love & darknessLove & Darkness de Oly TL

Editions : Hugo New Romance

626 pages

Paru le 3 Mai 2018

Aperçu : Elle est sa drogue. Il est son obscurité.

Une romance sombre, qui ne vous laissera pas indemne

Tatoueur écorché, Jayden oublie son lourd passé les week- ends, lorsqu'il gomme ses limites avec ses frères de cœur, les BadASS. Bohème lumineuse et peintre, Milly n'oublie jamais cette vérité : l'existence est éphémère, alors autant éviter les complications. Les chemins si différents de ces deux artistes finissent cependant par se croiser. Entre ombre et lumière, secrets et blessures, réussiront-ils à s'aimer ?

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : Sexe, drogue et peinture

Ma note : 6/10

La citation qui résume tout : « Telle une fleur fascinante hérissée d’épines, Milly m’écorche. A vif, et j’ai pourtant l’habitude de saigner. » (p.115)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Love & darkness porte bien son nom : c’est une Dark Romance et si la violence n’est pas physique, les personnages en voient de toutes les couleurs, surtout du noir d’ailleurs… Ici, pas de bons sentiments et d’histoire à l’eau de rose :  il y a beaucoup de souffrance dans ces lignes, du sang, des rejets, des trahisons…  Te voilà prévenu !

La plume est agréable et on s’immerge assez facilement dans l’histoire de Jayden et sa bande : les BadASS qui ont l’épicurisme sous forme de sexe, alcool et baston comme devise. Le jeune homme, tatoueur à la sensibilité exacerbée par un passé sombre dont les éléments sont distillés au fur et à mesure des pages, considère ses amis comme ses frères et ils sont prêts à tout les uns pour les autres. Mais quand Milly, artiste-peintre bohème, débarque dans leurs vies, c’est le chaos qui les attend…

Si j’ai trouvé le personnage de Jayden très touchant, j’ai eu beaucoup plus de mal avec les autres BadASS et surtout avec Milly. La jeune femme pourrait être attachante grâce à son côté solaire et le lourd secret qu’elle cache mais elle a une tendance à profiter des autres et à piétiner leurs sentiments qui m’a agacée tout au long de ma lecture.

Il m’aura aussi manqué d’approfondissement dans le récit : il n’y a pas d’intrigue à proprement parler, juste des personnages qui se cherchent puis se repoussent, du sexe récurrent, ce qui fait qu’il est très difficile pour moi de résumer ce que j’ai lu.

Au final, je suis un peu mitigée : j’ai aimé le début et les faits de société très actuels que l’autrice met en scène mais j’ai fait un gros rejet du personnage de Milly que j’ai trouvé trop opportuniste.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Autant Oly TL est allée assez loin sur certains aspects de son récit, autant d’autres m’ont parus mal exploités.

Milly est bisexuelle, ce qui est très bien d’apporter un peu de diversité dans la littérature, mais à partir du moment où elle rencontre les BadASS, cet aspect est mis complètement en retrait. C’est dommage.

La philosophie YOLO est aussi très intéressante, et vers la fin, on en retrouve une bonne interprétation quand Milly et Jayden voyagent vers leurs origines, mais pour moi, cela ne veut pas dire coucher à droite à gauche en piétinant les sentiments des gens. C’est une philosophie de vivre au jour le jour, de profiter de toutes les opportunités, vivre les choses en plus grand. J’ai trouvé que Milly ne voyait pas assez grand justement, en tout cas pas plus loin que sa petite personne.

Pour moi c’est vraiment le gros point noir de ce roman : Milly m’a parue très égoïste et auto-centrée. Evidemment ses problèmes sont très importants mais ceux des autres aussi. Elle ne veut pas faire de mal à Jayden qui est déjà suffisamment torturé par pêle-mêle la mort de sa mère, son abruti de père, la mort de Meg ou ses problèmes de drogue, et pourtant elle continue à coucher avec son meilleur ami. Pour moi son côté « solaire » dont on nous parle tant est surtout dû à son physique agréable et au fait qu’elle se montre avenante avec n’importe quel individu de chaque sexe. Je ne l’ai pas sentie concernée par autre chose qu’elle-même.

Je suis aussi un peu déçue par la fin, trop ouverte. Au final, on ne sait pas vraiment ce qu’il va advenir de Milly et Jayden. La maladie reprendra-t-elle le dessus après l’accouchement ? Le bébé sera-t-il atteint lui-aussi ? Jayden pourrait-il survivre à la perte de ces deux êtres chers ? Autant de question sans réponse et pourtant essentielles. Une suite est-elle prévue ?

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Prêt à affronter la tourmente ?

Dis-le moi en commentaire.