tout ce qui brilleTout ce qui brille d’Anna Godbersen

Editions : Albin Michel Collection Wiz

373 pages

Paru le 2 avril 2012

Aperçu : Letty Larkspur et Cordelia Gray fuient leur petite ville du Midwest pour la métropole scintillante de New York. Tout ce que Letty désire est de voir son nom en haut de l'affiche, mais elle comprend vite que Manhattan est rempli de jolies filles prêtes à tout pour devenir des vedettes... Cordelia, elle, est à la recherche d'un père qu'elle n'a jamais connu, un célèbre contrebandier. Du jour au lendemain, elle découvre un monde excitant mais ô combien dangereux. Heureusement, elles ont une alliée : Astrid Donal, qui semble tout avoir l'argent, l'allure et l'amour de Charlie, le frère de Cordelia. Mais l'apparence parfaite d'Astrid cache un lourd secret... Bienvenue à New York en 1929 !

 

 

 

 

Mon commentaire général : voyage dans le temps garanti !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « C’étaient les années rugissantes : les années folles. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Les romans d’Anna Godbersen ont le point commun de faire voyager à New-York, en remontant le temps d’une centaine d’années. C’était déjà le cas avec l’excellente série The Luxe qui se déroulait en 1900, série que j’avais tout simplement adorée.

Avec Tout ce qui brille, bienvenue dans les années folles, son charleston, la prohibition et les robes démentes ! Et on peut dire que grâce à la plume de l’auteure et de ses minutieuses recherches, on s’y croit vraiment. J’ai réellement pu imaginer les bars clandestins, les tenues et les habitudes de cette époque que je connais finalement peu. Tellement que je n’ai pu m’empêcher de me demander s’il n’y avait pas un fond de vérité dans tout cela, si les personnages que l’on suit n’avaient pas vraiment existé.

Les personnages principaux d’ailleurs sont trois jeunes filles et l’histoire, leurs histoires qui s’entrecroisent en fait, sont racontées selon le point de vue de l’une ou l’autre. Chacune a un destin différent, nous permettant d’appréhender plusieurs aspects de cette période historique, même si certaines sont plus amenées que d’autres à se croiser. L’une est ainsi une jeune fille de bonne famille, les autres débarquent fraichement de leur campagne avec des rêves de gloire pour l’une et de retrouvailles familiales pour l’autre.

Comme toujours chez Anna Godbersen, les choses ne sont jamais aussi simples qu’elles paraissent et les personnages connaissent leur lot de malheurs comme de bonheur, dans un ensemble bien équilibré.

C’est une série que je poursuivrai avec plaisir, tellement j’ai hâte de voir comment les évènements vont évoluer pour les trois jeunes filles.

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Je n’ai évidemment pas pu m’empêcher de comparer Tout ce qui brille à Rebelles, premier tome de la série The Luxe de la même auteure, série qui fut pour moi un véritable coup de cœur. Malheureusement, la comparaison n’est pas très flatteuse pour Tout ce qui brille dont les héroïnes manquent un poil de charisme face à celles de l’autre saga.

En effet, Astrid, Cordelia et surtout Letty manquent un peu de répondant, même si elles sont attachantes à leur manière. Astrid est une rêveuse, parfois totalement déconnectée de la réalité. Cordelia est une jeune fille en avance sur son temps mais parfois naïve. Enfin, ce n’est rien face à la crédulité de Letty, qu’on a juste envie de secouer par les épaules !

J’ai trouvé que globalement, l’installation de Cordelia et Letty à New York s’était un peu trop bien passée, sans grosses galères. Cordelia est tout de suite acceptée par son père et se coule facilement dans sa nouvelle vie luxueuse, tandis que Letty trouve trop rapidement du travail et un logement. Ça parait juste trop facile et ne nous aide pas à l’identification avec ces jeunes filles.

D’un point de vue romance aussi, je n’ai pas cru à l’amour entre Astrid et Charlie n’a pas l’air très réel alors que la liaison entre Cordelia et Thom parait très opportune. Quant à Letty, elle ne joue pas du tout dans ce registre. Les sentiments ne m’ont pas paru assez forts à tout point de vue.

Il m’a manqué quelque chose au niveau des héroïnes pour pouvoir davantage apprécier ce roman qui est pourtant très bien écrit et documenté. Il aurait fallu que je ressente leurs émotions, que celles-ci soient plus fortes, pour que je m’imprègne plus du récit.

Ceci dit, je lirai tout de même la suite car j’ai beaucoup aimé l’univers et découvrir cette période historique de cette manière, c’est tout de suite beaucoup plus amusant !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Veux-tu découvrir les coulisses des années folles ?

Dis-le moi en commentaire.