frissonLes loups de Mercy Falls, tome 1 : Frisson de Maggie Stiefvater

Editions : Hachette Collection Black Moon

478 pages

Paru le 31 mars 2010

Aperçu : Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier...

Mon commentaire général : Des loups et de la poésie !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Je ne faisais qu’apporter dans le monde de Grace la sauvagerie du nôtre : des loups près de son lycée, chez son amie, et jusqu’à chez elle maintenant ; des loups qui dissimulaient sous leur fourrure des cœurs humains. » (p.263)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Bienvenue à Mercy Falls, petite ville perdue du Minnesota, qui n’aurait pas grand intérêt sans ses loups. Mais pas n’importe quels loups : ces animaux, qu’on y voit qu’en hiver, ont un regard particulièrement humain…

Avec cette saga, Maggie Stiefvater apporte de la nouveauté dans la mythologie des loups et des garous et propose une romance toute mignonne et des personnages attachants (même si Grace, l’héroïne, est un peu froide).

Avec beaucoup de poésie (tant dans le récit que dans les citations de Rilke), nous faisons la connaissance de Grace et Sam et vivons avec eux des heures à la fois pleines d’émotions et de tension au fur et à mesure que la température diminue et que l’hiver approche… Le récit comporte quelques longueurs, les enjeux s’écoulent lentement mais on y sent une sorte de fatalité, comme les jours d’automne qui raccourcissent, ce qui fait que comme les évènements se précipitent sur la fin, je me suis retrouvée à tourner les pages avec fascination et avidité.

La suite est déjà dans ma PAL, pour ne pas dire dans mes mains, tellement je veux connaître la suite de cette histoire !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Quel bonheur de trouver une approche novatrice des garous ! Ce rapport au froid et à l’hiver est tout à fait fascinant et donne lieu à une tension croissante au fur et à mesure que les jours passent et que la température descend (bonne idée de la mettre en titre de chapitre d’ailleurs !). Sam pourra-t-il rester humain ? Et s’il se transforme, est-ce vraiment son dernier été ?

Ces enjeux donnent ainsi une toute nouvelle tournure à la relation Grace/Sam, qui la distingue des romances surnaturelles habituelles : ici, l’amour a un caractère temporaire qui le rend d’autant plus puissant.

Concernant les personnages, j’ai beaucoup aimé Sam et Isabel, Grace étant un peu trop froide à mon goût, même si on sent qu’elle aime Sam de tout son cœur. Ceci dit, ce n’est rien à côté de la sensibilité à fleur de peau du jeune homme qui en devient terriblement touchant. Evidemment son passé horrible a laissé des cicatrices à la fois sur sa peau et dans son âme, mais il porte en lui une fragilité, à la fois émotionnelle et physique, qui est déconcertante et attachante. Pour une fois, c’est le garçon qui doit être ménagé et protégé et ça, ça change !

J’avoue que Sam est un peu le liant qui m’a poussée à tourner les pages car malgré la tension qui règne avec l’arrivée de l’hiver, il ne se passe pas grand-chose. Heureusement la fin nous réserve une superbe montée d’émotions, avec les dernières transformations de Sam et Beck, qui m’a fait monter les larmes aux yeux.

Evidemment la fin, avec la réapparition de Sam sous forme humaine, soulève tout un tas de questions. La guérison est-elle vraiment efficace ?

La suite dans Fièvre !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Guetteras-tu l’arrivée de l’hiver à Mercy Falls ?

Dis-le moi en commentaire.