Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième et dernier tome de la série Je te hais. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Je te hais… passionnément (tome 1) ou Je te hais… à la folie (tome 2).

 

je ne te hais plus du toutJe te hais, tome 3 : Je ne te hais plus du tout de Sara Wolf

Editions : Pocket Jeunesse

350 pages

Paru le 15 Mars 2018

Aperçu : Isis Blake n’est plus tombée amoureuse depuis trois ans, quarante-trois semaines et deux jours.

Enfin… il se pourrait que si, mais elle ne l’avouerait sous aucun prétexte. Il se pourrait aussi qu’il y ait un trou béant dans son cœur, un trou d’à peu près la taille de Jack Hunter.

Déterminée à combler ce vide, c’est avec un grand sourire qu’elle débarque à l’université pour débuter sa nouvelle vie. Mais lorsqu’elle aperçoit Sans-Nom, celui qui l’a meurtrie à jamais, son sourire s’efface aussitôt…

 

 

 

 

Mon commentaire général : J’aime encore un peu cette série…

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Enfin réunis. Fabuleux ! La fête va pouvoir commencer. » (p. 90)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Changement de décor total pour ce troisième tome !

La mort de Sophia a fait éclater le petit groupe de protagonistes que l’on suit depuis le début de cette série, tout autant que l’entrée à l’université. Isis se retrouve ainsi seule, sans Kayla et Wren qui sont partis à l’autre bout du pays, et sans Jack, qui a disparu après l’enterrement de Sophia. Pour Isis, c’est peut-être l’heure de recommencer à zéro avec de nouveaux amis, sauf que Will Cavanaugh, alias Sans-Nom, fait lui partie des nouveaux arrivants à l’université… Isis pourra-t-elle s’en sortir ?

Le bon point de Je ne te hais plus du tout, c’est justement cette confrontation Isis/Will qu’on attend depuis le début, surtout que cela permet de lever le voile sur le passé de la jeune fille et que cela permet à pas mal d’émotions de s’exprimer. Si on avait connu Isis forte, sa façade commence ici à se fissurer et nous laisse apparaître ses faiblesses

Par contre, ne t’attend pas à un retour des affrontements Isis/Jack. Si le Prince de Glace est à nouveau d’actualité, le couple n’est pas du tout au centre de ce roman. A la place, c’est une histoire d’espionnage qui vient ici s’immiscer. Après avoir connu Jack en pirate informatique, le voici maintenant aspirant James Bond… Dire que je n’ai pas du tout été convaincue par cette partie du récit serait l’euphémisme de l’année.

Au final, même si j’ai préféré ce tome au précédent, il m’aura manqué le piquant du premier tome. Je ne te hais plus du tout est un bon New Adult, qui parle de l’entrée à l’université, symbole du passage à l’âge adulte et aborde rapidement des thèmes comme l’homosexualité et le harcèlement sexuel. Je pense que je l’aurais apprécié en tant que stand-alone (sans cette histoire d’espionnage, évidemment) mais en tant que suite de Je te hais… passionnément, c’est une petite déception.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Ce qu’on attend d’un tome final, c’est la résolution de toutes les intrigues en cours et une évolution des personnages. On peut dire que Je ne te hais plus du tout répond au cahier des charges, mais pas de façon très élégante.

Isis fait enfin la paix avec son passé. Après avoir accepté son agression, elle a pu se venger en faisant incarcérer Will pour ses méfaits. Je ne reviendrai évidemment pas sur cet aspect d’espionnage, complètement tiré par les cheveux, qui m’a totalement désarçonnée. Pourtant, si j’ai apprécié l’intensité des retrouvailles et la réaction d’Isis, j’ai trouvé que Will ne faisait pas plus d’effort que ça pour troubler Isis dans la suite du récit. On le voit une fois de temps en temps, mais je m’attendais vraiment à ce qu’il la harcèle tous les jours. Sinon quel est le but d’être venu dans la même fac qu’elle ? J’attendais plus d’intensité, de la peur même, qu’Isis soit toujours en train de regarder derrière elle, et je n’en ai pas eu.

Isis et Jack finissent par reconnaître leur amour. Il faudra pour cela pas mal de larmes, d’alcool et de bagarres pour qu’ils finissent par admettre l’évidence. D’autant que je n’ai pas compris toute la frustration autour de Brittany. Isis sait que Jack sort avec elle pour son boulot (le fameux espionnage) alors pourquoi s’imagine-t-elle qu’il la rejette ? De la jalousie, je pourrais comprendre, de la déception aussi qu’il fasse passer son travail avant ses sentiments, aussi. Mais ce sentiment de rejet, je n’ai pas compris d’où il sortait ? Un reste du travail de sape de Will ? Et puis, étant donné la relation qu’ils ont depuis le début, j’ai trouvé que l’épilogue débordait d’une mignonitude qui ne leur ressemble pas. Se marier à 20 ans, ce n’est pas ce que j’imaginais pour eux.

Bref, cette série aura pris un tournant que je n’ai pas vraiment compris, ni apprécié. C’est dommage car j’avais vraiment aimé le premier tome et je pense que ce sera le seul que je relirai.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Suivras-tu Isis à l’université ?

Dis-le moi en commentaire.