Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série Promise. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Promise (tome 1).

 

insoumisePromise, tome 2 : Insoumise de Ally Condie

Editions : Gallimard

440 pages

Paru le 14 avril 2012

Aperçu : Cassia enfreint les règles de la Société et part à la recherche de Ky… Cassia a quitté la Société pour s'aventurer dans les Provinces Lointaines, à la recherche de Ky. Cette quête pousse Cassia à remettre en question presque tout ce qui lui est cher, en particulier lorsqu'elle découvre l'existence

d'une vie différente dans le Labyrinthe. Au milieu de cette frontière sauvage de grands canyons, Cassia et Ky se retrouvent enfin, mais un mouvement de rébellion est en marche. Une trahison et une visite inattendue de Xander, personnage clef du Soulèvement, changent à nouveau la donne...

Racontée alternativement par Cassia et Ky, cette suite de Promise les emmènera tous deux aux confins de la Société, où changements de camps et trahisons sèment leur parcours d'embûches.

Mon commentaire général : In…satisfaite !

Ma note : 4/10

La citation qui résume tout : « Ici, la frontière entre la vie et la mort est mince. […] Il faut espérer être du bon côté. » (p. 155)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’ai entamé ce deuxième tome de la série Promise avec un certain nombre d’attentes du fait que j’avais beaucoup aimé le premier volet, à l’univers dystopique peut-être un peu simple mais dont la poésie avait su me toucher.

Ce n’est clairement pas le cas d’Insoumise.

Je ne peux pas lui reprocher son manque de poésie car celle-ci envahit littéralement les pages. L’autrice doit être fan de poèmes car on en retrouve un certain nombre au fil du roman. Moi je n’y suis pas forcément sensible donc j’avais plutôt tendance à sauter ces passages et à me concentrer sur l’action, enfin le récit, car de l’action, il n’y en a pas beaucoup et c’est même ça le nœud du problème.

Si dans le premier tome, cela ne m’avait pas trop dérangée, j’attendais un peu plus de mouvement dans celui-ci, qui fait sans aucun doute figure de tome de transition entre le début et la conclusion.

Pourtant, il y avait de quoi faire, du fait même qu’on change de décor. Cassia part à la recherche de Ky, envoyé dans les Provinces Lointaines et même si on découvre un peu ce qui s’y passe, tout cela m’a semblé bien superficiel. Sur plus de quatre cent pages, c’est dommage, et on pourrait couper largement dans le roman sans que cela ne modifie l’intrigue. De plus, je n’y ai pas non plus retrouvé les émotions de Promise.

Je lirai le tome 3, principalement parce que je le possède déjà, mais aussi pour connaître la conclusion de cette histoire, en espérant que mon intérêt retrouve son niveau du premier tome.

 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Je suis toujours très embêtée, voire agacée dans certain cas, quand j’ai aimé un premier tome et que les suivants ne sont pas à la hauteur. Ici, je m’avance pour le tome 3 mais ce qui est certain, c’est que je n’ai pas retrouvé dans Insoumise ce qui m’avait plu dans Promise.

Embrigadés par les illusions de la Société, il était normal dans le premier volet que les choses aillent lentement. Une révolution ne se planifie pas en un jour et on ne renie pas un conditionnement opéré dès la naissance en une nuit. Or, dans Insoumise, on s’attend à plus de rapidité, la prise de conscience ayant déjà eu lieu.

A force de manœuvres, Cassia réussit à s’enfuir à la poursuite de Ky dans le Labyrinthe et ça traîne trop en longueur. Par conséquent, j’ai attendu leurs retrouvailles avec avidité, pensant que le rythme allait s’accélérer une fois qu’ils seraient réunis. Erreur. La deuxième partie m’a parue encore plus longue et au final, quand on réfléchit en ayant tourné la dernière page, il ne s’est pas passé grand chose : les personnages ont rejoint le Soulèvement et sont à nouveaux séparés.

Niveau émotion, Insoumise m’a semblé assez plat. Cassia et Ky ont pourtant été séparés pendant plusieurs mois mais leurs retrouvailles ressemblent à un pétard mouillé. Surtout qu’ils se fâchent cinq minutes après…

Pour le côté dystopique, il faut bien avouer aussi que le niveau est loin d’être atteint. On n’en apprend pas beaucoup sur la méchante Société et encore moins sur le fameux Ennemi qu’on touche pourtant du doigt. Mais qui est-il cet Ennemi ? Existe-t-il vraiment ou est-ce la Société qui simule des bombardements pour décimer ses Aberrations/Anomalies ? (ce qui serait idiot dans le sens où ils pourraient les faire disparaitre tranquillement puisque personne ne se préoccupe de leur sort là où ils sont). Je sais qu’il s’agit ici d’un roman YA, mais ce n’est pas parce qu’on vise un public jeune qu’il ne faut pas approfondir son sujet.

Si je résume, cela donne : action = non, émotions = pas plus, dystopie = toujours pas

Evidemment, j’attends davantage d’action dans le tome 3 avec le retour dans la Société et le début du Soulèvement. J’attends une conclusion en feu d’artifice avec un déluge d’émotions et de révélations sur le pourquoi et le comment de la Société.  On y croit, non ?

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  T’aventureras-tu dans les Provinces Lointaines ?

Dis-le moi en commentaire.