Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Les lectures de Doris
11 septembre 2017

Quelques pas de plus

quelques pas de plusQuelques pas de plus d’Agnès Marot

Editions : Scrinéo

329 pages

Paru le 6 Avril 2017

Aperçu : Sora vient d'apprendre qu'elle doit passer le reste de sa vie à béquilles. Son quotidien se résumera désormais aux cours au lycée et aux séances de kiné. Elle pourrait s'y faire si Kay, la grande soeur qui l'a quasiment élevée, tenait le coup ; mais cette dernière, qui a toujours été la plus forte des deux, est en pleine descente aux enfers. Alors Sora décide de prendre les choses en main et d'enfiler la cape de ces superhéros qu'elle aime tant. Objectif : changer sa vie. Son meilleur atout : l'héritage navajo laissé par sa mère. Un ancien pouvoir de guérison qui pourrait les sauver, elle et sa soeur.

Le problème, c'est qu'elles ne sont pas les seules à le chercher… et que leur rival est prêt à les suivre au bout du monde pour parvenir à ses fins.

 

 

 

Mon commentaire général : Un magnifique voyage !

Ma note : 9/10

La citation qui résume tout : « L’handicapée et la traumatisée… Sacré équipe !»

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Un nouveau roman d’Agnès Marot est toujours une fête pour moi. J’adore cette auteure aussi gentille que talentueuse, qui nous montre une fois encore avec Quelques pas de plus, qu’elle sait surprendre ses lecteurs, dans le bon sens du terme.

Dans ce nouveau roman, exit la science-fiction, bonjour le contemporain YA mâtiné de fantastique.

Sous la plume toujours aussi délicate d’Agnès, nous faisons connaissance avec Sora et Kay, deux sœurs qui n’ont pas eu une vie facile, entre le handicap de Sora et l’absence de leurs parents. Tout ce qu’il leur reste de leur mère, c’est son héritage Navajo. Et si c’était cela la réponse à leurs problèmes ? C’est ce qu’elles vont tenter de découvrir dans un road trip semé d’embuches dans l’Ouest américain, sur la piste d’un rituel miraculeux…

Si les quelques premières pages m’ont laissé dubitative, un peu troublée par le récit non chronologique, dès que j’ai compris où l’histoire allait, j’ai dévoré le reste du roman. Il faut dire que le récit est bourré d’action et de rebondissements et qu’on ne s’ennuie pas un seul instant.

Je me suis aussi beaucoup attachée aux personnages, Sora en tête, ce qui a largement contribué à me garder ancrée à mon livre. C’est une jeune fille courageuse et déterminée, sensible aussi, et l’amour qu’elle porte à sa sœur est tout simplement magnifique.

Contrairement aux autres romans YA, c’est ici l’amour sororal qui est au cœur du récit. Si quelques amourettes se dessinent, elles n’ont aucune valeur face à la puissance du lien qui unit les deux sœurs et qui les conduira à parcourir le monde pour le sauvegarder. L’autre originalité de ce livre, c’est l’importance accordée aux légendes et coutumes amérindiennes que j’ai découvertes avec grand plaisir et qui ont dû faire l’objet d’un travail de recherche pointilleux.

Je dois bien avouer également que les paysages, tellement bien décrits que je les ai vu prendre vie devant mes yeux, sont presque des personnages à part entière. Je me suis sentie immergée dans cette histoire et j’ai bien envie de partir sur la même piste que les sœurs pour voir tout cela par moi-même. Agnès aurait-elle des actions dans une agence de voyage ? Sinon, il faudra penser à investir pour la prochaine fois !

Avec ce roman, Agnès Marot montre qu’elle excelle quel que soit le sujet ou le genre dans lequel elle écrit et c’est pourquoi elle reste, livre après livre, une de mes auteures préférées.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Jamais je n’aurais cru voyager aussi loin en ouvrant ce roman. Si le handicap est le premier élément marquant, l’immensité des paysages américain prend ensuite le relais.

Les difficultés de Sora sont affreusement bien décrites : du regard des autres, à la difficulté du diagnostic ou à la place de la douleur dans son quotidien, tout est relaté en détail et semble d’une véracité incontestable. Si bien qu’on ne peut que s’attacher à cette jeune fille, si jeune et déjà si marquée par la vie.

Malgré l’amour que lui porte Sora, j’ai eu plus de mal à cerner Kay. Peut-être parce que la possession rapide dont elle fait l’objet, et que je n’ai pas saisie tout de suite, change son caractère au point de la rendre méconnaissable pour Sora (mais un peu moins pour moi).

Néanmoins leur amour l’une pour l’autre est le lien qui maintient le roman, la raison qui explique tout ce qu’elles sont prêtes à subir pour retrouver le rituel de leur mère. J’ai pris plaisir à les voir également retrouver une nouvelle famille, elles qui n’étaient plus que deux face au reste du monde.

J’ai eu un peu plus de mal à appréhender le concept de Coyote. Comme il est capable de s’incarner dans plusieurs personnes à la fois, j’ai eu, au début, des difficultés à comprendre qui était quoi et ce qu’il voulait réellement. Ceci dit l’aspect fantastique m’a semblé bien dosé, pas utilisé à outrance pour expliquer tout et n’importe quoi, ce qui fait que ces évènements pourraient presque sembler réels… si on croit aux légendes amérindiennes, en la possession par des esprits mauvais et aux rituels guérisseurs. Mais dans ces contrées mystérieuses, faites de paysages à couper le souffle, l’impossible et le possible n’ont plus vraiment la même signification. Alors pour m’en assurer, je crois bien que j’irai faire moi-même un petit tour par là-bas (*clin d’œil*)…

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Veux-tu suivre la piste du rituel magique ?

Dis-le moi en commentaire.

Publicité
Publicité
Commentaires
Les lectures de Doris
Publicité
Je suis aussi sur:

babeliologo_livraddict

Thème du mois

Thème mensuel blog (1)

En ce moment, je lis...

cemetery boys


 


Mes partenaires

                                                                           cyplog 
                                                                           actusf 
                                                                          michel_lafon
 

                                        
  

Visiteurs
Depuis la création 841 704
Newsletter
Publicité