Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série Hunting Lila. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Hunting Lila (tome 1).

 

losing lilaHunting Lila, tome 2 : Losing Lila de Sarah Alderson

Editions : Simon Pulse

352 pages

Paru le 1er janvier  2013

Aperçu : Alex et Lila sont en fuite, essayant désespérément de conserver une longueur d’avance sur l’Unité, qui arrive malgré tout à traquer le moindre de leurs mouvements. Tandis qu’Alex est déterminé à garder Lila en sécurité et ses pouvoirs cachés à tout prix, la seule pensée de Lila est de trouver un moyen de retourner en Californie afin de sauver son frère et sa mère de la base militaire où ils sont retenus prisonniers. Luttant à la fois pour contrôler son pouvoir de plus en plus puissant et ses sentiments grandissants pour Alex, Lila décide qu’il est temps d’arrêter de fuir et de commencer à se battre.

Avec Alex, Demos et les autres qu’elle considère comme sa famille, Lila planifie non seulement de sauver sa mère et son frère, mais aussi de détruire complètement l’Unité et tout ce qu’elle représente. Mais le plan nécessite que Lila revienne en Californie seule et qu’elle fasse ami-ami avec l’ennemi – et ce faisant, elle risque de tout perdre : Alex, sa famille… et même sa vie. [traduction personnelle]

Mon commentaire général : Plus d’action, moins d’émotion.

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « J’en avais assez de fuir – d’être pourchassée. Et j’en avais vraiment assez de cacher qui j’étais. J’avais fini d’être la victime, la petite fille, celle qui avait toujours besoin d’être sauvée. » [traduction personnelle]

Mon avis (garanti sans spoiler) :

J’étais tellement enthousiasmée par Hunting Lila que je me suis plongée dans sa suite, Losing Lila, presqu’aussitôt après avoir fermé le premier tome.

Attention action garantie dans ce second opus, qui ne laisse aux lecteurs comme aux personnages aucun temps mort.

La couverture l’annonce bien d’ailleurs : le temps de s’enfuir est dépassé, il est maintenant temps de se battre.

Courses-poursuites, trahisons, révélations, l’action ne manque pas. Même si de jolis moments d’émotions sont présents, il m’en aura tout de même manqué afin d’apprécier ce tome à la hauteur du premier.

Losing Lila est clairement le tome de la maturité pour Lila, dont on oublie rapidement le jeune âge, tant elle s’affirme et prend sa place. Tellement qu’on en oublie d’ailleurs un peu les autres personnages qui font parfois limite de la figuration.

Ceci dit, j’ai apprécié être autant tenue en haleine par un roman dit jeunesse, qui n’a en fait de jeune que l’âge de sa protagoniste !

 

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

N’y allons pas par quatre chemins. Ce qui m’a clairement manqué dans Losing Lila, c’est le trio Lila/Alex/Jack qui donnait tout son cachet au premier tome.

Jack est dans le coma pendant les trois quarts du livre et ne se réveille que pour râler… J’ai eu du mal à retrouver le jeune homme caustique de Hunting Lila.

Alex est en fuite et on ne le voit que peu : il n’est là que pour établir des plans -  que Lila met en péril à la première occasion -  dans l’ombre ou pour encourager la jeune fille ou encore pour souligner que Jack va lui botter les fesses. Même s’il révèle une part de sensibilité touchante, il a perdu en intensité.

Cela est peut-être dû au fait que le roman est centré sur Lila, puisqu’elle se retrouve seule dans la gueule du loup. Ses pouvoirs se développent parce qu’elle ose les affronter sans peur. Elle prend confiance en elle et c’est plaisant à voir pour le lecteur mais je trouve qu’en perdant son côté « gamine », Lila se rapproche des super-héroïnes un peu froides comme Tris (Divergente) ou Katniss (Hunger Games) alors qu’elle peut avoir un côté très attachant comme on a pu le lire dans Hunting Lila. Oui, elle est remontée contre l’Unité. Oui, elle a envie de revanche. Mais elle oublie un peu son « humanité » au passage, ce qui a diminué mon empathie à son égard.

La fin m’a aussi parue un peu rapide. On ne sait pas vraiment ce qu’il va advenir de Sterling Enterprise ou de l’Unité. Il manque un épilogue qui nous montrerait ma situation avec un peu plus de recul.

Et franchement, ce petit aperçu des pensées d’Alex m’a mis l’eau à la bouche ; j’ai l’impression d’avoir vu un joli cupcake me passer sous le nez après une seule bouchée… Il existe des nouvelles dans l’univers de Lila (Tormenting Lila, Lila Shortcuts), racontées par d’autres personnages et j’ai bien envie de me les procurer après cet aperçu très frustrant !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Suivras-tu Lila dans sa quête de vengeance ?

Dis-le moi en commentaire.