Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du troisième tome de la série Les Vampires de Chicago. Si tu n’as pas lu les tomes précédents, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Certaines mettent les dents (tome 1) ou Petites morsures entre amis (tome 2).

 

mordre n'est pas jouerLes vampires de Chicago, tome 3 : Mordre n’est pas jouer de Chloe Neill

Editions : Milady

461 pages

Paru le 26 août 2011

Aperçu : Une protection très rapprochée…

Mon nouveau job : garde du corps d’un alpha, Gabriel Keene, l’organisateur d’une convention qui rassemble les quatre Meutes du continent, ici, à Chicago. Je suis censée le protéger… et l’espionner pour le compte d’Ethan.

Point positif : pour me préparer, ce dernier m’offre des entraînements plutôt chauds. Une fois sur le terrain, tout se complique. Quelqu’un cherche à tuer Gabriel.

Métamorphe ou non, quand on me confie une mission, je fais tout pour la mener à bien. Et sur ce coup-là, je vais avoir besoin d’aide. Mais la tension monte entre les surnats…

 

 

 

Mon commentaire général :Mouais...

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Je suppose que, cette semaine, je vais me retrouver impliquée dans des embrouilles avec les métamorphes. » (p.26)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’avais bien aimé le premier tome, peut-être justement parce que c’était le premier et qu’il fallait découvrir cet univers, mais plus j’avance dans cette série, plus mon intérêt s’émousse. Je ne sais même pas expliquer clairement pourquoi, en fait, ce qui me pose vraiment problème.

La preuve avec ce troisième tome dans lequel je me suis ennuyée, surtout au début, car j’ai trouvé cela long à démarrer. Les métamorphes ne sont en fait pas aussi au centre de l’histoire qu’on pourrait le penser, et j’ai davantage eu à faire aux considérations personnelles de Merit qu’à de l’action trépidante. La fin permet de relancer un peu la machine mais je ne sais pas encore si j’ai envie de continuer cette saga. Ce n’est pas trop mal, ça se lit bien mais je n’en sors jamais complètement transcendée avec une envie insurmontable de me jeter sur la suite… Peut-être que je commence à avoir fait le tour de la bit-lit…

Tout cela mérite réflexion et si tu as aimé les deux premiers tomes, tu devrais apprécier celui-ci qui a l’avantage de présenter une évolution dans la relation entre Merit et Ethan. Dans quel sens, je ne peux pas te le dire sans spoiler mais je peux t’assurer que les choses changent.

Quant à moi, je vais repartir sonder les profondeurs de ma PAL, à la recherche de quelque chose à me mettre sous la dent…

 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Suis-je la seule à m’étonner que Merit, qui est vampire depuis 2 mois, soit autant mise en avant ? Pour protéger un chef de meute, Ethan la choisit elle plutôt que ses vampires aguerris… D’ailleurs quand on y réfléchit, il se met lui-même en danger, alors qu’un Maitre de Maison sensé ne devrait pas s’exposer autant avec sa Sentinelle … Peut-être pour témoigner de sa confiance et de son engagement envers les métamorphes ?

L’intrigue, encore une fois, est facilement résolue. Si les motivations d’Adam ne sont pas très logiques (ce n’est pas en tuant Gabriel qu’il deviendra chef de meute à son tour, loin de là), la surprise est du coup présente puisque ce n’est clairement pas le membre de la meute qu’on aurait pu soupçonner !

Le seul intérêt que j’ai trouvé à ce tome est l’avancée de la relation entre Ethan et Merit. Enfin, ils avancent d’un pas pour mieux reculer de deux la page d’après, ce qui me laisse craindre des yoyos de ce type dans la suite et qui ne m’encouragent clairement pas à poursuivre…

Par conséquent, je ne sais pas encore si je vais continuer cette saga ou tout simplement m’arrêter là.  

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Veux-tu faire la connaissance des métamorphes ?

Dis-le moi en commentaire.