36-Questions-pour-savoir-si-tu-m-aimes

36 questions pour savoir si tu m’aimes de Vicki Grant

Editions : Michel Lafon

316 pages

Paru le 12 avril 2018

Aperçu : L’amour peut-il être provoqué ? Tel est le sujet de l’étude à laquelle participent Hildy, 18 ans, qui cherche à se lancer un défi, et Paul, 19 ans, qui n’est là que pour les quarante dollars qu’il peut empocher. Ils ne se sont jamais vus et doivent se poser 36 questions pour apprendre à se connaître comme « À quoi ressemblerait une journée parfaite pour vous ? », « Si une boule de cristal pouvait vous révéler la vérité, que voudriez-vous savoir ? » ou encore « Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ? ».

Au fil de leurs échanges, ils vont rire, pleurer, se mentir et apprendre à se connaître. Mais aussi découvrir les secrets douloureux que chacun essayait de garder enfouis. Cela suffira-t-il à faire naître des sentiments ?

Deux Étrangers. Deux secrets. 36 questions pour tomber amoureux.

 

 

Mon commentaire général : Il y a plus de 36 raisons d’aimer ce livre !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « Mettons que quand l’univers a l’air de se plier en quatre pour vous faire un signe, je crois qu’il faut sans doute en tenir compte. » (p.17)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Voilà un joli roman feel good, lu d’une traite pour ma part, aussi frais et léger qu’une brise de printemps, tout en abordant également des sujets graves comme le deuil, le divorce, la famille…

Viens donc toi aussi faire la connaissance de Hildy et de Paul à travers 36 questions très personnelles que les deux protagonistes doivent se poser l’un à l’autre pour une étude psychologique. Tu découvriras des personnages très attachants, aux réactions extrêmement justes et touchantes, portés par une plume très agréable. La mise en page peut interpeller (certains passages n’étant que des dialogues, comme une pièce de théâtre) mais les émotions sont pourtant bien présentes malgré l’absence d’indications, ce qui prouve à quel point l’écriture est maîtrisée.

Je me suis vraiment prise au jeu de ces 36 questions et je suis tombée amoureuse des deux protagonistes en même temps qu’ils apprenaient à se connaître.

Ce roman dont j’attendais juste un bon moment de lecture à la hauteur de cette mignonne couverture m’a en fait emmenée beaucoup plus loin, dans un monde d’émotions brutes et de doux sentiments.

J’ai d’ailleurs eu un coup de cœur pour cette histoire, douce et dure à la fois, que je ne peux que te conseiller de lire toi aussi si tu aimes les jolies romances pas niaises pour autant !

coeur scintillant

 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Le gros intérêt de ce roman, c’est ce jeu des 36 questions, pourtant simples, qui forcent Hildy et Paul à s’ouvrir l’un à l’autre, et à s’apprécier de plus en plus jusqu’à enfin réaliser la profondeur de leurs sentiments. Et pourtant, vu l’ouverture, ce n’était pas gagné !

Ici pas d’instalove, mais une lente découverte l’un de l’autre, ce qui fait qu’ils tombent amoureux de la personnalité de l’autre avant son physique. C’est à mon avis ce qui rend cette histoire si singulière, d’autant que sans cette étude, Hildy et Paul ne se seraient probablement jamais rencontrés.

J’ai beaucoup aimé la collision de leurs deux mondes, elle venant d’une famille en détresse, paumée dans ses émotions et terrifiée par son avenir, lui seul au monde, vivant au jour le jour et s’attachant aux gens le moins possible de peur de les perdre.

Ils sont étrangement complémentaires, et si je trouvais le hasard de leur appariement presque trop beau (ça fait un peu « puisqu’ils sont là tous les deux… »), je suis bien obligée de reconnaître que ça marche, sans savoir si ce sont les 36 questions qu’il faut remercier ou si tout simplement ils étaient faits pour se rencontrer.

Je ne sais pas quoi te dire d’autre sans trop en révéler car la découverte, progressive, fait ici partie du jeu et du roman, et je pense qu’il faut vraiment être dans cet état d’esprit pour que le livre prenne toute sa dimension.

Je finirai juste en te disant de lire ce livre.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Iras-tu au bout de la liste de questions ?

Dis-le moi en commentaire.