inaccessibles T1Inaccessibles, tome 1 : La tour aux mille étages de Katharine McGee

Editions : Michel Lafon

411 pages

Paru le 9 Février 2017

Aperçu : New York est à la pointe de l'innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.

Jusqu'au jour où une jeune femme tombe du millième étage...

Qui a pu accéder à cet étage? Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux...

• L'image parfaite de Leda Cole cache une addiction à une drogue qu'elle n'aurait jamais dû essayer et à un garçon qu'elle n'aurait jamais dû toucher.

• La vie merveilleuse et sans problèmes d'Eris Dodd-Radson vole en éclats quand une horrible trahison brise sa famille.

• Le travail de Rylin Myer dans l'un des plus hauts étages la propulse dans un monde – et une histoire d'amour – qu'elle n'aurait jamais imaginé. Mais que lui coûtera cette nouvelle vie ?

• Watt Bakradi est un génie de la technologie qui cache un lourd secret : il sait tout sur tout le monde grâce à une IA qu'il a créée. Pourtant quand il est engagé par une fille des étages supérieurs pour espionner un garçon, il se retrouve piégé dans une toile de mensonges inextricable.

• Et vivant au-dessus de toute cette agitation, Avery Fuller, génétiquement créée pour être parfaite. Celle qui semble tout avoir est pourtant tourmentée par la seule chose qu'elle n'aura jamais...

Mon commentaire général : Plus dure sera la désintox !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « Cette histoire était trop emmêlée et trop tordue pour ne pas finir en catastrophe. » (p. 370)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

La fan de Gossip Girl que je suis ne pouvais qu’être enthousiasmée par ce remake de la série version futuriste !

En effet, on retrouve tous les ingrédients du show TV : les très riches, qui ont des problèmes de riches, les pauvres qui essaient tant bien que mal de cohabiter avec cette population, les riches qui deviennent pauvres, les secrets et manipulations… La grande différence ici est le suspens qui maintient une tension palpable dans le récit qui s’accumule jusqu’à l’explosion finale.

On sait, dès les premières lignes, qu’une des protagonistes va tomber de la fameuse Tour qu’est devenue New York. Laquelle des quatre jeunes filles que l’on suit ? Pourquoi ? Dans quelles circonstances ? C’est tout le mystère du roman et j’avoue que je me suis bien prise au jeu !

J’ai aussi beaucoup aimé cet univers futuriste pensé dans ses moindres détails. J’aimerais beaucoup voir cette Tour de mes propres yeux car je crois que mon imagination ne suffit pas à reconstituer la grandeur de ce que doit être un bâtiment de mille étages avec les pauvres en bas et les riches au toit du Monde…

Outre la plume très agréable, le récit bénéficie aussi de personnages bien pensés, qui ne laisseront personne indifférent. Qu’on les déteste ou qu’ils nous touchent, chacun a sa propre personnalité, avec ses qualités et ses défauts, qui provoquera des émotions chez le lecteur.

Quant à l’identité de la victime… Il faudra grimper tout en haut de la Tour pour le savoir !

Personnellement, j’attends la suite avec beaucoup d’impatience, car cela promet encore des secrets et des machinations à gogo. J’ai hâte !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Ce prologue, qui nous révèle dès le début le drame qui va se jouer dans le roman, est une excellente idée ! On connait déjà la fin dramatique, sans savoir le nom de la victime, et il n’y a qu’à rembobiner le fil pour rejouer les évènements qui ont conduit à ce moment précis.

Et on peut dire que je me suis bien prêtée au jeu des suppositions. Toutes les jeunes filles que l’on suit pouvaient être candidates à la chute fatale. Rylin, de par ses relations peu recommandables, pouvait être victime d’un règlement de compte. Avery pouvait être la cible d’une jalousie trop exacerbée. Eris et Leda pouvaient céder aux sirènes du suicide, l’une à cause de la combinaison rejet d’Atlas/dépendance à la drogue, l’autre parce qu’elle avait tout perdu. C’est pourquoi l’enchaînement des évènements est très intéressant.

Au final, je dois bien avouer que je suis un peu déçue que ce soit la malheureuse Eris qui soit tombée et non Leda pour qui je n’éprouve aucune sympathie. Mais bon, je suppose que cela maintient un certain suspense pour la suite qui promet d’être forte en émotions car les personnages vont sûrement vouloir leur revanche.

Ce que j’ai aussi apprécié dans ce roman, ce sont les personnages, tous très humains dans leur recherche de l’amour, de la reconnaissance ou de l’approbation générale. Evidemment, ce sont beaucoup de problèmes de riches, mais j’ai apprécié le fait qu’ils font des erreurs, se trompent et se laissent gouverner par leurs émotions. Au final, tout cela ne reflète que la nature humaine la plus profonde. Même ceux qui peuvent paraitre lisses au premier abord (je pense évidemment à Avery) sont plus profonds qu’il n’y parait.Elle est la preuve que le bonheur ne s’achète pas et que ce n’est qu’en quittant toute cette futilité qu’elle pourra être heureuse avec celui qu’elle aime. J’avoue qu’elle fait partie de mes chouchous avec Rylin et Cord, dont j’ai aimé la complexité.

En tout cas, ce qui est certain, c’est que je gravirai à nouveau ces étages pour connaître la suite des aventures de toute cette petite bande qui m’a fait éprouver des émotions en montagnes russes !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Grimperas-tu au sommet de la Tour ?

Dis-le moi en commentaire.