Signé Sixtine T1

Signé Sixtine, tome 1 : Derrière les étoiles de Roxane Dambre

Editions : Calmann Levy

324 pages

Paru le 24 Octobre 2018

Aperçu : Journaliste pour ActuParis ! Sixtine n’en revient pas ; elle a enfin décroché le job de ses rêves. La jolie brune est aux anges. Tant pis s’il lui faut abandonner sa passion des tenues bariolées pour entrer dans sa nouvelle vie. Et peu importe si, au journal, on lui confie les sujets dont personne ne veut.

Sans se départir de son sourire, ni d’un manteau jaune poussin, la pétillante rédactrice se lance dans son premier reportage. Mais comment couvrir le très rasoir congrès de « Mathématiques appliquées à la relativité et à la cosmologie » et le rendre moins désespérément ennuyeux ? Sixtine a une idée : suivre un jeune chercheur, qui a l’avantage d’être sacrément sexy pour un mathématicien, et ses collègues un brin loufoques. Mais bientôt, Elvis Ellroy, le King de l’astrophysique, est assassiné. Or ce dernier s’apprêtait à faire des révélations qui auraient bouleversé notre perception de l’univers…

Une enquête drôle et pleine de rebondissements, qui mènera Sixtine et sa troupe aux confins du monde connu.

Mon commentaire général : L’univers, les planètes, la vie, la mort, les extraterrestres…

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Tu dois trouver une façon d’aborder le sujet qui fera que les lecteurs ne pourront pas lâcher l’article avant la fin. » (p. 31)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’adore la plume de Roxane Dambre et c’est donc avec beaucoup de plaisir que je la retrouve pour sa dernière publication, une nouvelle série sur le thème du journalisme, mais toujours aussi déjantée si je me fie à ce premier tome.

C’est agréable, frais, dynamique et toujours très drôle. Les personnages forment une galerie bigarrée et un peu barjot, mais ils sont vraiment tous attachants.

Ici, nous suivons Sixtine, qui vient d’être embauchée comme journaliste chez ActuParis après plusieurs années de galère en tant que pigiste. Pour son premier article, elle est envoyée couvrir un congrès de mathématiques et cosmologie. Pas très glamour au premier abord, sauf si on arrive à convaincre un jeune chercheur sexy et son équipe de les suivre au jour le jour pendant le congrès. Ce que Sixtine ne pouvait pas prévoir, c’est que l’une des stars du congrès, Elvis Ellroy, serait assassiné dès le premier jour, lui donnant ainsi l’exclusivité sur l’enquête. Et si cet article, au-delà de lui servir comme un tremplin formidable pour sa carrière, lui donnait aussi la chance d’en découvrir plus sur notre univers ?

J’ai beaucoup aimé l’immersion dans le travail du journalisme, activité que je ne connais pas du tout. Roxane Dambre a très bien su retranscrire les dessous de ce job, des salles de rédaction au travail sur le terrain. Mais c’est surtout l’effort monumental qui est fait ici en termes de vulgarisation scientifique sur la cosmologie qui est à saluer. On se divertit tout en apprenant des choses !

Signé Sixtine est une série qui nous promet encore beaucoup de rebondissements et de divertissement, avec des personnages plaisants et auxquels on peut facilement s’identifier. Bref, c’est à lire !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Si j’ai beaucoup aimé Signé Sixtine, je n’ai pas pu m’empêcher de comparer cette nouvelle série à la trilogie Scorpipour laquelle j’avais eu un énorme coup de cœur (et de fous rires aussi).

Si je n’ai rien à redire sur la plume et les personnages (Sixtine a d’ailleurs un petit côté Charlotte plutôt sympa), j’ai un peu moins apprécié Signé Sixtine. D’une part j’ai moins ri, il m’a aussi manqué l’aspect très attendrissant d’Elias (et le charisme d’Adam que Bastien ne parvient pas à atteindre), et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à cette explication venue d’ailleurs du meurtre d’Elvis Ellroy.

Alors que le récit était résolument tourné vers le contemporain, ça tourne d’un coup à la science-fiction avec la révélation que Bastien est un extraterrestre et j’ai été un peu perdue, peut-être parce que je n’avais aucune idée que ça pouvait partir dans cette direction. Il faut dire aussi que l’autre piste de l’enquête, avec l’implication claire de la NASA, était tout aussi tirée par les cheveux (pourquoi la NASA se dévoilerait-elle autant devant de simples journalistes ? Pourquoi la police collaborerait-elle autant avec des journalistes ?). Tout cela ne m’a pas paru très crédible, même un peu conspirationniste pour tout dire.

Avec Scorpi, je savais clairement où j’allais, c’est du fantastique, je m’attendais à des choses qui sortent de l’ordinaire. Avec Signé Sixtine, ce n’est pas prévisible et si j’aime habituellement les surprises dans mes lectures, celle-ci m’a un peu décontenancée.

Ceci dit, je chipote parce que j’ai quand même beaucoup aimé, que les pages ont défilé devant mes yeux, et que quand on est habitué à l’excellence avec un.e auteur.ice, on a tendance à chercher la petite bête.

Je lirai bien évidemment la suite car je demande bien ce que peut nous réserver cette histoire de vie après la mort. Je suis parée à tout cette fois-ci !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Partant pour le plus surprenant congrès de ta vie ?

Dis-le moi en commentaire.