harper connelly T1Les mystères de Harper Connelly, tome 1 : Murmures d’outre-tombe de Charlaine Harris

Editions : J’ai lu

280 pages

Paru le 19 janvier 2011

Aperçu : « Depuis que j’ai survécu à la foudre, je suis capable de sentir et de revivre les derniers instants des morts.

Contrairement aux apparences, cela peut s’avérer utile : on me contacte pour retrouver les personnes disparues… enfin, décédées devrais-je dire.

Du coup, j’en ai fait mon métier. C’est sûr, tout le monde n’apprécie pas la façon dont je gagne ma vie mais, puisque je dois vivre avec ce “don”, autant m’en servir.

Tolliver, mon demi-frère, m’accompagne. Un associé dont je ne peux me passer. Aujourd’hui, nous allons à Sarne dans l’espoir de retrouver une adolescente. Dénicher le corps ? Facile ! Mais quitter la ville, c’est une autre affaire !»

 

Mon commentaire général : un bon policier fantastique

Ma note : 6/10

La citation qui résume tout : « Les morts peuvent attendre indéfiniment, mais les vivants sont toujours pressés. » (p.57)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Sortie en 2011, je découvre enfin cette série écrite par Charlaine Harris, l’autrice de la Communauté du Sud que j’ai suivie sous sa forme TV (True Blood).

Il y a une vraie originalité dans les aventures de Harper Connelly : frappée par la foudre à 15 ans, Harper peut maintenant localiser les cadavres et révéler leurs derniers instants. Elle est donc régulièrement contactée pour chercher des personnes disparues et lever le doute sur les affaires criminelles. Lorsque le roman commence, Harper et son frère Tolliver, qui l’accompagne partout et agit à la fois comme garde du corps et manager, viennent d’arriver à Sarne, une petite ville américaine, pour retrouver une jeune fille disparue depuis un an. Or elle ne sait pas qu’elle vient de mettre les pieds dans un nid de vipères et qu’il y a certaines vérités qui ne doivent pas être révélées

J’ai beaucoup aimé la plume de Charlaine Harris, très fluide et agréable. J’ai aussi apprécié être plongée au cœur de l’enquête policière pour laquelle Harper a été appelée et j’ai trouvé les réactions des personnages face au don de la jeune femme étonnamment réalistes : entre émerveillement et rejet, Harper marche sur des coquilles d’œufs tout le long du récit.

Pourtant, je ne m’attendais pas à ce que le fantastique ne soit qu’une composante du roman. Ici c’est l’enquête qui est au centre du récit et le don de Harper est rapidement relégué au second plan. C’est dommage car c’est justement cet aspect qui m’a attirée vers ce roman… De plus, il y a quand même des longueurs dans l’intrigue, ce qui fait que je me suis parfois ennuyée.

J’ai de plus eu du mal à m’attacher aux personnages. Même si Harper est une jeune femme fragilisée par un passé difficile, j’ai eu du mal à éprouver de la sympathie pour elle, peut-être parce qu’à part avec son frère, elle ne sait pas trop comment se comporter avec les gens et que le récit ne transporte pas ses émotions.

Selon les avis que j’ai glanés sur le net, les tomes suivants (la série en comporte quatre) semblent plus aboutis, avec une vraie évolution des personnages. Je me laisserai donc peut-être tenter à l’occasion.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Si je suis assez mitigée sur ce roman, c’est surtout parce que l’enquête et le mépris des gens par rapport à Harper prennent toute la place, instillant paradoxalement des longueurs puisque tout se résout brutalement à la fin quand Harper fait le lien entre les notes de Dick et le groupe sanguin des personnages. Le reste n’est qu’un prétexte pour faire rester Harper et Tolliver à Sarne.

C’est dommage que le don de Harper ne soit pas plus exploité. Il est d’ailleurs surprenant que les autres personnes de Sarne ne fassent pas appel à elle malgré leur défiance. L’aspect fantastique sert juste d’entrée en matière, pour donner des éléments à l’enquête sur la mort de Teenie.

Si je suis un peu déçue, c’est parce que je ne m’attendais pas à lire un polar. Ce n’est pas que je n’aime pas ce genre, mais quand un livre est classé en fantastique, j’ai certaines attentes, que je n’ai pas forcément avec un policier. Côté policier, j’ai trouvé que l’enquête allait trop lentement, la résolution étant trop rapide et donc je ne suis pas convaincue par cet aspect là non plus.

Mais comme il parait que les enquêtes suivantes sont plus travaillées, que le voile se lève sur le passé de Harper et Tolliver et qu’ils présentent tous deux une belle évolution, il est possible que je lise la suite si j’en ai l’occasion.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  As-tu déjà rencontré un don comme celui de Harper ?

Dis-le moi en commentaire.