Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série Slammed. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Indécent (tome 1).

 

incandescentSlammed, tome 2 : Incandescent de Colleen Hoover

Editions : J’ai lu

288 pages

Paru le 19 Août 2015

Aperçu : Depuis le départ de Julia, Lake et Will poursuivent leurs études tout en veillant à l’éducation de leurs frères respectifs. Une vie de famille rapiécée, chaotique et mouvementée, qui ne laisse que peu d’espace à leur couple.

Alors qu’ils projettent de remédier à cela le temps d’un week-end, le passé de Will ressurgit de manière inattendue, mettant en péril leur fragile équilibre…

Lorsque vous n’avez plus qu’une personne sur qui compter, la confiance peut-elle survivre à la trahison?

 

 

 

 

Mon commentaire général : Papillon !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « L’amour est la plus belle chose au monde. Malheureusement, c’est aussi l’une des choses les plus difficiles à conserver et les plus faciles à perdre. » (p.36)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Après un beau coup de cœur pour Indécent, j’ai continué mon voyage dans l’histoire de Lake et Will avec Incandescent, qui se déroule un an après le début du tome 1.

Julia, la mère de Lake, a été emportée par son cancer depuis plusieurs mois. Lake et Will ont repris les cours à la fac et s’occupent de leurs petits frères, tout en pouvant compter l’un sur l’autre. Or, la vie n’a pas fini de leur imposer ses imprévus

Si la plume est toujours aussi belle, même si on y retrouve globalement moins de poésie, j’ai été moins emballée par ce deuxième tome. L’histoire m’a semblée plus conventionnelle, avec des rebondissements qu’on retrouve dans de nombreux autres romans New Adult, des malentendus inutiles et un peu téléphonés, des émotions moins intenses.

Le seul gros point positif que je vois ici est que le roman est raconté du point de vue de Will et c’est tant mieux car Lake m’a de nombreuses fois agacée dans ce tome. On sent que les personnages sont jeunes, même si la vie les a contraints à mûrir plus vite que la normale, et qu’ils n’ont pas toujours des réactions très rationnelles

Quelque part, Colleen Hoover a aussi répondu à certains doutes que j’avais à la lecture d’Indécent, notamment sur la rapidité de la romance, en exploitant ces questionnements dans son intrigue.

J’ai probablement l’air de faire la difficile, mais c’est toujours plus facile d’être exigeante avec une autrice comme Colleen Hoover, quand on sait par quelles émotions elle peut nous faire passer en quelques pages. Incandescent se lit vraiment bien, les personnages sont réalistes et criants de vérité. C’est juste que j’en attendais un coup de cœur à la mesure d’Indécent et que j’ai été légèrement déçue en ne le ressentant pas de cette façon.

 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

J’ai vraiment apprécié d’entrer dans la tête de Will, garçon posé et mature, et de comprendre ce qui se cache parfois dans ses silences. C’est pour ainsi dire le book boyfriend parfait, beau et intelligent, sérieux et fidèle. Il n’est pas dans l’excès, sa sensibilité est réelle et il est attentif au bien-être de tout son entourage.

A l’inverse, Layken fait ici vraiment ses 19 ans. On oublie parfois leur âge, vu comment la vie les a malmenés et les a forcés à des responsabilités que ne devraient pas avoir des jeunes gens. Pourtant, Layken est à peine une jeune adulte et ça se ressent bien. Sa brouille avec Will m’a semblée un peu forcée, comme s’il fallait leur créer des difficultés à tout prix. Cacher le retour de Vaughn n’était pas si dramatique que ça, d’ailleurs Will la gérait très bien tout seul. Il n’était pas sur le point de succomber à ses avances et c’est pourquoi la réaction de Lake m’a parue très exagérée. Par contre son questionnement sur leur histoire m’a paru complètement légitime puisque je me posais moi-même ces mêmes questions. Le prétexte Vaughn n’était sûrement pas le bon pour introduire ces interrogations.

Il en est de même pour les autres rebondissements de l’histoire : leur première fois sans cesse repoussée pour des raisons futiles (jusqu’à ce qu’ils soient mariés et donc plus légitimes de coucher ensemble ? D’ailleurs ceux qui l’ont fait hors-mariage se retrouvent avec un bébé sur les bras, merci pour la leçon de morale…), l’accident de voiture juste après s’être retrouvés… Ce sont des scènes déjà rencontrées dans d’autres romans et c’est dommage car l’histoire de Lake et Will était tout sauf conventionnelle jusque-là.

La bonne surprise d’Incandescent, c’est Kiersten, son intelligence et le harcèlement qu’elle subit et qui est bien retranscrit. Je regrette juste que son végétarisme soit abordé comme un défaut et qu’elle se sente obligée de l’abandonner.

Je ne sais pas encore si je lirai le troisième tome de cette série, qui reprend les évènements du premier tome selon le point de vue de Will. Je suppose que je vais attendre de voir si toute cette petite bande me manque ou pas.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Prêt pour un deuxième round ?

Dis-le moi en commentaire.