Ami Lecteur, il s’agit de la chronique du deuxième tome de la série Fille des cauchemars. Si tu n’as pas lu le tome précédent, ça va forcément spoiler pour toi et ça serait dommage. Je te renvoie donc si besoin à mon billet sur Anna (tome 1).

 

l'ordre de la dagur noireL’ordre de la dague noire de Kendare Blake

Editions : Hachette collection Black Moon

364 pages

Paru le 28 octobre 2015

Aperçu : Cas ne parvient pas à oublier Anna.

« Anna à la robe de sang », l’esprit le plus puissant qu’il ait jamais rencontré.

Anna, qui s’est sacrifiée pour le sauver.

À présent, Anna lui apparaît même dans des rêves éveillés… ou plutôt, dans des cauchemars. L’esprit vengeur a laissé place à une jeune fille torturée.

Hallucinations ou véritables appels à l’aide ? La frontière entre illusion et réalité semble bien ténue. Anna a-t-elle définitivement quitté le monde des vivants ou est-elle revenue des enfers ? Cas ne sait plus. Il lui reste une seule certitude : quel qu’ait été son destin, il doit retrouver Anna.

 

 

 

Mon commentaire général : Moins de frissons, plus d’émotions

Ma note : 8/10

La citation qui résume tout : « Anna à la robe de sang, je savais comment lui faire face. L’enveloppe vide d’Anna Korlov… Je ne la comprends pas. » (traduction personnelle)

Mon avis (garanti sans spoiler) :

Le premier tome de cette série, Anna, fut pour moi une vraie révélation sous la forme d’une jeune fille terrifiante, vêtue d’une robe sanglante. J’attendais donc beaucoup de cette suite.

J’ai retrouvé avec grand plaisir l’univers fantasmagorique imaginé par Kendare Blake, dont la plume simple et efficace, est parfaite pour entrainer le lecteur au cœur de l’action. Et on peut dire que de l’action, des rebondissements et des fantômes qui sortent des coins, il y en a !

Le récit reprend quelques temps après les évènements du premier où, rappelons-le, Anna s’était sacrifiée pour libérer Cas de l’emprise de l’homme obeah. Seulement, personne ne sait vraiment ce qu’il est arrivé à la jeune fille et quand elle commence à apparaitre à Cas dans des visions atroces, le jeune homme n’a d’autre choix que de trouver la réponse à cette question, quitte à faire des milliers de kilomètres et à pénétrer des lieux que personne ne devrait connaitre…

J’ai beaucoup aimé ce second tome, beaucoup plus porté sur les émotions de Cas que sur la traque des fantômes (même s’il y en a un peu) et sur les origines de son rôle. Les personnages évoluent et ont des réactions que j’ai trouvées très justes et plausibles (dans la mesure où on parle de plausible face à des évènements fantastiques, bien entendu).

Si L’ordre de la dague noire est pour moi moins marquant qu’Anna, il n’en reste pas moins un très bon roman de fantômes, qui saura rendre vos nuits un peu plus agitées qu’avant

 

Et maintenant, passons à mes commentaires non censurés... Attention spoilers ! Si tu ne veux pas en savoir plus sur l'histoire, arrête-toi ici !

 

Mes commentaires non censurés :

L’intérêt de cette suite tient en cette simple question : que deviennent les esprits une fois transpercés par l’athamé de Cas ?

Et j’ai beaucoup aimé cette idée de plan parallèle changeant en fonction du fantôme, dans une sorte de vie après la (seconde) mort adaptée à chacun, un univers qui convient à son possesseur. C’est dans l’absolu une belle manière de passer l’éternité. A condition de ne pas être piégé dans celui de l’homme obeah, bien entendu ! Kendare Blake ne rentre pas dans le débat paradis/enfer, proposant sa propre alternative, ce qui est bien plus intéressant.

L’autre point à soulever est que les émotions des personnages m’ont parues justes et vraies. Ainsi le trop plein de Carmel, qui quitte brièvement cet univers morbide et dangereux parce qu’elle n’en peut tout simplement plus. C’est une réaction parfaitement compréhensible, et ça ne la rend que plus touchante parce qu’on ne peut s’empêcher de se demander nous-aussi comment on réagirait dans cette situation.

Dans le même registre, la fin est un concentré d’émotions pures. On bascule entre la peur de voir Cas mourir et celle qu’il perde Anna, la joie de leur victoire, l’espoir de leur réunion, l’incompréhension face à la décision de Cas puis l’acceptation. Car au final, son renoncement à Anna est une magnifique preuve d’amour et d’altruisme : en agissant ainsi, il laisse Anna dans une bulle de bonheur éternel, au lieu de la faire revenir, par égoïsme, dans un monde où elle ne sera qu’un esprit immatériel. J’ai beaucoup aimé cette fin.

On peut aussi s’interroger sur le devenir de Cas, maintenant que Jestine va avoir son propre athamé. Va-t-il continuer à éliminer les fantômes les plus dangereux ou va-t-il choisir une vie normale ? La fin, ouverte, ne nous donne pas d’indications. A chacun de se faire sa propre opinion…

 

Et toi, Ami Lecteur, qu’en penses-tu ?  Suivras-tu Cas à la recherche d’Anna ?

Dis-le moi en commentaire.