hiatusHiatus – Long way down de Lottie Millers

Editions : auto-édition

514 pages

Paru le 25 décembre 2016

Aperçu : On croit naïvement que le jour le plus important de notre vie est déjà arrivé, à tort. L'avenir nous réserve toujours des coups de théâtre dont on se passerait volontiers. Et c'est ce jour-là où nous nous retrouvons à la croisée des chemins, face aux choix que nous redoutions tant, qui nous font comprendre que rien ne se passe jamais comme nous l'avions prévu.

 

 

 

 

 

 

Mon commentaire général : pas mal !

Ma note : 7/10

La citation qui résume tout : « Et c’est ce jour-là où nous nous retrouvons à la croisée des chemins, face aux choix que nous redoutions tant, qui nous font comprendre que rien ne se passe jamais comme nous l’avions prévu. Tout ce que nous pensions avoir acquis n’était qu’un leurre. Rien n’est éternel, et c’est sans doute ça le plus douloureux. »

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Lorsque l’auteure m’a demandé si je voulais bien lui donner mon avis sur son roman, j’avoue avoir eu un instant d’hésitation. Il faut que je précise que ce livre est tiré d’une fan-fiction sur le groupe One Direction, que je ne lis jamais de fan-fiction ET je n’ai jamais écouté le groupe en question. Je me suis donc demandé si j’allais apprécier le roman à sa juste valeur.

Eh bien, c’est le cas.

Hiatus est avant-tout une belle histoire d’amitié et d’amour, sentiments universels qu’il n’est pas nécessaire de rattacher à un contexte ou un autre. D’autant plus qu’ici, l’attachement quasi-fraternel entre les cinq garçons est très bien retranscrit et qu’on oublie vite qu’il s’agit d’un groupe de musique mondialement connu. C’est juste l’histoire de cinq potes qui vivent des joies et des malheurs et qui essaient de s’en sortir comme ils peuvent.

C’est le côté de l’histoire que j’ai préféré.

Mais le roman, qui donne à chacun l’occasion d’exprimer ses pensées car chacun prend la « parole » à tour de rôle, fait aussi intervenir Kailee, la petite amie d’Hevan, le leader du groupe, et j’ai beaucoup moins accroché avec elle qu’avec les garçons. Je l’ai trouvée pleurnicharde et parfois trop passive devant les évènements et j’ai vraiment eu envie de la secouer par les épaules !

Peut-être que ce sentiment provient aussi du fait que le roman commence à un moment où beaucoup de choses se sont déjà passées pour tous les protagonistes, des évènements assez graves d’ailleurs, et qu’il est parfois difficile de comprendre leurs réactions face à ces drames puisqu’on ne les a pas « vécus » avec eux. C’est peut-être ce qui a empêché mon empathie envers Kailee.

En tout cas, outre cet aspect, j’ai beaucoup aimé la plume de Lottie, entre langage moderne et de très belles formules, qui rend le récit à la fois vivant et poétique.

En tout cas, même sans être devenue fan des One Direction, j’ai apprécié cette histoire, grâce à ces garçons sensibles et tellement humains. Une belle découverte !

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

Comme je le disais plus haut, c’est la relation entre les garçons qui m’a scotchée à ce roman. J’ai vraiment adoré leurs interactions, le fait que chacun ait son caractère propre. Ça donne une vraie dynamique au récit et ça rend les personnages plus vrais. Le seul qui ne m’ait pas vraiment intéressée, c’est Zeid.

Il faut dire qu’on le voit assez peu, avec tous ses déboires, et qu’on n’a pas le temps de s’attacher à lui avant qu’il ne succombe à ses blessures. Du coup, l’aspect émotionnel qui ressort de ce drame c’est plutôt la réaction des autres à cette perte et j’ai trouvé que l’auteure exploitait très bien toutes les facettes du deuil, chacun réagissant selon son caractère, de façon très réaliste.

Pourtant, je pense que j’aurais pu davantage m’attacher aux personnages (Zeid et Kailee en tête) si j’avais pu prendre part aux évènements qui se sont passés avant le début de Hiatus. Il y a trois moments clés qui m’ont manqué : le départ de Zeid du groupe, l’agression de Kailee et la rupture entre Kailee et Hevan. En effet, lorsqu’on arrive en tant que lecteur, il y a des tensions entre les personnages, des rancunes, des émotions assez fortes qu’on ne comprend pas totalement. On ne sait ainsi pas vraiment pourquoi Zeid est parti, ce qu’il s’est passé avec Kailee (même si on comprend qu’elle a été séquestrée par son ex) et surtout pourquoi Kailee et Hevan ont rompu alors que les épreuves traversées auraient dû les rapprocher. Sans refaire un tome, l’auteure aurait pu juste introduire quelques flash-backs, au bon moment (l’agression pendant le procès par exemple), juste pour nous faire entrevoir ce qu’il s’est passé.

Ceci dit, pour un roman auto-édité, je trouve que c’est une histoire bien pensée et bien aboutie, avec des personnages bien développés et que je suis bien contente de l’avoir lue !

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ? Veux-tu pénétrer dans l’intimité d’un groupe de renommée mondiale ?

Dis-le moi en commentaire.