Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série Forget tomorrow. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Forget tomorrow (tome 1).

 

remember yesterdayForget tomorrow, tome 2 : Remember Yesterday de Pintip Dunn

Editions : Lumen

460 pages

Paru le 6 Avril 2017

Aperçu : Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé…par votre futur moi !

À seize ans, Jessa vit dans un monde au bord du chaos. Jusque-là, tout le monde recevait au seuil de l’âge adulte un souvenir sélectionné et envoyé par son futur moi, une carte de visite qui conditionnait la vie et la carrière de chaque individu. Mais, depuis quelques années, le processus a été interrompu. On ignore encore comment ces images étaient envoyées depuis l’avenir dans le présent, on sait simplement que la clé de cette découverte décisive, c’est Jessa elle-même.

Ses pouvoirs psychiques en font donc la plus précieuse des habitantes d’Eden City… mais elle se refuse absolument à aider les autorités, car elles ne sont pas étrangères au suicide de sa sœur, dix ans plus tôt. Assaillie par une série d’étranges appels à l’aide, Jessa décide de se laisser guider par ces visions, quitte à devoir collaborer avec Tanner Callahan, jeune scientifique de renom sur lequel reposent justement tous les espoirs de découverte du souvenir futur. Autrement dit, son ennemi juré.

Son instinct ne serait-il rien d’autre que la main implacable du destin ? Dans la veine de Minority Report, Remember Yesterday est une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir oser réécrire son histoire et défier le futur.

Mon commentaire général : une suite à 100 à l’heure !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « On peut toujours changer son destin, mais il est des chemins que nous sommes forcés d’emprunter. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Remember Yesterday reprend le récit dix ans après les évènements de Forget Tomorrow. Dix longues années pendant lesquels les personnages ont dû, plus ou moins, faire leur deuil après le sacrifice de Callie qui avait pour but à la fois de sauver sa sœur Jessa et d’empêcher la découverte du Souvenir Futur.

Quand le récit commence, Jessa a maintenant 16 ans et tente de lutter à sa manière contre les Autorités. Cependant, quand elle commence à recevoir de nouvelles visions, elle va devoir se lancer dans une quête inattendue, qui aura de lourdes conséquences sur ses proches…

Dans ce tome, l’action m’a paru beaucoup plus présente que dans le volet précédent, peut-être parce que les bases ont été posées et que les évènements n’y sont pas étrangers. Ceci dit, il y a peu de rappel des personnages, des institutions, ou des concepts de cet univers, et si, comme moi, ta lecture du premier tome remonte un peu, il va te falloir quelques pages pour raccrocher les wagons.

Une fois ce petit pédalage passé, l’action s’emballe tellement que tu n’auras pas le temps de te poser des questions. Les évènements s’enchainent dans une suite logique jusqu’à la fin, désarmante.

Remember Yesterday présente à la fois de nouveaux personnages (le livre est raconté du point de vue de Jessa à la première personne) et des anciens, ce qui permet de savoir ce que sont devenus les protagonistes du premier tome pendant cette décennie.

Là où l’auteure m’a bien eue, c’est qu’on se rend compte que tout avait été prévu dès le premier tome, dans ses moindres détails, et que, tout comme les personnages, le lecteur se fait bien balader !

En tout cas, vu la fin étonnante, je serai au rendez-vous du troisième tome Seize Today, qui devrait paraître en VO en octobre 2017.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

La petite fille que nous n’avions qu’entrevu dans Forget Tomorrow a ici bien grandi. Jessa est une casse-cou, qui vit avec le souvenir de sa sœur qui s’est sacrifiée pour elle, et qui porte lourdement cette culpabilité en pensant que tout le monde lui en veut d’avoir survécu.

En ça, elle est très attachante et on comprend sa méfiance envers les personnes qui l’entourent. Elle a dû grandir seule, pensant que personne ne l’aime, ce qui explique ses difficultés à faire confiance, à Tanner notamment.

Le jeune homme est aussi un personnage touchant de par son passé. Rat de laboratoire (en tant que sujet puis scientifique), Tanner a également du mal à s’attacher aux gens, pour se protéger.

C’est pourquoi leur relation est mignonne, même s’ils tombent un peu trop rapidement dans les bras l’un de l’autre. J’aimais bien leurs petites prises de bec du début.

Du côté de la présidente Dresden, les choses ne s’éclairent pas davantage pour moi. Je ne comprends pas ses motivations. Ceci dit, l’histoire des seringues est très intéressante et promet une intrigue passionnante dans la suite.

Puisqu’on en parle, ce retour dans le passé m’a laissée bouche bée. Tous les évènements avaient déjà été prévus dans Forget Tomorrow ! L’intervention de Jessa et Tanner était pensée dès le départ ! Du coup, on peut aussi se poser des questions sur le futur, avec cette vision que la présidente a montrée à Jessa. Est-ce l’un des futurs possibles ou va-t-il vraiment arriver ?

La suite promet d’être passionnante !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Veux-tu connaître le futur ?

Dis-le moi en commentaire.