hard boy - puckedHard Boy de Helena Hunting

Editions : City

410 pages

Paru le  6 janvier 2016

Aperçu : Avec un célèbre joueur de hockey pour demi-frère, Violet connaît bien la réputation sulfureuse de ses camarades de jeu. Notamment du capitaine de l'équipe, le légendaire Alex Waters qui fait rêver toutes les filles.

Mais un jour, la jeune femme découvre qu’Alex n’a rien du simple sportif écervelé, qu’il sait aussi se montrer intelligent et subtil. Complètement sous le charme, elle passe une nuit avec Alex qui se révèle très doué dans le maniement de tous les styles de bâtons…

Violet pense que cette nuit magique n’était justement que cela : une nuit. Elle se trompe. Il est impossible de ne pas s’attacher à quelqu’un comme Alex. Le problème c’est que les médias décortiquent la vie du joueur vedette et Violet n’a pas du tout envie de se retrouver sous le feu des projecteurs…

 

Mon commentaire général : Le hockey peut aussi être drôle et sexy !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Eh bien je vais pouvoir rejoindre les Alex Waters Anonymes. Parce que j'ai officiellement un problème. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

En lisant le résumé de cette romance érotique, j’ai cru avoir affaire à une énième romance dans le milieu sportif, mais comme je suis une grande fan de hockey, je me suis laissé tenter.

Bien m’en a pris car c’est l’une des meilleures romances de ce genre que j’ai lues !

Si on retrouve quelques éléments clés de ce genre, Hard Boy se distingue par une plume résolument moderne et un humour remarquable, qu’on doit au personnage de Violet, qui est une jeune femme pleine de vie et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds !

A côté d’elle, Alex, le personnage masculin, se démarque aussi par une sensibilité et une douceur auxquelles on ne s’attend pas forcément en ouvrant ce genre d’ouvrage.

Dans Hard Boy, pas de bad boy et de drames cachés. Il s’agit de personnes normales, qui vivent comme ils peuvent une histoire d’amour sous les feux des médias et la pression de l’univers sportif. Si je n’ai pas accordé une note plus importante, c’est parce que j’ai été un peu déçue par les derniers rebondissements qui manquaient d’originalité mais sinon le reste du roman est un régal pour les sens et les zygomatiques. Les scènes de sexe ne sont pas trop nombreuses et gratuites, et souvent drôles en plus.

Mention spéciale pour les scènes de hockey qui sont justes géniales et m’ont donné envie de me précipiter dans la patinoire la plus proche pour assister à un match.

Cette série comporte quatre autres romans qui ne mettent pas forcément en scène Violet et Alex mais les coéquipiers de ce dernier, ce qui me donne moins envie de les lire pour le moment mais je n'exclue pas de m'y mettre un jour.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

C’est tout de même assez inhabituel de rire autant en lisant une romance érotique ! Violet n’a pas la langue dans sa poche, c’est une jeune femme moderne et bien dans sa peau, qui n’a aucun complexe vis-à-vis de son corps ou de sa sexualité. Elle ne cache aucun passé traumatisant. Elle pourrait être une amie ou une voisine, ce qui facilite l’identification de la lectrice et ainsi l’empathie qu’on peut ressentir pour elle.

Alex est aussi dans le même cas. Il est bien sûr un sportif accompli et talentueux, mais il reste un jeune homme normal. Il ne cache aucun lourd secret ni de penchants inavouables.

En fait si on occulte le côté célébrité et hockey, c’est juste l’histoire de deux personnes qui tombent amoureuses, petit à petit. Même si la mignonnerie d’Alex le fait nettement se démarquer des autres héros de romance !

Le seul aspect qui m’a un peu déçue, c’est toute cette histoire de déballage de sentiments en public. Alex n’avait pas forcément à aller raconter sur une chaine nationale qu’il aimait Violet. Il s’est montré suffisamment persistant pour trouver un moyen d’arranger les choses en tête à tête avec Violet, quitte à lui hurler ses sentiments à travers la porte de son appartement. Etre célèbre ne signifie pas tout partager avec le public.

En dehors de ces dernières pages dont on connait finalement l’issue, j’ai passé un très bon moment aux côtés de Violet et Alex et si je ne me précipite pas immédiatement sur le reste de la série, c’est parce que j’ai un peu peur de me confronter toujours au même schéma avec des personnages différents (le sportif considéré comme un séducteur qui tombe finalement sur une jeune femme charmante avec qui il a envie de construire plus etc.) mais je n’exclus pas de lire les autres tomes petit à petit.

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Assisteras-tu au match Violet contre Alex ?

Dis-le moi en commentaire.