Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série Betty Angel. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur La mort me va si bien (tome 1).

 

betty angel T2Betty Angel, tome 2 : La mort dans ma peau de Louisa Méonis

Editions : Milady collection Emma

333 pages

Paru le 12 décembre 2018

Aperçu : « Je ne sais pas quel est le crétin qui a parlé de repos éternel, mais, celui-là, il n’est pas mort, c’est sûr ! » Entre entraînement militaire et expédition dans les limbes, la vie au Paradis est loin d’être une sinécure, c’est moi qui vous le dis ! Fraîchement morte et devenue, je ne sais pas trop comment, apprentie de La Mort, moi, Betty, petite, ronde et maladroite comme pas deux, n’ai rien à voir avec ces canons de beauté que sont les anges. Pourtant, La Mort semble persuadé que j’ai du potentiel. Et pour ses beaux yeux, je serais prête à faire tous les efforts du monde. Toujours sombre et mystérieux, il se montre étrangement plus prévenant à mon égard depuis qu’il y a du mouvement en Enfer.

 

 

Mon commentaire général : La mort n’est pas de tout repos !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Betty, prends garde les apparences sont trompeuses surtout au Paradis.» (Chap 11.)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Si j’avais apprécié l’originalité de La mort me va si bien, le premier tome de cette saga bit-lit, j’ai encore plus aimé La mort dans ma peau. Il faut dire que ça se lit toujours aussi bien, que les aventures de Betty dans l’au-delà sont toujours aussi rythmées et qu’enfin, on en découvre plus sur le mystère qui entoure Betty.

Tout cela fait que ce roman n’a pas duré plus de quelques heures entre mes mains et que j’ai vraiment passé un bon moment. Il est tout de même important d’avoir bien en tête les évènements du tome 1 car celui-ci reprend quasi là où s’est arrêté le premier.

On retrouve donc Betty au Paradis, juste après avoir été plongée dans la rivière par La Mort pour sauver sa vie, ce qui n’a fait que confirmer les rumeurs que l’ange a entendues : Betty serait donc l’enfant volé du Diable et cette information doit rester secrète pour protéger la jeune femme. Or avec ses sentiments qui se développent, Azraël est contraint de jouer un jeu dangereux pour cacher la vérité, surtout que les pouvoirs de Betty grandissent de jour en jour… L’amour est-il possible au Paradis ?

Le gros point positif de ce deuxième tome est que l’intrigue avance à grand pas, que ce soit par rapport aux capacités de Betty ou à la romance. Le point négatif est que pour cela, le reste (l’apprentissage, le fauchage des âmes, le fonctionnement du Paradis ou des autres lieux visités…) est un peu mis de côté. Je regrette aussi les nombreuses erreurs de ponctuation, typographie et orthographe qui gâchent par moment le plaisir de lecture.

Ceci dit, je serai bien évidemment au rendez-vous pour le troisième tome car je veux à tout prix savoir ce qui attend Betty avec toutes ces révélations !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Ce que j’aime dans cette série, c’est que l’autrice prend un malin plaisir à nous offrir le contre-pied de ce qu’on attend.

Outre Betty qui n’a rien à voir avec les héroïnes usuelles, nous avons pêle-mêle un Diable féminin, un Dieu élu, un ange de La Mort sentimental, un gardien amateur de pâtisserie, un Enfer étrangement ressemblant au monde mortel avec ses Starbucks…

Si le fait de faire intervenir la fille du Diable n’est pas exactement original (on peut lire par exemple Requiem pour Sascha pour une autre interprétation), c’est le fait de le traiter avec humour et situations cocasses qui l’est. Et c’est pour moi le gros point fort de cette série : mélanger intimement chick-lit et fantastique pour nous faire rire et rêver en même temps !

En tout cas, le tome 3 qui devrait sortir prochainement nous promet encore des aventures à la hauteur de l’amour de Betty pour le chocolat : maintenant que l’identité de Betty est révélée, que l’enjeu de son soutien est clair et qu’elle est devenue La Mort, le côté politique devrait prendre plus d’importance. Et puis, Betty doit aussi essayer de sauver Azraël… Les choses se compliquent !

Vivement la suite !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  On retourne au Paradis?

Dis-le moi en commentaire.