le contrat 1&2Le contrat, tomes 1 & 2 de Tara Jones

Editions : Hugo New Romance

437 pages

Paru le 18 Mai 2017

Aperçu : Elle pensait choisir l'argent. Et si elle avait trouvé l'amour ?

Après la faillite de son père, Angeline supplie son principal créancier, Geoffrey, d'éponger ses dettes. Il lui propose alors un arrangement d'un genre particulier : un contrat de mariage aux clauses multiples et variées... Angeline accepte d'épouser cet homme qu'elle n'a jamais vu. Mais elle n'avait pas prévu qu'il soit aussi attirant... Luttant contre sa culpabilité et ses peurs, elle ne peut s'empêcher de se poser une question : pourquoi lui a-t-il proposé de l'épouser ?

Le mariage se rapproche un peu plus chaque jour. Lancaster et Angeline parviendront-il à oublier ce contrat pour se faire totalement confiance ?

 

 

 

Mon commentaire général : Je signe !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Même si tu as la situation en horreur pour tout ce qu’elle représente, tu ne peux t’empêcher d’apprécier… et c’est cette contradiction qui te bouleverse. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Attention lecture addictive !

Ce livre regroupe les tomes 1 et 2 du Contrat, histoire primée au concours Désir de la plateforme d’écriture en ligne Fyctia. Et on comprend rapidement comment cette histoire a convaincu tant de lectrices en ligne.

Sans échapper à quelques clichés du genre (que les lectrices qui n’ont pas visualisé Gideon Cross à la place de Geoffrey lèvent le doigt – et d’ailleurs l’auteure y fait elle-même référence, montrant qu’elle est une lectrice comme nous), ce roman est une très bonne romance érotique. Tous les éléments sont réunis pour nous faire tourner page après page, d’autant que les chapitres sont courts, format imposé par Fyctia, jusqu’à la fin, surprenante, qui donne immédiatement envie de se jeter sur le tome 3 à paraitre le 15 juin.

J’ai beaucoup aimé la plume de Tara Jones, très fluide et moderne, et l’intensité de l’histoire. Le compte à rebours jusqu’au mariage permet tout autant de souligner l’imminence de la cérémonie que la croissance des sentiments des protagonistes…

Autre aspect intéressant : aussi bien Angeline que Geoffrey ont un sacré caractère, ce qui donne lieu à des scènes extrêmesC’est sexy et prenant, il y a des trahisons, des secrets, des mensonges mais aussi de l’amitié et de l’amour.

En tout cas, j’attends la suite avec beaucoup d’impatience car le roman se finit sur un retournement de situation incroyable qui donne vraiment envie de savoir comment les personnages vont se dépêtrer de la situation !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Parlons tout de suite du sujet qui fâche, comme ça on en sera libéré : les clichés.

Oui, tout le monde est beau, riche, musclé, talentueux, doué en affaires comme au lit. Les personnages ont évidemment un passé douloureux, qu’ils essaient de cacher, mais qui finit par leur sauter à la figure. Angie et Geoffrey tombent amoureux presque au premier regard, tout comme leurs amis/amies.

On a fait le tour, je pense.

Passons maintenant à autre chose, bien plus intéressant : le contrat.

J’avoue avoir été plutôt surprise par le contenu de ce fameux contrat. L’idée même de se « vendre » est l’un des concepts les plus intéressants que j’ai pu lire dans la littérature New romance. L’héroïne ne se jette (pas immédiatement en tout cas) au cou du héros beau et sexy. Elle le fait pour l’argent, et ça c’est plutôt novateur. J’ai tout de même tiqué sur le fait qu’elle ne s’intéresse pas davantage au contenu de ce document qui la lie pour 5 ans avec un inconnu et lui donne des droits inaliénables sur ses enfants…

D’autre part, du point de vue de Geoffrey, ses motivations sont plus questionnables. S’il a bien agi pour la raison qu’il invoque, pourquoi avoir rédigé le document de cette façon ? Obliger Angeline à avoir des rapports sexuels avec lui (surtout vu son physique, ce n’était probablement pas la peine d’en faire une clause exclusive) ? A lui laisser la garde d’éventuels enfants ? Tout ça ne me semble pas très respectueux vis-à-vis du père d’Angie, à qui il est redevable.

D’autre part, j’ai apprécié la tension qui règne dans le récit avec cette clause de non-consommation avant le mariage, ce qui distingue cette histoire des autres du même genre. J’aurais préféré que ça continue comme ça.

Globalement, ce que j’ai quand même préféré, ce sont les affrontements entre Angeline et Geoffrey. Si elle a l’air d’une Barbie, Angie n’est pas une petite chose fragile et manipulable. Elle a du caractère et le fait bien comprendre, enfin avant qu’elle ne se laisse submerger par ses hormones, ce qui est un peu le cas dans la deuxième partie.

Ceci dit, avec la fin que Tara Jones leur a réservée, le couple me parait plus fragile que jamais. Comment Angeline pourra-t-elle se remettre des secrets de Geoffrey ? Que va-t-il faire pour récupérer sa belle ? J’ai hâte de le savoir !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Signeras-tu le contrat ?

Dis-le moi en commentaire.