Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième et dernier tome de la série Enfernité. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Enfernité (tome 1) ou Enfernité 2 (tome 2).

 

evertrueEnfernité, tome 3 : Evertrue de Brodi Ashton

Editions : Balzer + Bray (pas de VF)

368 pages

Paru en 2014

Aperçu : A présent que Nikki a sauvé Jack, tout ce qu’elle veut c’est être avec lui et avoir son bac. Mais Cole a piégé Nikki en la faisant se nourrir de lui, et elle a commencé le processus qui fera d’elle une Enfernaute.. Ce qui veut dire qu’elle devra se nourrir d’un Transfuge bientôt – ou mourir.

Terrifiés par l’avenir de la jeune fille, Nikki et Jack s’engagent dans une tentative désespérée de renverser le processus par tous les moyens possibles. Même Cole, dont ils attendaient plutôt une bataille de tous les instants, est devenu un allié improbable – mais combien de temps cela durera-t-il ? Nikki doit se nourrir de Cole pour survivre, Cole a besoin de Nikki pour gagner le trône de l’Enfernité, Jack a besoin de Nikki parce qu’elle représente tout pour lui – et ensemble, ils doivent encore une fois se rendre en Enfernité pour contrer le destin de Nikki et la rendre à nouveau mortelle. Mais Cole n’est pas le seul qui a des plans pour Nikki : la Reine n’a pas oublié la trahison de la jeune fille, et elle veut la détruire pour de bon. Nikki sera-t-elle forcée de passer l’éternité dans le monde d’en bas, ou possède-t-elle ce qu’il faut pour renverser l’Enfernité une bonne fois pour toutes ?

Dans cette conclusion stupéfiante à la trilogie Enfernité, Brodi Ashton évoque la résilience de l’esprit humain et l’invincible pouvoir de l’amour véritable. [Traduction personnelle]

Mon commentaire général : Bye bye l’Enfernité…

Ma note : 6/10

La citation qui résume tout : « Je fus un Transfuge. Maintenant, je suis une Enfernaute. Mais je détruirai l’Enfernité avant de devoir me nourrir d’un autre humain. Et je détruirai tout ou quiconque se tiendra sur mon chemin. » [Traduction personnelle]

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Il est vraiment dommage qu’après avoir traduit les deux premiers tomes, l’éditeur français ait renoncé à publier cette conclusion à la trilogie Enfernité, qui détonne un peu dans le paysage de la littérature young adult. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié ce mélange de mythologie et de fantastique.

Néanmoins, pour ceux qui lisent en anglais, j’ai trouvé le niveau de langue très abordable et j’invite donc tous ceux qui veulent connaître la fin de cette série à se lancer.

Evertrue reprend là où on avait laissé les personnages à la fin du deuxième tome : Nikki a réussi à sauver Jack des Tunnels mais elle y a laissé son humanité au passage. En dupant la jeune fille, Cole est parvenu à ce qu’elle se nourrisse de lui par trois fois dans le Labyrinthe : Nikki a donc commencé sa transformation en Enfernaute. Et comme Cole lui  a volé son cœur de Surface, elle devra se nourrir de lui chaque jour, jusqu’à ce que cela ne suffise plus et qu’elle ne doive conduire quelqu’un au Festin pour survivre. Or Nikki ne veut pas de ce destin, ni prendre le trône que Cole lui pointe depuis le début : tout ce qu’elle veut, c’est redevenir mortelle, et pour cela, il lui faudra anéantir l’Enfernité

Si le rythme du départ est assez lent, avec des rebondissements un peu téléphonés, la suite réserve bien des surprises, notamment pour Cole, qui se présente sous un jour nouveau et très appréciable… La fin est trépidante, avec une accélération des évènements et du pur dramatique, jusqu’aux dernières lignes, poignantes.

Ce tome répond ainsi à toutes les interrogations qu’on pouvait avoir depuis le début de la trilogie et montre de plus une évolution très intéressante des personnages. Si on a aimé les deux premiers tomes, ce dernier volet me parait donc indispensable. Alors, n’aie pas peur, lance-toi !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Le gros évènement de ce tome, c’est l’amnésie de Cole : sans son lourd vécu, on découvre un autre homme, charmant, prévenant, et très amoureux de Nikki. C’était un personnage que je n’aimais pas vraiment dans les tomes précédents et je dois bien avouer avoir été surprise ! D’autant qu’à la fin, lorsqu’il recouvre sa mémoire, il ne redevient pas l’abruti arrogant qu’il était avant la torture : c’est là que les paroles de la prof de littérature du début prennent leur sens. Comme pour Hercule, Cole a pris conscience de ses faits et gestes passés, avec un œil neuf, et il regrette profondément ses actions.

D’ailleurs, j’ai apprécié l’implication des mythes dans le récit : le lac Tantale, le pendentif d’Hermes, la serpe de Cronus. Ces petits clins d’œil sont appréciables dans cette série qui depuis le départ se réclame de la mythologie grecque que l’autrice adore.

Le seul point négatif que je pourrais trouver à Evertrue, c’est que, comme dans le tome 2, il m’a manqué les émotions brutes du premier tome, si mélancolique et dramatique, avec la dépression et l’épée de Damoclès qui pesait sur Nikki. J’en ai retrouvé une petite pointe au moment de la disparition de Cole, lorsque Nikki comprend que la destruction des cœurs entraîne la destruction de l’Enfernaute à qui ils appartiennent. Mais quand on voit ce que Brodi Ashton est capable de faire, c’est normal d’en réclamer plus !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Prêt à détruire l’Enfernité ?

Dis-le moi en commentaire.