Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série The vanishing girl. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur The vanishing girl (tome 1).

 

the decaying empireThe vanishing girl, tome 2 : The decaying empire de Laura Thalassa

Editions : Amazon Crossing

396 pages

Paru le 7 octobre 2017

Aperçu : Entraînée au métier d'espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles. Elle ne se souvient que de l'essentiel : elle a été piégée et sa dernière mission aurait dû lui coûter la vie.

Utilisant ses facultés de téléportation, elle réapparaît dans la chambre de Caden Hawthorne qui a passé ces dix derniers mois à la croire morte. La jeune femme fantomatique qu’il voit ne ressemble plus à celle de ses souvenirs : ses cheveux sont plus longs, sa peau est plus pâle et son regard est hanté. Lorsqu’Ember lui révèle qu’une personne de confiance l’a trahie, une seule échappatoire s’offre désormais à eux. Sans savoir qui est leur ami et qui est leur ennemi, Ember et Caden se lancent dans la mission la plus périlleuse de leur vie : rester ensemble et survivre.

Mon commentaire général : Pas le temps de reprendre son souffle !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « J’avais depuis longtemps accepté que toute mon existence et les choix qu’elle m’obligeait à faire étaient moralement ambigus. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Voici une suite à cent à l’heure ! Attention, si tu lis dans les transports en commun car ça va ici très vite, l’action s’enchaîne sans relâche et il est fortement possible que tu sois tellement immergé dans ta lecture que tu ne loupes ton arrêt !

Le récit est rythmé donc mais aussi très musclé. On ne s’ennuie jamais tant il y a de rebondissements, courses-poursuites, secrets, révélations et trahisons évidemment… Il s’en passe des choses dans la vie d’Ember et Caden…

Du côté action donc, on est bien servi. Côté émotionnel, ça va aussi. La relation Ember/Caden s’approfondit, avec de jolis moments en perspective, mais ça reste un livre d’aventure. Si j’avais reproché au tome 1 de mettre plus avant la romance, ce n’est ici clairement pas le cas, tellement que maintenant, j’aurais voulu plus d’émotions (compliquée, tu dis ? Je t’ai entendu !). Le style reste plutôt descriptif, ce qui est parfait pour visualiser les scènes d’actions mais ne permet pas vraiment d’éprouver d’empathie avec les personnages mais c’était déjà le cas dans The vanishing girl. Ce qui est dommage, c’est que le début de The decaying empire est tout en délicatesse, ce qui montre que Laura Thalassa en est tout à fait capable de faire passer des émotions !

En tout cas, la fin est époustouflante et promet un tome final bourré d’explosifs. J’ai hâte !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Dix mois après les évènements de The vanishing girl, les personnages ont bien évolué.

Ember a appris la prudence, elle a maintenant plus de mal à accorder sa confiance, même si la trahison finale d’Adrian (que je n’avais moi non plus pas vu venir, malgré les soupçons de Caden) nous montre que l’autrice s’est bien joué de ses personnages (et de ses lecteurs). Néanmoins, j’ai apprécié le caractère combatif d’Ember et le fait qu’elle s’ouvre un peu plus aux émotions.

Du côté de Caden, j’ai aussi aimé découvrir cette facette d’homme amoureux. Si je n’avais pas franchement cru à la romance dans le tome 1, les sentiments m’ont paru plus profonds et plus crédibles ici, peut-être parce que le temps et la fausse mort d’Ember ont renforcé les émotions.

Si j’aime beaucoup cette série, ce qui me gêne c’est le style très direct de la plume. Il n’y a pas de longues descriptions, que ce soit de l’environnement, des personnages ou des sentiments. C’est super dans les moments d’action, parce que ça va très vite, mais personnellement, cela m’empêche de ressentir les émotions des personnages. Et pourtant il y en a ! Entre la peur, la tendresse, la colère, la tristesse… On peut dire que la palette des sentiments est importante avec tout ce qui se passe, et pourtant je ne les ai pas ressentis. C’est dommage car il ne manque que ça pour en faire une série géniale.

En tout cas, je serai au rendez-vous pour le troisième tome car je veux absolument être témoin de la vengeance d’Ember et Caden après la trahison d’Adrian et de Stonehawk enterprise. A mon avis, ça va envoyer du lourd !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Suivras-tu Ember et Caden dans leurs aventures musclées ?

Dis-le moi en commentaire.