les maccoyLes MacCoy, tome 1 : L’ogre et le chardon de Alexiane Thill

Editions : La Condamine

epub

A paraitre le 19 Avril 2018

Aperçu : Et si les clans d’Ecosse n’avaient jamais disparu ? Et s’ils continuaient à diriger les Highlands à l’insu du reste du monde ?

Quand Phèdre arrive à Edimbourg pour respecter les dernières volontés de son père, elle se retrouve malgré elle entraînée dans ce monde de clans et de querelles sanglantes qui lui est inconnu. Recueillie par le fougueux et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, elle se révèle bientôt être une pièce maîtresse sur l’échiquier du pouvoir…

 

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : Let’s go to Scotland !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Moi, je ne bats jamais en retraite. La guerre, je l’emporte de front. » (p. 24)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Voici un nouveau roman issu de la plateforme d’écriture Fyctia et encore une fois, je suis agréablement surprise par la qualité des créations postées sur ce réseau.

Ce premier volet de la série des MacCoy ne fait pas exception à la règle puisque j’ai passé un très bon (et très court) moment de lecture.

En tant que fan d’Outlander, dès qu’on me propose une lecture parlant de l’Ecosse, je m’y jette sans réfléchir. Et puis il faut bien dire que la couverture de L’Ogre et le Chardon est tout simplement magnifique et invite à la lecture…

Rassure-toi, le contenu est aussi attrayant que l’emballage !

L’Ogre et le Chardon nous entraine au sein des Clans écossais, avec leurs innombrables traditions et règles (avec lesquels l’autrice dit avoir pris quelques libertés, attention donc à ne pas tout prendre au pied de la lettre), à notre époque. En effet, Alexiane Thill base son histoire sur le fait que ces clans n’ont jamais disparu, malgré leur défaite face aux Anglais, et qu’ils continuent de régner sur l’Ecosse en cachette. En tout cas, c’est ce que Phèdre, franco-écossaise, va découvrir en suivant les dernières volontés de son père, qui lui conseillait de séjourner dans le pays de naissance de celui-ci, et c’est bien plus qu’un voyage qui l’attend…

J’ai vraiment aimé ce roman et son ambiance. Il faut dire que l’Ecosse se prête particulièrement bien à ces jeux de pouvoirs séculaires et la tension est présente d’un bout à l’autre de l’histoire : entre les clans, tout d’abord, mais aussi entre Phèdre et Caleb, dans une relation à la limite entre le désir et l’amour. Je m’arrêterai là pour ne rien spoiler…

Si en plus, tout ceci s’appuie sur une plume très agréable, des personnages complexes et bien pensés ainsi que de nombreux rebondissements, je ne peux que te le conseiller !

En tout cas, la suite nous promet des affrontements très intéressants et je serai bien évidemment au rendez-vous !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Maintenant que je peux parler sans détour, je vais détailler mon impression des personnages.

Phèdre, tout d’abord, est un personnage principal auquel on peut facilement s’attacher. A la fois fragile et déterminée, elle sait se faire respecter et a un fort caractère ! C’est une héroïne comme je les aime, avec des qualités et des défauts, des aspérités, qui la rendent réelle. Son attachement à son Clan en fait une chef prometteuse et j’ai hâte de voir comment elle va évoluer par la suite. Je regrette juste qu’on en sache pas plus sur son passé : que s’est-il passé avec les Campbell ? Pourquoi l’ont-ils enlevée ?

L’autre personnage de taille c’est Caleb. Très mystérieux, parfois trop, j’ai aimé son tiraillement entre son clan et ses sentiments. Il a dû faire des choix douloureux et les assume, quitte à faire du mal autour de lui. Caleb est un homme complexe, et là encore c’est comme ça que j’apprécie les personnages de mes lectures. Néanmoins, il manque du charisme d’un Jamie Fraser auquel une fan d’Outlander comme moi ne peut manquer de le comparer.

En tout cas, j’ai vraiment hâte d’avoir la suite entre les mains car c’est la guerre qui s’annonce. Ou du moins des guerres.

Entre les tout récemment reformés MacLeod et les Campbell. C’est presque un récit initiatique qui nous attend, où Phèdre devra prendre la place qui lui est destinée de naissance et reconstruire son Clan.

Entre Phèdre et Caleb, d’autre part. Leurs sentiments survivront-ils à la trahison du jeune homme ? Rien n’est moins sûr…

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Tenté par une petite balade en Ecosse ?

Dis-le moi en commentaire.