille, c’est bien écrit et les relations entre les personnages, leurs réactions aux événements dramatiques qui ont lieu autour d’eux sont d’une justesse rarement égalée. On comprend parfaitement leurs émotions, leurs doutes, leurs craintes, leurs espoirs. On vit cette histoire comme si on y était.

Depuis le temps qu’on parlait de l’Eveil d’Alex, le voici enfin arrivé, avec toutes les conséquences qu’on pouvait craindre. Alex se laissera-t-elle absorber par Seth ou parviendra-t-elle à rester elle-même ? Je ne vais évidemment rien te spoiler car il faut lire ces passages, tour à tour énervants ou touchants, pour comprendre l’intensité de cette transformation pour la jeune fille, tout autant bien retranscrite pour le lecteur. Et au-delà de ce combat intérieur, Alex et ses amis doivent aussi faire face à la guerre qui se joue au-dehors. Les dieux ont décidé d’intervenir, pour empêcher l’avènement du Tueur de Dieux, et tant pis si pour cela ils doivent éliminer au passage la moitié des mortels…

Tout en gardant les émotions, l’autrice a fait monter l’intensité et la violence d’un cran : c’est clairement le tome de la douleur, psychologique ou physique, ce qui prouve s’il en était encore besoin qu’on peut faire du bon YA sans niaiserie.

Plus les tomes passent et plus j’aime cette saga. Je vais donc attendre avec beaucoup d’impatience la sortie de Sentinelle, prévue pour le 19 juin 2019, qui devrait se dérouler en feu d’artifice avec tout ce qui s’est préparé jusqu’à présent, mais aussi celle de Elixir, qui sortira le 24 avril et me permettra de patienter gentiment jusqu’au final…

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Vu mon amour inconditionnel pour Seth (mode ironie activé), on peut imaginer la tête que j’ai faite pendant les premières pages et les innombrables mentions de « mon Seth » prononcées par Alex. C’était absolument énervant et frustrant mais indispensable a posteriori. En effet, Alex a été colonisée par la connexion et s’est perdue dans l’esprit de Seth, intégrant ses pensées et ses désirs comme les siens. Il était donc normal de la voir agir de la sorte, même si c’est dur pour le lecteur et le reste des personnages, car cela s’inscrit dans la logique du récit et on aurait reproché à l’autrice le fait qu’Alex retrouve trop vite sa personnalité. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai vraiment envie de lire Elixir, qui me permettra probablement de vivre davantage cette transition et la douleur qu’elle a représenté, à la fois pour Alex et pour son entourage.

Dans les autres points positifs, j’ai vraiment apprécié la descente aux Enfers d’Alex et Aiden, avec son lot d’épreuves qui auraient même pu être encore plus difficiles. J’ai trouvé qu’on ne ressentait pas suffisamment la douleur des âmes et leur désœuvrement.

J’ai aussi regretté qu’Alex ne comprenne pas plus rapidement l’implication d’Arès, quand il suffisait pour le lecteur de bien lire entre les lignes lors du passage dans le palais d’Hadès. C’était quasiment écrit noir sur blanc que le dieu de la guerre était celui qui tirait les ficelles… Un peu plus de complexité aurait été bienvenue, même si je dois bien avouer avoir été surprise par la véritable identité de l’Instructeur Romvi ! Mais j’aime être surprise !

En tout cas, le dernier tome s’annonce riche en évènements et en émotion. Après son passage à tabac par Arès, Alex parviendra-t-elle à remonter la pente ? Sera-t-elle capable de l’affronter une nouvelle fois ? Parviendra-t-elle aussi à inverser le transfert d’énergie avec Seth ? Et surtout, se sacrifiera-t-elle, sachant le mal qu’elle fera à Aiden ?

Tant de questions, une seule solution : lire le dernier tome ! L’attente sera longue…

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Veux-tu rencontrer le nouvel Apollyon?

Dis-le moi en commentaire.