hunting lilaHunting Lila de Sarah Alderson

Editions : Simon Pulse

318 pages

Paru le 2 août 2012

Aperçu : Lila, 17 ans, a deux secrets qu’elle est prête à emporter dans sa tombe. Le premier est qu’elle peut faire bouger les objets par un simple regard. Le second est qu’elle est amoureuse d’Alex, le meilleur ami de son frère, depuis toujours. Quand une agression l’oblige à exposer son pouvoir, Lila décide de s’enfuir vers les seules personnes en qui elle a confiance – son frère et Alex. Ils vivent en Californie du Sud où ils travaillent pour une organisation secrète nommée L’Unité, et Lila découvre qu’ils traquent tous deux les hommes qui ont assassiné sa mère cinq ans auparavant. Et qu’ils les ont retrouvés. Dans un monde où rien ni personne n’est ce qu’il parait, Lila réalise rapidement qu’elle n’est pas seule – il y a d’autres personnes exactement comme elle – des personnes avec des pouvoirs spéciaux – et que le meurtrier de sa mère est l’un d’entre eux… [Traduction personnelle]

 

Mon commentaire général : Complètement addictif !

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Je parlais d’être soudainement et inexplicablement capable de bouger les objets par un simple regard. Je crois que ça me qualifiait pour la catégorie  ̏ différente  ̋.» [Traduction personnelle]

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Voilà une bonne surprise !

A la lecture du résumé, on s’attend à un bon thriller jeunesse. C’est vrai et c’est surtout hyper addictif !

Je me suis presque immédiatement attachée à Lila, jeune fille un peu perdue, à la fois par la mort de sa mère – assassinée dans des conditions mystérieuses -, le rejet de son père qui passe beaucoup trop de temps au travail, l’éloignement géographique de son frère, ses pouvoirs incontrôlables qu’elle doit absolument cacher et un amour désespéré pour le meilleur ami de son frère…

Après une agression pendant laquelle elle a dû se servir de ses pouvoirs pour se défendre, Lila prend la fuite et quitte l’Angleterre pour la Californie, dans le but de rejoindre son frère et son meilleur ami. Elle ne sait pas encore que cela la mènera beaucoup plus loin qu’elle n’aurait pu l’imaginer…

Le récit est rythmé, la plume est fluide et les pensées de Lila sont à la fois touchantes et très drôles. On pourrait lui reprocher une certaine immaturité mais elle n’a que 17 ans et j’avoue qu’à son âge, j’ai probablement pensé la même chose !

En tout cas, Sarah Alderson a bien pensé son histoire, les révélations sont bien distillées (le résumé en dit d’ailleurs beaucoup trop !) et la fin est d’une intensité bien dosée, juste assez pour donner envie de se jeter sur la suite Losing Lila, qui a directement rejoint ma Pile à Lire !

Aucune date de traduction n’est prévue pour l’instant mais l’anglais étant très fluide et compréhensible, je recommande ce roman à tous les amateurs de thriller fantastique et de young adult.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Le sujet des super-pouvoirs et des conspirations gouvernementales n’a rien d’original et ce n’est d’ailleurs pas le but de ce roman. Par contre, les rebondissements sont bien dosés, les retournements de situation aussi, la fuite apporte un rythme cadencé au dernier tiers du roman, ce qui le distingue des young adult habituels.

Même si la romance est très présente au départ, pour moi que cela gêne habituellement, je n’ai ici pas cillé. Lila est obnubilée par Alex qui, c’est vrai, est un bookboyfriend absolument parfait, et les pensées qu’elle a à son égard – le fait de se raccrocher à lui, d’être jalouse de Rachel…- sont tellement réalistes que j’ai eu l’impression de lire une sorte de journal intime. Ces réactions, je les ai déjà éprouvées, surtout à 17 ans, ce a qui pour moi ancré cette histoire dans la « réalité ». Du coup, la romance devient une sorte de constante, ce qu’elle est pour Lila depuis ses 5 ans. Alex est un pilier de son existence, comme Jack, et il devient par conséquent un des piliers de l’histoire.

Outre ce trio très attachant, la bande de Demos, une fois qu’on la connaît devient aussi tout aussi sympathique. Et c’est là tout l’intérêt de ce roman.

En montrant les mauvaises actions des gens « normaux » vis-à-vis des « psys », on ne peut que prendre position pour ceux qui ont des pouvoirs et soutenir leur cause !

La fin promet une suite riche en aventure et je compte bien connaître la fin de cette duologie passionnante !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Suivras-tu toi aussi Lila dans sa fuite ?

Dis-le moi en commentaire.